icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Synthesis Soprano : ampli Hifi à tubes à l'italienne, avec DAC, préampli phono et en pure classe A

Soprano Synthesis test ONmagFR

Synthesis est un constructeur italien de dimension artisanale, spécialisé dans les amplis Hifi à tubes haut de gamme. Le Soprano que nous testons ici est son produit d'entrée de gamme. Avec lui, Synthesis met à la portée du plus grand nombre des technologies très prisées des audiophiles comme l'amplification à tubes et la classe A. Il n'en oublie pas pour autant les équipements pratiques et utiles les plus attendus comme un préampli phono et un DAC intégrés.

Synthesis Soprano

Type : ampli stéréo intégré à tubes, avec préampli phono MM et DAC intégrés
L'avis de ON-mag : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise
Prix de lancement : 1290 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

Le Synthesis Soprano est un ampli Hifi de format assez compact puisqu'il ne mesure que 31 cm de large (contre 44 cm pour les appareils Hifi classiques). Il est assez haut et d'un dessin séduisant, avec un look néovintage. Ses commandes (potentiomètre de volume et boutons de sélection des sources) sont réunies sur le grand panneau droit de la façade en aluminium brossé tandis qu'à droite, un joli carter à ailettes laisse apercevoir les tubes tout en jouant le rôle de protection et d'efficace radiateur de dissipation thermique, ce qui est ici bien utile, car la classe A, ça chauffe beaucoup.

Synthesis SOPRANO ALUB 2

L'appareil est également livré avec une télécommande. Celle-ci est en plastique d'apparence un peu économique, mais elle a le mérite d'exister et de donner accès à toutes les fonctions.

Un petit ampli Hifi qui fleure bon la "madeleine de Proust", mais qui embarque toutes les fonctions utiles d'un appareil bien dans son temps 

Le Synthesis Soprano a une apparence vintage et utilise des technologies de puristes de la Hifi haut de gamme, mais ce n'est pas pour autant un intégriste audiophile déconnecté des réalités et usages actuels. Il est ouvert aux sources modernes. On peut lui envoyer de la musique en numérique. Son convertisseur intégré est bien loti en connectique avec une entrée optique Toslink, une coaxiale RCA, une USB compatible PC, Mac, iOS et Android. L'appareil possède également une entrée Phono pour platine vinyle dotée d'une cellule MM (le type le plus courant). 

Synthesis SOPRANO ALUB 5

Des recettes ultra audiophiles très rares dans cette gamme de prix 

Certains aspects de la construction du Synthesis Soprano paraissent assez artisanaux, notamment le potentiomètre de volume et la prise de courant secteur qui ont un peu de jeu. Mais rassurez-vous, nous avons démonté et inspecté l'appareil de près et, d'après nous, la fabrication et très costaude et sérieuse.
Le châssis est formé de tôles pliées de bonne épaisseur et s’avère bien rigide. Les composants utilisés sont soigneusement sélectionnés et de qualité. Le câblage interne est très propre, de même que les circuits électroniques en verre époxy.
Les quatre tubes d'amplification sont des modèles EL84 de chez Electro Harmonix fabriqués en Russie. Ils sont configurés en push-pull Ultra Linéaire en pure classe A. La puissance nominale n'est donc que de 2 x 12 watts sous 6 ohms, mais contrairement à ce que l'on pense parfois, c'est suffisant avec la plupart des enceintes Hifi pour une écoute à niveau déjà relativement soutenu. Cette configuration génère aussi beaucoup de calories, mais comme nous l'avons évoqué précédemment, le grand carter à ailettes assure une dissipation thermique efficace. Il n'y a donc pas de risque de se brûler.
La puce de conversion de la partie DAC est de son côté une AKM AK4117, travaillant sur 24 bits/192 kHz tandis que l'interface USB, Burr Brown PCM2707, est de type 16 bits/48 kHz. 

Une restitution sonore très vivante qui a du grain et de la couleur 

À l'écoute, il se dégage du Synthesis Soprano une forte personnalité qui peut beaucoup plaire. Associé à de bonnes enceintes de bibliothèque ou à de petites colonnes, cet ampli est capable de délivrer une restitution extrêmement vivante et joviale. C'est tout le contraire d'une électronique froide, ennuyeuse ou chirurgicale. On peut lui reprocher d'en faire un peu trop, mais on ne peut rester indifférent à son tempérament. Il a un son "tubes" dans toute sa splendeur. L'aigu n'atteint pas des sommets de transparence et de précision, mais il est très brillant et vif. Le grave ne descend pas dans les profondeurs de l'infrabasse, mais il a du corps, de l'ampleur et de la chaleur. Les timbres sont colorés. Ils ont, notamment dans le registre médium, énormément de grain et de matière. Le Synthesis Soprano incarne la musique avec conviction et énergie. Ne lui demandez pas de rester neutre, ce n'est pas dans sa nature. Il aime enjoliver, donner de la lumière. Sa puissance n'est pas très élevée et il ne faut donc pas trop le pousser. Cependant, si l'on reste à un volume raisonnable, déjà suffisant pour emplir un salon de dimensions standard, il sait faire des étincelles, faire preuve d'ouverture, de générosité, de peps.
Le Synthesis Soprano n'est peut-être pas fait pour tout le monde, mais il est d'un indéniable charme musical. Il est abordable, fort original pour sa catégorie de prix. Il a de quoi faire craquer beaucoup d'audiophiles adeptes de sonorités très vivantes et incarnées.

L'amplificateur Synthesis Soprano décortiqué par ON-mag 

Spécifications

  • Type : ampli stéréo intégré à tubes, avec préampli phono MM et DAC intégrés
  • Puissance : 2 x 12 watts sous 6 ohms
  • Étage d'entrée : ampli Op JRC 4580
  • Étage driver : deux MJD340 appairés
  • Étage de puissance : 4x EL84/6BQ5 appairés en push-pull classe A
  • Entrées analogiques : Ligne et Phono MM
  • Entrées numériques : coaxiale, optique, USB-Audio
  • Prix : 1290 €

Site web du constructeur : www.synthesis.co.it

Notre avis

Fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)

Équipement : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)

Performances : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise (3/5)

Musicalité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise (4/5)

Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Synthesis

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework