PUBLICITÉ

Test Shure Aonic 215 True Wireless : étranges écouteurs hybrides, techniquement brillants mais pas totalement aboutis

Shure Aonic 215 ONmag 1

Premiers écouteurs zéro fil de Shure, les Aonic 215 True Wireless paraissent hésiter entre deux univers. Filaire voulant être libre ou modèle Bluetooth désirant profiter de la qualité d’un écouteur filaire ? Les deux à la fois.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Shure Aonic 215

Type : écouteurs intra-auriculaires True Wireless
L'avis d'ON-Mag :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
Prix : 250 euros 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Entre deux mondes

Les écouteurs Aonic 215 True Wireless sont assez simples sur le papier et composés chacun de deux pièces : une oreillette (avec connectique MMCX pour un raccordement filaire) et son récepteur Bluetooth. Le tout se place dans une imposante boîte de charge, au format housse de transport, avec prise USB-C pour la recharge.

 Shure Aonic 215 ONmag 3

La fabrication n’est pas spécialement premium mais déjà très correcte, bien qu'un poil plastique à notre goût. Même constat concernant la boîte de charge, sérieuse et pratique, tout en entrant difficilement dans les petites poches.

 Shure Aonic 215 ONmag 4

LA SUITE APRÈS LA PUB

Les Aonic 215 sont des intra-auriculaires de l’ancienne école, assez intrusifs, ce qui sera clivant pour une partie du public. Mais ils restent équilibrés et surtout extrêmement isolants par rapport aux bruits extérieurs. Pour qui supporte ce côté intrusif dans les canaux auditifs, ces écouteurs seront assez agréables à porter pour les longues sessions d'écoute.

 

Encore un peu simples

Les Aonic 215 peuvent fonctionner seuls ou avec l'application Shure Play. En plus d’adapter les réglages sonores des modules Bluetooth aux écouteurs, celle-ci permet de les mettre à jour ou d’accéder à un égaliseur… local, seulement applicable aux pistes stockées sur le téléphone. Un comble à l’âge du streaming – qui a pour effet de rendre cette fonction, pourtant très poussée, assez secondaire.

Le reste n’est pas tellement plus brillant, puisqu’aucun réglage personnalisé des fonctions (des  modules Bluetooth) n’est présent. En l’état, il n’est pas possible de naviguer entre les pistes de musique, ou de modifier le volume sonore depuis les écouteurs. Notons tout de même la présence d’un mode Environnement, qui permet un retour sonore des sons atténués. Celui-ci n’est pas très naturel, mais correct compte tenu de l’immense isolation prodiguée par les embouts des écouteurs.

 Shure Aonic 215 ONmag 2

Les Aonic 215 atteignent une confortable autonomie de 7 h avec codec aptX, seulement entachée par quelques problèmes de connectivité (notamment de désynchronisation droite/gauche).

 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le son Made In Shure

Du son Shure, définitivement, avec quelques spécificités. Grande spécialité de la marque, les médiums sont un régal pour les oreilles. Maîtrisés, incroyablement détaillés, le tout avec une légère chaleur, un grain très… analogique. Des caractéristiques absolument parfaites pour le jazz.

 Shure Aonic 215 ONmag 5

Les aigus sont déjà plus oscillants, parfois un peu trop brillants, parfois un peu voilés, malgré un bon niveau de détails. Les basses, plus en avant que le reste, proposent une bonne assise et un bon enveloppement, privilégiant la douceur à l’énergie, ce qui ne sera pas efficace sur toutes les pistes. À l’image de la plupart des modèles Shure, les Aonic 215 brillent surtout sur les mixages musicaux aérées et calmes. 

La scène sonore est extrêmement profonde pour des écouteurs True Wireless, presque démesurée, devenant parfois un peu confuse.

 Shure Aonic 215 ONmag 6

LA SUITE APRÈS LA PUB

Les Aonic 215 ne sont pas parfaits et sans doute trop hybrides pour satisfaire tout le monde, mais ils possèdent ce sens du détail, ce timbre chaud, cette sonorité que nous aimons chez Shure. Des écouteurs qui mériteraient un peu plus d’énergie dans les basses et de sagesse dans les aigus, mais qui peuvent faire un véritable malheur sur le jazz ou le classique. Ils sont donc techniques, musicaux, mais pas universels.

Les Shure Aonic 215 sur le banc de mesures

Shure Aonic 215 ONmag 7
Réponse en fréquence (non compensée) des Shure Aonic 215.

>>> CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'ÉCOUTEURS SANS FIL

Notre avis

  • Fabrication :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise(3,5/5)
  • Confort :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise (3,5/5)
  • Ergonomie :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise(3/5)
  • Isolation phonique :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Autonomie :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange (4,5/5)
  • Qualité sonore :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Intérêt :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)

 

Spécifications

  • Type : écouteurs Bluetooth True Wireless
  • Puce : Bluetooth 5.0
  • Codecs audio supportés : SBC, AAC, aptX
  • Autonomie annoncée : jusqu'à 8 h, 32 h en comptant la boîte de recharge
  • Architecture sonore : simple transducteur dynamique de 8 mm
  • Embouts : en silicone et en mousse à mémoire de forme
  • Finitions : noir transparent, bleu transparent, blanc transparent, blanc opaque
  • Prix : 250 euros


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Shure

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus