icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Musical Fidelity MX-DAC : un convertisseur audio Hi-res, d'une épure toute audiophile

Musical Fidelity MX DAC test ONmagFR

La gamme MX de la marque Musical Fidelity est une série de trois électroniques au format mini, dédiées aux nouveaux usages audiophiles. Elle comporte un préampli phono MM/MC, un ampli pour casque audio et le convertisseur MX-DAC que nous testons ici.

Musical Fidelity MX-DAC

Type : convertisseur avec suréchantillonnage à 192 kHz
L'avis de ON-Mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise
Prix : 800 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Le MX-DAC, positionné à 800 €, est un produit de vocation déjà haut de gamme. Cela se voit à son apparence classieuse et à son équipement. Ses entrées audionumériques sont nombreuses (2 coaxiales, 2 optiques et une USB) tandis que ses sorties analogiques sont doublées (asymétrique sur RCA et symétrique sur XLR) et il accepte les flux audionumériques jusqu'en PCM 32 bits/192 kHz ou DSD128.

Son petit transformateur d'alimentation externe fait un peu économique. Pour le reste, la construction du Musical Fidelity MX-DAC apparaît très sérieuse. Son boîtier semble tout en aluminium, pour se prémunir des interférences électromagnétiques avec une façade d’1 cm d'épaisseur et un capot fait d'un profilé à flancs nervurés de 3 mm d'épaisseur. À l'intérieur, le circuit est très épuré et va à l'essentiel. L'entrée USB est couplée à une interface Xmos asynchrone. Vient ensuite un suréchantillonneur à 192 kHz Burr Brown SRC4392 puis une puce de conversion PCM1795, également de la marque Burr Brown de Texas Instruments. Les étages de sortie utilisent 6 amplis Op de qualité, des Burr Brown OPA2134UA, un par canal pour la partie asymétrique et deux par canal pour la partie symétrique. Ces amplis Op sont entourés de résistances calibrées et capacités au polypropylène, dont certaines de marque Wima.

En matière d'utilisation, le Musical Fidelity MX-DAC ne présente rien de compliqué. Une télécommande et un réglage de volume auraient été intéressants, mais ce sont des éléments peu courants sur ce type d'appareil. On dispose juste d'un bouton sélecteur de source et d'un second donnant le choix entre deux modes de filtrage numérique (1 et 2). Ce dernier agit sur le rendu sonore de façon très discrète, voire anecdotique. Après comparaison attentive, nous avons préféré rester sur la position 1.

Pour faire nos essais, nous avons sorti nos câbles numériques (optique, coaxial et USB) de la série Forest d'AudioQuest et utilisé un câble de modulation analogique AudioQuest Golden Gate. En source, nous avons diffusé alternativement Spotify avec son flux compressé à 320 kbps depuis un dongle Chromecast, de la qualité CD-Audio non compressée en 16 bits/44,1 kHz et des fichiers Hi-res lus depuis un ordinateur à partir de l'excellent logiciel Audirvana. Dans toutes les configurations, le Musical Fidelity MX-DAC nous a immédiatement beaucoup plu. Ses timbres sont d'un très bon équilibre, sans excès agressif dans les aigus ni trop d'embonpoint dans les basses, et une sorte de matité fort plaisante. L'image stéréophonique est carrée, bien campée et détaillée avec une profondeur et un relief appréciables. Le son a de la matière et aussi une certaine légèreté. La dynamique et le rythme sont au rendez-vous. Le Musical Fidelity MX-DAC délivre un son très propre, mais ne joue pas exagérément de la transparence et il est conciliant. Avec lui, on entend les différences de qualité en passant le même morceau (en l'occurrence "Get Lucky" des Daft Punk) d'abord depuis Spotify, puis en vraie qualité CD-Audio et enfin en Hi-res. Cependant, sur la version compressée (Spotify), il ne vous jette pas les défauts et limitations aux oreilles. Il est déjà très agréable à écouter et fait de la bonne musique.

Le convertisseur Musical Fidelity MX-DAC décortiqué par ON-Mag

Spécifications

  • Type : convertisseur avec suréchantillonnage à 192 kHz
  • Flux acceptés : jusqu'en PCM 32 bits/192 kHz et DSD128
  • Entrées numériques : 2x coaxiales S/PDIF sur RCA, 2 x optiques Toslink, USB type B
  • Sorties analogiques : asymétrique sur RCA, symétrique sur XLR
  • Dimensions : 220 x 53 x 215 mm
  • Poids : 1,9 kg
  • Prix : 800 €

Site de la marque : www.musicalfidelity.com

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS DE CONVERTISSEURS

Notre avis

Construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Fonction et équipements : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise (3,5/5)

Performance : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)

Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Musical Fidelity

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework