Test NAD M33 : un ampli Hifi connecté très haut de gamme encore plus raffiné et intelligent

NAD M33 test ONmagFr

Le NAD M33 est l'itération du NAD M32 auquel nous avons décerné un ON-topaudio Award en 2018. Contrairement aux apparences, il ne s'agit pas d'une simple mise à jour. Ses circuits d'amplification sont en effet différents et l’appareil se dote en bonus du système de correction acoustique Dirac Live. Voyons si cela fait une vraie grosse différence sur le terrain.

LA SUITE APRÈS LA PUB

NAD M33

Type : ampli Hifi connecté avec correction acoustique
L’avis d’ON-mag : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
Prix : 5500 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Extérieurement, le NAD M33 semble inchangé par rapport au M32. La construction est superbe. L'appareil n'est pas trop massif, ni trop lourd, mais se pare d'une double façade en aluminium massif très épaisse et d'intelligents pieds en pointe à coupelles de protection aimantées.
Cependant, une différence de taille apparaît dès qu'on allume le NAD M33. Son afficheur est beaucoup plus grand. Toujours tactile, affichant tantôt la pochette et les infos de la musique en cours de lecture, tantôt des vumètres ou encore les menus de configuration, il couvre maintenant presque toute la surface de la partie centrale de la façade.

nad m33 lifestyle 2

En faisant un tour à l'arrière du NAD M33, d'autres différences se révèlent. Il n'y a plus que 2 emplacements pour des cartes d'évolution MDC enfichables contre 4 auparavant. Une entrée HDMI vient s'ajouter et le lecteur réseau BluOS est désormais intégré et non interchangeable. C'est un bonus, mais aussi un inconvénient, car la partie réseau, la plus sujette à une obsolescence rapide, est de cette manière moins évolutive.

NADM33 MDC

nad m33 rear

LA SUITE APRÈS LA PUB

De nouveaux étages de puissance Purifi Eigentakt

À l'intérieur du NAD M33, c'est le grand chambardement. La disposition globale des éléments reste la même, mais les étages de puissance sont tout autres et il s'en suit de nombreux changements. Fonctionnant toujours en classe D, le NAD M33 abandonne les classiques modules nCore d'Hypex. Il se dote de nouveaux modules de puissance Eigentakt provenant de chez Purifi, une jeune société fondée par de grosses pointures de l'entrepreneuriat audiophile, dont Peter Lyngdorf, et plusieurs ingénieurs spécialistes de l'audionumérique provenant de chez Texas Instruments. La section d'alimentation à découpage de l'appareil a été retravaillée en conséquence, de même que les circuits d'entrées. L'ensemble paraît encore plus haut de gamme. Tout est plus propre, avec beaucoup moins de câbles en l'air.

NAd M33 insidejpg

Toujours aussi complet et plaisant à utiliser avec une restitution sonore qui évolue vers plus de finesse et délicatesse

En matière d'ampli Hifi connecté, on peut difficilement rêver plus complet et polyvalent que ce NAD M33. L'appareil possède une entrée Phono, de nombreuses entrées numériques et analogiques, une liaison Bluetooth AptX-HD, le système de correction acoustique Dirac Live et des possibilités d'évolution grâce aux 2 emplacements MDC pour cartes enfichables. Son lecteur réseau Blusound (BluOS) intégré utilise un des systèmes les plus avancés actuellement. Il est compatible DLNA, AirPlay 2, Roon et Spotify Connect. Il accepte l'audio Hi-res et on peut le piloter depuis un appareil à commande vocale Google Assistant, Alexa ou Siri.

L'ergonomie du NAD M33 est également un bonheur. La mise en œuvre de la correction acoustique Dirac Live reste certes toujours un peu complexe. Mais pour le reste, la télécommande, les applis de pilotage sur smartphone et surtout l'afficheur tactile en façade rendent l'utilisation particulièrement simple et plaisante.

À l'écoute, nous n'avons pas pu faire de comparaison directe entre le NAD M33 et son prédécesseur M32, mais nous pouvons vous assurer que les changements sont importants. On reproche souvent à l'amplification numérique ou en classe D de manquer de finesse dans le haut du spectre. Avec le NAD M33, c'est tout le contraire. Le médium et l'aigu présentent une fluidité, une aération et une transparence inédites. Le son est clair, mais aucunement trop incisif, car il allie grande rapidité et grande douceur. Sur ce registre, le NAD M33 est parmi les tout meilleurs amplis que nous ayons entendus dans sa catégorie et même un peu au-delà. Beaucoup d'audiophiles en tomberont totalement fans. Mais cette qualité a aussi un petit revers. À vouloir délivrer un son extrêmement pur, détouré, aérien, le NAD M33 fournit un grave qui peut paraître parfois relativement discret. Le bas du spectre a des qualités. Il est lui aussi extrêmement rapide, précis, mais on pourrait souhaiter de temps en temps qu'il ait un peu plus de chaleur.
Le NAD M33 est donc, à notre avis, plus pointu et extrémiste que son prédécesseur M32. Lorsque l'on pousse le volume, il conserve la même signature sonore, affichant une parfaite maîtrise. Sa qualité de timbre est indéniable et sur ce point, il va chatouiller des références bien plus coûteuses que lui.

En résumé

Avec ses 200 watts de puissance par canal, le NAD M33 est un ampli Hifi haut de gamme qui allie haute puissance, équipement connecté extrêmement complet, grand agrément d'utilisation et évolutivité. Sa restitution sonore nous a semblé plus typée que celle de son prédécesseur M32. Elle est moins chaleureuse, mais beaucoup plus fine, plus précise avec une qualité de timbre véritablement exceptionnelle.

Le NAD M33 décortiqué par ON-mag

LA SUITE APRÈS LA PUB

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'AMPLIFICATEURS HIFI

Spécifications

  • Type : ampli Hifi connecté avec correction acoustique
  • Puissance en régime continu : 2 x 200 watts sous 8 ohms, 2 x 380 watts sous 4 ohms
  • Puissance en mode bridgé : 700 watts sous 8 ohms
  • Puissance dynamique : 260 watts par canal sous 8 ohms, 520 watts par canal sous 4 ohms
  • Capacité en courant max par canal : 25 A sous 1 ohm pendant 1 ms
  • Facteur d'amortissement : 800 sous 8 ohms de 20 Hz à 6,5 kHz
  • Puissance de sortie casque : 100 mW sous 32 ohms
  • Lecteur réseau BluOS : lecture des fichiers jusqu'en 24 bits/192 kHz, compatible DLNA, Roon, Spotify Connect, AirPlay 2 et pilotage par assistant vocal
  • Correction acoustique : Dirac Live
  • Entrées analogiques : 2x Ligne RCA, Ligne XLR, Phono MM/MC
  • Sorties stéréo analogiques : subwoofer et préampli
  • Entrées numériques : HDMI eARC, 2x coaxiales, 2x optiques TosLink, USB, Bluetooth AptX-HD
  • Liaison réseau : Ethernet et WiFi
  • Poids : 9,2 kg
  • Dimensions : 43,5 x 13,3 x 39,6 cm
  • Prix : 5500 €

Site web du constructeur : https://nadelectronics.com

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Équipement : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Performances : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte (4,5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: NAD

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework