Climax : happening cinématographique sensoriel (en Blu-ray, DVD et VOD)

Blu ray Climax 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)

Synopsis

Naître et mourir sont des expériences extraordinaires. Vivre est un plaisir fugitif. Une troupe de danseur décide de célébrer le jour de répétition avant d'entamer une tournée France et aux États-Unis. La fête vire au cauchemar.

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : Climax
• Support testé : blu-ray
• Genre : drame
• Année : 2018
• Réalisation : Gaspar Noé
• Casting : Sofia Boutella, Romain Guillermic, Souheila Yacoub, Kiddy Smile, Claude Gajan Maull, Giselle Palmer, Taylor Kastle, Thea Carla Schøtt
• Durée : 1 h 36 mn 25
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,35/1
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 français
• Bonus : Jan Kounen et Gaspar Noé (37 mn 38) - Tom Kan, l'art du générique (15 mn 59) - court métrage Shoot (3 mn 14) - clip Sangria (3 mn 17) - CD audio de la BOF
• Éditeur : Wild Side Video

Commentaire artistique

Climax appartient à cette catégorie de film que l’on peut qualifier d’expérimentale et qui possède la caractéristique singulière de provoquer chez le spectateur une réaction épidermique (positive ou négative) rarement éprouvée avec la fiction cinématographique traditionnelle. Filmé chronologiquement en 15 jours dans un lieu unique, une ancienne école de Vitry, Climax est une création spontanée et collective selon Gaspard Noé, l'auteur de ce film qui ne peut laisser indifférent et qui réunit une troupe de danseurs laissée à sa liberté d’improvisation en l’absence de scénario rédigé et de chorégraphie préparée (sauf la première scène). Qu’on aime ou qu’on déteste cet objet filmique insaisissable, Climax ne cesse de fasciner autant par la prouesse technique d’un tournage en longs plans-séquences ultra-fluides et hallucinants avec des retournements audacieux de caméra que par l’improvisation constante de tous les protagonistes qui vire à l’hystérie dans la deuxième partie du film. L’intrigue minimaliste relate la folie collective, provoquée par une sangria contaminée, qui s’empare d’une troupe de danseurs en répétition quelque part dans un local en 1996 et à l’isolement puisqu’à cette époque le mobile n’existe pas encore. Climax est à la croisée de plusieurs genres : c’est un film politique qui commence comme un film de danse particulièrement rythmé pour se poursuivre et s’achever dans l’apothéose paroxystique d’un film d’horreur à la George Romero. Si la seconde partie, quand la drogue fait effet, est particulièrement stressante avec les hurlements et les gesticulations des danseurs accrus par la musique syncopée des années 90, toutes les séquences de danse qui ouvrent le film sont stimulées par l’extraordinaire intensité, l’inventivité et la virtuosité stupéfiante de chaque chorégraphie. Bien que très dérangeant par la véracité que suscite son esthétique documentaire, Climax, quoique d’une violence manifeste, ne tombe pas dans certains excès des films antérieurs du cinéaste qui a, en particulier, évacué toute image frontale de sexualité, une décision justifiée par le sujet. En dépit de son tournage express et de sa dose massive d’improvisation, le film possède l’énergie et l’intensité résultant du travail de la chorégraphe Nina Mc Nelly et de l’interprétation inventive d’excellents artistes, tout spécialement la danseuse-actrice Sofia Boutella et le DJ Kiddy Smile. Enfin Climax doit son dynamisme à sa bande originale survoltée et composée de morceaux entraînants des Stones, Neon, Moroder, Daft Punk, etc. Ce huis clos filmé habilement par Benoit Debie, chef op attitré de Gaspard Noé, réussit l’impossible en faisant naître dans le tumulte gestuel et sonore de ce happening cinématographique une œuvre cohérente gratifiant chaque caractère d’une étonnante humanité. Inclassable et hypnotique.

 

Blu ray Climax

Commentaire technique

Image : copie HD, excellente précision dans le détail et bon contraste jouant avec la crudité des hautes lumières du plateau et la pénombre des coulisses, étalonnage chaud à la colorimétrie artificielle violente jouant sur les teintes (rouge-orangé ou verdâtre) aux tons saturés

Son : mixage 5.1 extrêmement énergique, dialogues clairs, spatialisation ample sollicitant tous les surrounds engendrant une immersion constante augmenté par l’intensité spectaculaire du LFE

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt8359848/

 

Blu-ray et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework