PUBLICITÉ

Test platine vinyle Rega Planar 1 (2021) : caractère encore et toujours plus chantant pour la petite reine des audiophiles

Rega Planar 1 P1 2021 ON topaudio Award

La Planar 1, la P1 ou la Planar One est la platine vinyle d'entrée de gamme du constructeur anglais Rega. Dans sa version 2021 que nous testons ici, elle s'impose plus que jamais comme une référence incontournable parmi les petites platines vinyles de la catégorie audiophile.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Rega Planar 1 (2021)

Type : platine vinyle à entraînement par courroie
L’avis d’ON-mag : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)
Prix : 350 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

La ligne est d'une simplicité biblique pourrait-on dire : aucun bouton n'est visible, seul un interrupteur est disponible, caché sous le plateau. Mais a-t-on vraiment besoin de plus ? La Rega Planar 1 est une platine vinyle à entraînement par courroie, dotée d'une base en médium, revêtue d'un épais vinyle brillant pour parfaire l'amortissement. Elle est montée sur trois gros pieds en caoutchouc, évidés en leur centre, qui l'isolent relativement bien des vibrations extérieures.

Le plateau de la Planar 1 est très épais (23 mm), mais surprise, il est creux. Contrairement à beaucoup de constructeurs qui misent sur le poids pour amortir les vibrations, Rega, même sur ses modèles les plus haut de gamme, a toujours été adepte de la légèreté pour minimiser l'inertie. Ici, le plateau reprend donc la structure des plateaux en fonte que l'on retrouve sur beaucoup de platines d'entrée et milieu de gamme. Sauf qu'il n'est pas en métal, mais en résine phénolique moulée sur une épaisseur de 0,25 à 1 cm. À la frappe du doigt, il sonne mat et non comme une cloche.

Le moteur de la Rega Planar 1 est alimenté par un petit boîtier secteur extérieur de type 24 V/100mA. L'entraînement se fait par le biais d'un contre-plateau en matériau synthétique amortissant soutenu par un axe plongeant dans une gorge en bronze usiné de façon bien serrée (effet ventouse assuré lorsqu'on essaie de retirer le contre-plateau).

Le bras de lecture est le Rega RB110 à tube et cardan en métal, qui intègre un système d'antiskating non ajustable et de nouveaux roulements à faible friction qui seraient en phase de dépôt de brevet. Le porte-cellule rapporté en matériau synthétique est monté d'origine d'une cellule MM Carbon conçue par la marque.

À l'écoute : expressivité et harmonie

La Rega Planar 1 est livrée avec un beau capot intégral en plexiglas. Elle est presque prête à l'emploi. Il suffit de visser le contrepoids, dont le joint en caoutchouc assure un maintien bien ferme, jusqu'à la butée. On obtient directement la force d'appui idéale pour la cellule (2,125 g selon notre balance). Tout est parfaitement assemblé et l'utilisation est simple, même si le niveau de sortie de la cellule est peu élevé et qu'il faut retirer le plateau et déplacer la courroie d'une gorge à l'autre de la poulie du moteur pour changer la vitesse (33, 45 tr/min.). Si vous ne disposez pas de préampli Phono, une version Rega Planar 1+ (435 €) avec préampli Phono intégré existe.

LA SUITE APRÈS LA PUB

À l'écoute, la Rega Planar 1 est une artiste du registre médium. Elle distille des timbres particulièrement riches et élégants. Sa restitution est d'une grande légèreté tout en étant douce et chaleureuse. Elle est vive et alerte. Les extrémités du spectre sont subjectivement légèrement en retrait. Ils n'en demeurent pas moins très détaillés avec beaucoup de nuances. Le son est rythmé, pétillant. Le médium est très ouvert, aéré et, en même temps, le grave est d'un très beau modelé avec un excellent suivi rythmique. L'image stéréo conjugue aération, relief et matière.

En résumé

La Rega Planar 1 (2021) est une belle réussite qui fait honneur à la réputation audiophile légendaire de Rega. D'une conception qui va à l'essentiel, accompagnée de quelques idées novatrices, elle bénéficie d'une construction soignée, intelligente et simple à utiliser. À l'écoute, elle est un exemple d'équilibre entre douceur et expressivité, richesse et légèreté. Elle délivre une restitution à la fois très alerte, détaillée et nuancée tout en ayant de la matière, du grain et du relief.

La platine vinyle Rega Planar 1 (2021) décortiquée par ON-mag

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE PLATINES VINYLES

Spécifications

  • Type : platine vinyle à entraînement par courroie
  • Vitesse : 33 et 45 tr/min (par déplacement de la courroie)
  • Base : en MDF avec revêtement vinyle
  • Plateau : creux, en résine phénolique, de 23 mm d'épaisseur
  • Bras : RB110 en métal avec contrepoids ajustable
  • Cellule : Rega Carbon MM
  • Câble : solidaire du châssis
  • Dimensions : 447 x 117 x 360 mm
  • Poids : 4,2 kg
  • Prix : 350 €
  • Site web du constructeur : www.rega.co.uk

Notre avis

  • Construction : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge (4,5/5)
  • Fonctions : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise (3,5/5)
  • Ergonomie : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)
  • Performances : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)
  • Musicalité : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



OnTopAudioAward, Rega

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus