Test Amazon Echo Studio : une enceinte intelligente criant fort et presque en 3D

Amazon Echo Studio 1

Plus imposant modèle Alexa conçu par Amazon, l’Echo Studio est la promesse plutôt alléchante d'une enceinte intelligente dotée de plus de 330 W de puissance et d'une compatibilité Dolby Atmos, le tout pour seulement 200 euros. Est-ce suffisant pour en faire un produit audio, voire Hifi, de référence ?

Amazon Echo Studio

Type : enceinte connectée Alexa
L'avis de ON-Mag :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
Prix : 200 euros 

 

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Des dimensions presque idéales, une discrétion monolithique

Esthétiquement, on ne peut pas dire qu'Amazon prenne de risque, pourtant l'Echo Studio ne manque pas de charme. Sa construction mêle plastique massif et revêtement en tissu de bonne qualité. Le seul vrai bémol sur ce point demeure le petit anneau de plastique apparent, abritant les boutons de contrôle et les microphones. Cette simple zone se révèle en effet très salissante et tout de suite moins classieuse malgré sa finition mate. L'assemblage est en revanche irréprochable.

Amazon Echo Studio 7

Possibilités grandioses, réalité plus mesurée

Une enceinte aussi grande aurait théoriquement permis de placer bien plus de commandes et de possibilités que les autres modèles Amazon Echo. En pratique, nous restons un peu sur notre faim. Si la présence de sept microphones sur le produit permet d'assurer une meilleure captation de la voix par rapport aux autres modèles, c'est à peu près tout en pratique.

Les commandes par boutons sont d'un dépouillement assez étrange. On ne retrouve ainsi que le contrôle de volume, l'activation/désactivation des microphones, et un bouton pour activer directement Alexa (sans commande vocale). Il n'est pas possible, contrairement à ce que proposent bien des enceintes intelligentes, de gérer la navigation audio (lecture/pause, saut de piste). Cette dernière doit impérativement passer par le smartphone ou les commandes vocales. De même, l’Echo Studio est un peu avare en connectique filaire. Elle ne possède qu'une entrée analogique sur mini-jack (pouvant également fonctionner en audionumérique optique via adaptateur non fourni) et port micro-USB. Les possibilités réseaux de l’enceinte restent confinées à son module Wi-Fi, il n'y a pas de prise Ethernet. Notons enfin la présence d'une liaison Bluetooth.

Amazon Echo Studio 8

La mise en place du produit est très simple ; elle s’effectue via un simple passage dans l'application smartphone Alexa. La configuration s'est par ailleurs déroulée sans encombre et sans aucun bogue durant nos tests, ce qui est déjà une bonne surprise. L'application Alexa est relativement complète, car elle permet de configurer l'enceinte au sein d'un système audio multiroom, mais également en mode stéréo (en l'appairant à une seconde enceinte du même type), avec ou sans caisson de basses externe.

Alexa, encore un petit effort

La captation de la voix est presque parfaite, seuls quelques rares écueils la font trébucher. Une voix un peu vacillante ou un peu couverte par le bruit peut mettre l'Echo Studio en difficulté, mais de manière vraiment occasionnelle. Reconnaissons également que le principe de captation omnidirectionnelle (via les sept microphones) est tout à fait au point. Cela fonctionne quel que soit le placement de l'enceinte dans la pièce.

Amazon Echo Studio 2

Difficile d'accuser l'Echo Studio en particulier, mais le système Alexa n'est pas encore aussi au point que Google Home en usage musical. Les ordres vocaux et questions basiques ne posent pas de problème à l'assistant, mais celui-ci se révèle clairement moins poussé sur les détails, notamment pour la navigation dans les services de streaming audio.

Un son puissant, assez convaincant mais pas vraiment Atmos-sphérique

N'employant pas le terme « audiophile », Amazon met pourtant le paquet sur la technique à travers une topologie trois voies et une disposition à cinq haut-parleurs. En outre, l'utilisation de ses microphones permet d'analyser l'acoustique de la pièce d'écoute afin de calibrer la sonorité de l'enceinte. Sur le papier, cela permet de créer un effet sonore 3D, avec support du Dolby Atmos.

Musicalement parlant, l'Amazon Echo Studio se défend plutôt bien. Sa tenue en puissance est effectivement admirable pour un produit d'une taille si réduite. La signature sonore est assez équilibrée, faisant légèrement ressortir les basses et les aigus. La reproduction des basses est assez profonde et maîtrisée, bien supérieure à celle des autres produits Amazon Echo. Sur ce point, l'Echo Studio peut largement se confronter à des enceintes classiques, en tout cas en matière d’ampleur et de puissance. Seules la réactivité et la dynamique ne sont pas aussi impressionnantes.

Amazon Echo Studio 5

Les médiums ne sont pas éteints, mais d'une certaine façon plus sages, moins expansifs que le reste du spectre. Et pourtant, le résultat est là aussi intéressant, sans trop de coloration. En revanche, difficile de mettre l'Echo Studio face à une enceinte Hifi de même tarif en ce qui concerne la qualité des timbres. Si la comparaison est un peu injuste, disons simplement qu’elle n'a pas encore la cohérence sonore générale d'une enceinte orientée Hifi.

L'extension des aigus est plutôt convaincante pour une enceinte connectée monobloc. Cette gamme de fréquences est assurée par un tweeter à dôme de 25 mm (1 pouce) montant assez haut en fréquence, sans aucune agressivité. Une brillance légèrement artificielle peut toutefois se faire ressentir.

Amazon Echo Studio 4

Si les 330 W désignent probablement une puissance de crête et non une puissance RMS en régime continu, l'Echo Studio peut chanter fort et sans faire exploser la distorsion. Notons enfin que l'application Alexa donne accès à un égaliseur graphique (un peu sommaire), laissant la possibilité d’adapter légèrement le rendu sonore aux préférences de l'utilisateur.

Le calibrage sonore et l'architecture de l'enceinte permettent de donner une certaine ampleur à l'écoute, quelques petits effets de projection autorisant à se sortir d'une écoute trop monophonique. Mais de là à se sentir enveloppé dans la musique, il y a encore un pas. L'effet surround est plutôt convaincant, ce qui est déjà remarquable, mais la représentation Atmos (verticalité du son) ne fonctionne que via quelques rares effets. Ainsi la notion de son 3D est-elle là, mais pas cohérente en toutes circonstances.

Si l'Echo Studio est perfectible, elle est bien plus qu'une simple enceinte d'appoint. N'ayant pas pour but de remplacer une enceinte audiophile, elle fait partie des très bons élèves connectés, proposant ce qui se fait de mieux pour un tel tarif. Reste un manque de réglages avancés encore un peu préjudiciable, l'empêchant d'être véritablement dans le très haut du panier.

Amazon Echo Studio 3

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES SANS FIL

Spécifications

  • Enceinte connectée avec assistant Alexa
  • Fonctionnement sur setcteur uniquement
  • Puissance : 330 W
  • Topologie 3 voies
  • Haut-parleurs : 1 boomer de 5,25", 3 haut-parleurs de médiums de 2",  1 tweeter de 1". 
  • Entrée audio : Wi-Fi, Bluetooth, mini jack analogique et numérique optique, micro-USB
  • Compatible Dolby Atmos
  • Auto-calibrage en fonction de l'acoustique de la pièce
  • Dimensions : 175 mm x 206 mm (diamètre x hauteur)
  • Poids : 3,5 kg
  • Prix : 200 euros 

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Connectivité :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)
  • Fonctions :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)
  • Musicalité :etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Intérêt :etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5) 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Amazon, Amazon Alexa, Amazon Echo Studio

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework