PUBLICITÉ

The Last Picture Show (Director’s Cut) : évocation exceptionnelle d’une génération en désarroi (en Blu-ray et DVD)

Blu ray The Last Picture Show 00

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)

Synopsis

En 1950, dans une petite ville du Texas, alors que l'unique cinéma est sur le point de fermer, une bande de jeunes essaie d'occuper un ordinaire plutôt morose. Entre conquêtes amoureuses et querelles de toutes sortes, chacun d'eux va essayer de se dessiner un avenir meilleur, même s'il reste incertain…

Titre français : La Dernière séance
• Support testé : blu-ray
• Genre : drame
• Année : 1971
• Réalisation : Peter Bogdanovich
• Casting : Timothy Bottoms, Jeff Bridges, Ellen Burstyn, Cybill Shepherd, Ben Johnson, Cloris Leachman, Eileen Brennan, Clu Gulager, Randy Quaid
• Durée : 2 h 06 mn 20 s
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1 Noir et Blanc
• Sous-titrage : français
• Pistes sonores : DTS-HD MA 1.0 monophonique anglais, français
• Bonus : entretien avec Peter Bogdanovich (12 mn 51) - The Last Picture Show Souvenirs de tournage de Laurent Bouzereau (1999, 64 mn 40) - featurette d'époque (6 mn 03) - bande annonce (3 mn 05) - bloc-notes (50 pages) - affiche du film (40 x 60) - 8 photos instantanées - 5 cartes postales - DVD du film en version Director's Cut
• Éditeur : Carlotta Films

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Ce coffret n° 5 de la collection édition prestige, limitée à 2000 exemplaires, est consacré au film qui fit la réputation de son réalisateur Peter Bogdanovich jusque-là connu pour ses articles et ses livres sur le cinéma et pour un premier film de fiction, La Cible (1968) avec Boris Karloff. Proposé pour adapter le livre de Walter Wangler « Les Pillards », il finit par réaliser, sur la recommandation de l’acteur Sal Mineo, The Last Picture Show qui raconte le désœuvrement des jeunes dans une bourgade déshéritée du Texas. Comme l’analyse très justement son auteur, c’est un film proprement hollywoodien avec une mise en scène classique mais dont le propos se révéla très moderne avec ses thèmes tabous, le sexe et la nudité. Cet authentique chef-d’œuvre sublime par sa vision foncièrement mélancolique cette période d’entre-deux où le western est en déclin et où le Nouvel Hollywood se cherche de nouveaux défis. La galerie de losers que dépeint The Last Picture Show repose sur une très belle étude psychologique des caractères, chaque personnage ayant droit à une subtile analyse de son tempérament décrit avec une grande justesse. Outre la grande hardiesse du propos, revoir ce film c’est retrouver de futurs très grands noms du cinéma - Jeff Bridges, Ellen Burstyn, Cybill Shepherd, etc. - encore jeunots et à l’aube de leur carrière, excepté le vétéran fordien Ben Johnson qui allait y gagner un Oscar bien mérité. Loin du studio, Peter Bogdanovitch tourna son film en noir et blanc dans les décors réalistes de plusieurs villes texanes (dont Archer Ville où était né l’auteur du roman adapté dans le film) qui confèrent au film une impressionnante atmosphère naturaliste. Selon ses dires (cf., bonus) le film fut pratiquement monté au tournage, étape que le cinéaste considère comme majeure dans la production d’un film puisque c'est celle où les décisions seront prises. Autre intérêt auditif et novateur à l’époque, The Last Picture Show possède une bande originale composée de chansons populaires typées qui sont le plus généralement diffusées dans le film « réellement » par des radios, des juke-boxes et un tourne-disques ! Magnifique portrait d’une génération en perdition, splendidement photographiée par Robert Surtees, The Last Picture Show concrétise puissamment la fin d’une époque dont la transition est symbolisée par la fermeture définitive du dernier cinéma de la ville… projetant La Rivière rouge d'Howard Hawks, un autre symbole.

Blu ray The Last Picture Show

Commentaire technique

Image : copie HD, nouveau master restauré HD (mais plutôt ancien), définition problématique avec quelques imprécisions, une image trop douce et un grain marqué du 35 mm, noirs assez profonds, échelle de gris nuancée et régulière, excellent nettoyage des défauts inévitables

Son : mixage monophonique 1.0 anglais clair, dynamique, sans bruit de fond ou distorsion ; VF assez soignée mais tellement plus artificielle pour le jeu des acteurs qu’il faudra s’en passer

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
Mixages sonores : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)

LA SUITE APRÈS LA PUB

IMDb : https://www.imdb.com/title/tt0067328/

 

Combo Blu-ray/DVD et DVD disponibles sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus