PUBLICITÉ

2001 L’Odyssée de l’espace (4K) : 50ème anniversaire d’un chef-d’œuvre (en UHD, Blu-ray, DVD et VOD)

UHD 2001 lodysse de lespace 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5).

Synopsis :

Le film retrace le rôle joué par une intelligence inconnue dans l'évolution de l'humanité à travers quatre époques : l'aube de l'humanité, en 1999, des vaisseaux dans l'espace, en 2001, la mission Jupiter, et après, Jupiter et au-delà de l'infini. Parmi toutes les interprétations possibles, on peut y voir celle de l’évolution : après l'étape décisive à l'aube de l'humanité des australopithèques, l’étape suivante serait celle d’une humanité capable d'exister et de se déplacer dans l'espace infini.

LA SUITE APRÈS LA PUB

• Titre original : 2001: A Space Odyssey
• Support testé : UHD
• Genre : science-fiction, expérimental
• Année : 1968
• Réalisation : Stanley Kubrick
• Casting : Keir Dullea, Gary Lockwood, William Silvester, Leonard Rossiter, Robert Beatty, Margaret Tyzack, Sean Sullivan, Douglas Rain
• Durée : 2 h 28 mn 51 s
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 2,20/1 (HDR 10 et Dolby Vision)
• Sous-titrage : français, espagnol, castillan, portugais, brésilien, norvégien, polonais, tchèque, suédois, croate, grec, hongrois, russe, turc, danois, néerlandais, finlandais, coréen, hébreu, roumain, thaïlandais, arabe, anglais, allemand, italien
• Pistes sonores : DTS-HD MA 5.1 anglais (mixage original et mixage restauré) - Dolby Digital 5.1 français, allemand, espagnol, castillan, brésilien, italien, polonais
• Coffret réunissant : UHD 4K du film - Blu-ray du film - Blu-ray des bonus - DVD du film - livret de photographies du film (20 pages) - 4 photos du film au format 16,8 x 13,1 cm
• Bonus sur le Blu-ray du film : commentaire audio de Keir Dullea et Gary Lockwood (VO NON ST)
• Blu-ray des bonus (VOST) : Dans les coulisses d'un mythe (2001, Channel Four, 43 mn 08) - Sur les épaules de Kubrick : le legs de 2001 (2007, 21 mn 25) - Vision d'un passé futur : la prophétie de 2001 (2007, 21 mn 31) - 2001, l'Odyssée de l'espace - Un aperçu dans les coulisses de l'avenir (1960, 23 mn 11) - Qu'y a-t-il au-delà ? (20 mn 42) - 2001, effets spéciaux et conception graphique (9 mn 33) - Regardez : Stanley Kubrick ! (3 mn 15) - interview de Stanley Kubrick par Jeremy Bernstein en 1966 (audio, 76 mn 31 - VO NON ST) - bande annonce originale (1 mn 51)
• Éditeur : Warner Home Video

Commentaire artistique

En 1968, Stanley Kubrick, qui durant sa carrière de cinéaste (après avoir été un grand photographe : cf., bonus) n’aura réalisé que treize longs métrages, produit et dirige 2001, L’Odyssée de l’espace, son septième film, coécrit avec Arthur C. Clarke. Multirécompensé dans le monde, mais ne récoltant que l’Oscar des effets spéciaux, ce film de science-fiction est unanimement reconnu comme un chef-d’œuvre qui marque durablement le genre et qui consacra les cinq années de travail perfectionniste, visionnaire et créateur d’un génie du 7e Art. Suscitant commentaires, analyses en profondeur et dérive conspirationniste, 2001, L’Odyssée de l’espace, qui vient d’avoir 50 ans, n’a pas pris une ride. Fruit d’un tournage long (sept mois) et coûteux, ce film tranchait avec les productions classiques de science-fiction antérieures en visant l’hyperréalisme et une prospective rigoureusement étayée par des scientifiques : chaque segment du film a été conçu et réalisé avec l’aide des meilleurs spécialistes dans toutes les disciplines (astronautique, paléontologie, intelligence artificielle, etc.). Le résultat est éblouissant et, si le film fascina dès sa sortie (même s’il reçut de nombreuses critiques négatives pour son manque d’explication), il est encore aujourd’hui tout à fait vraisemblable. Préparant son film dans un contexte russo-américain de conquête spatiale et d’intérêt redoublé envers les aliens, Stanley Kubrick avait pour principal objectif de s’affranchir de tous les clichés des films de science-fiction et de proposer une nouvelle manière de concevoir ce genre de film en multipliant les innovations visuelles (maquettes, effets spéciaux) et sonores (bruitage, musique classique). Ainsi, bien que la base du scénario, une nouvelle d’Arthur C. Clarke « La sentinelle » était dans l’air du temps, le cinéaste et son coscénariste décidèrent de pousser le récit dans une direction quasi métaphysique et expérimentale, en refusant de donner les éclaircissements attendus : à chacun de se faire son opinion, une décision qui entraîna les critiques négatives et les exégèses philosophiques. Le réalisateur a clairement indiqué avoir voulu proposer une expérience capable de « pénétrer directement l’inconscient avec son contenu émotionnel et philosophique » : lorsqu’on a eu la chance de voir 2001, L’Odyssée de l’espace dans les meilleures conditions de projection, c'est-à-dire en 70 mm Super-Panavision argentique et son stéréo six pistes magnétiques, le pari est remporté haut la main. Projeté ainsi à Cannes Classics, le 12 mai 2018, dans une copie argentique non restaurée par Christopher Nolan, le film vient d’être récemment remastérisé en numérique par Warner. Le travail a consisté à restaurer le négatif original 65 mm, puis à le scanner en 8K (scanner Fotokem’s Imagica Big Foot) et à le remastériser en 4K HDR/Dolby Vision en éliminant toutes les imperfections tandis que les six pistes son de 1968 ont été remixées en 5.1. Ainsi, sans pouvoir prétendre égaler le rendu de la projection argentique 70 mm, la nouvelle version numérique de 2001, L’Odyssée de l’espace est la plus fidèle possible à l’œuvre originale. Le beau coffret contenant l’UHD du film et des bonus conséquents est un réel plaisir, même si Stanley Kubrick continue de se dérober : la majorité des suppléments fait surtout disserter ses collaborateurs et ses interprètes et il est regrettable que la seule et rare interview audio du cinéaste ne soit pas présentée en version sous-titrée. 2001, L’odyssée de l’espace est un film dont on ne se lasse pas ! Indispensable !

UHD 2001 lodysse de lespace

Commentaire technique

Pour la restauration du cinquantenaire, le négatif original 65 mm a été scanné en 8K pour un master 4K respectant le format 2.20/1 sous la supervision de Ned Price, responsable à la Warner Bros de la restauration du film, et de Leon Vitali, ancien collaborateur de Stanley Kubrick. Outre la suppression des défauts, un nouvel étalonnage des couleurs a été réalisé en HDR10 et Dolby Vision.

Image : copie UHD, magnifique définition et un beau piqué dans les détails (visages, inscriptions lisibles sur les accessoires et les vaisseaux spatiaux), le format respecté 2,20/1 élimine les imperfections des masters anciens, faits à partir de copies anamorphiques 35 mm, même si maintenant un peu d’image est rognée aux extrémités, colorimétrie complètement renouvelée reflétant les choix originaux avec un contraste moins creusé (lié au négatif argentique) mais nuancé (noirs métallisés de la Lune), des saturations de couleurs nouvelles (plus dans les tons chauds comme le rouge) et une meilleure homogénéité globale, étalonnage linéaire plus lumineux, la palette chromatique est splendidement nuancée en HDR 10

Son : mixage anglais 5.1 présenté en deux versions (version originale de 1968 et version restaurée et remixée) sans grande différence majeure, la dynamique est superbe (un peu plus accusée dans le haut du spectre avec le nouveau mixage qui est un poil plus ample), les rares dialogues bien intelligibles, la spatialisation relativement frontale ne néglige pas les effets arrière ponctuels qui sont très efficaces sur les surrounds (ambiances, musique), l’inventivité sonore est parfaitement retranscrite (musique bien sûr mais aussi plages aux sons insolites ou carrément silencieuses) ; la VF d’époque n’a pas les mêmes atouts et sera, si possible, à éviter

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0062622/

 

Combo UHD/Blu-ray/DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus