PUBLICITÉ

Freud Passions secrètes : naissance de la psychanalyse selon John Huston (en DVD)

DVD Freud Passions secretes 01

Note artistique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)

Synopsis

À Vienne, en 1885, les recherches de Freud sur l'inconscient de ses malades et le sien l'amènent à ses principales découvertes et à un scandale qui ébranlera toute la médecine viennoise…

• Titre original : Freud (The Secret Passion)
• Support testé : DVD
• Genre : biopic, drame
• Année : 1962
• Réalisation : John Huston
• Casting : Montgomery Clift, Susannah York, Larry Parks, Susan Kohner, Eileen Herlie, Fernand Ledoux, David McCallum
• Durée : 2 h 14 mn 07
• Format vidéo : 16/9
• Format ciné : 1,85/1 noir et blanc
• Sous-titrage : français
• Piste sonore : Dolby Digital 2.0 monophonique anglais
• Bonus : Freud, le film oublié (22 mn) - Freud, secrets d'adaptation par Marie-Laure Susini, psychanalyste et écrivain (12 mn 18) - film annonce d’époque (2 mn 21)
• Éditeur : Rimini Éditions

LA SUITE APRÈS LA PUB

Commentaire artistique

Porté par la partition toujours inventive de Jerry Goldsmith, Freud, passions secrètes est un des films méconnus de John Huston. Le cinéaste avait demandé en 1958 à Jean-Paul Sartre d’écrire le scénario évoquant quelques années de la vie et des recherches du célèbre médecin à Vienne vers 1885 lorsque Freud abandonne l’hypnose et invente la psychanalyse. Jugé trop long, remanié et encore plus long, le texte bienveillant de l’existentialiste Sartre dont la vision des travaux du neurologue autrichien devient positive, ne fut pas retenu par le réalisateur et sera finalement publié en 1984 sous le titre « Le scénario Freud ». Le film exploite un autre scénario écrit par Charles Kaufman et Wolfgang Reinhardt (mais fortement remanié par John Huston…) qui se concentre sur la période cruciale où Freud invente la psychanalyse. Très complexe le récit évoque la collaboration avec avec le docteur Josef Breuer et leurs études sur l’hystérie, l’étude et l’hypnose d’une malade de Breuer, la rencontre de Charcot à Paris, le début de son auto-analyse et la mise au point de la « psycho-analyse » qu’il publiera en 1896 sous le nom de psychanalyse. Après le film de Les Mystères d’une âme de Georg Wilhelm Pabst en 1926 inspiré d’un patient de Freud, c’est le second film de fiction consacré au neurologue. Pour incarner Freud, John Huston embauche Montgomery Clift qu’il avait déjà dirigé dans Les Désaxés (The Misfits) en 1961 : l’acteur souffre de sévères difficultés liées à son état de santé, son alcoolisme, de son homosexualité refoulée et des rapports avec son réalisateur. Ces facteurs loin de desservir l’interprétation magistrale de l’acteur semblent avoir été un atout et sa névrose sublimée un puissant élément de son intense composition. Quoique très imaginée et éloignée de la réalité, l’écriture de l’histoire parvient habilement à combiner les éléments complexes de la science psychanalytique et le rythme haletant nécessaire à la dramaturgie : sans jamais édulcorer les difficultés des recherches sur l’inconscient, notamment la méthode d’analyse, les interprétations des rêves et l’hostilité des confères, John Huston réussit à donner à son film l’allure et l’attractivité d’un film à suspense malgré un tournage souvent en décors intérieurs de studio. Bénéficiant d’une excellente distribution, dont on soulignera l’immense talent de Susannah York et la trop courte mais brillante prestation de Fernand Ledoux en Dr. Charcot, le film dispose d’une magnifique photographie en noir et blanc de Douglas Slocombe dont on admirera les cadrages inventifs. Freud Passions secrètes était un projet cinématographique périlleux dont John Huston se sort avec les honneurs en nous proposant une évocation de la naissance de la psychanalyse mais tout en se gardant de vouloir expliquer par l’image une discipline médicale si compliquée. À se cantonner à illustrer le combat et les recherches de Sigmund Freud, le cinéaste a fait le seul choix pertinent et son film, qui connut l’échec à sa sortie, mérite d’être reconsidéré. En attendant qu’un jour une version HD restaurée digne du travail sur la photographie de ce drame soit éditée, ce DVD permettra de voir ce film ignoré de John Huston qui mérite grandement d’être découvert.

 

DVD Freud Passions secretes

Commentaire technique

Image : copie SD restaurée, précision relative avec un manque de piqué sur les gros plans, excellent contraste quoique parfois trop poussé faisant perdre du détail, noirs profonds, gamme de gris homogène, pas de défaut majeur de pellicule

Son : mixage anglais monophonique clair, dynamique moyenne, peu de défaut

LA SUITE APRÈS LA PUB

Notre avis

Image : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
Mixage sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
Bonus : etoile rougeetoile rougeetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
Packaging : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)

IMDb : http://www.imdb.com/title/tt0055998/

 

DVD disponible sur Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus