PUBLICITÉ

Test Exposure 2010S2D : un ampli HiFi d’une conception audiophile pur jus, qui a le rythme dans la peau

Exposure 2010S2D test ONmagFR

Exposure est un constructeur britannique qui fête cette année ses 45 ans. Relativement discret, mais très consciencieux et persévérant, c'est un spécialiste des électroniques HiFi pur et dur. Il se positionne sur le segment audiophile haut de gamme, mais il a aussi toujours eu à cœur de rester accessible au grand public, en proposant des appareils résolument durables et évolutifs. Nous le redécouvrons avec son ampli HiFi 2010S2D qui a la rythmique dans la peau.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Exposure 2010S2D

Type : ampli stéréo intégré
L'avis de ON-mag : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise
Prix de lancement : 1350 €

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE

L'Exposure 2010S2D est un ampli HiFi intégré de 2 x 75 watts au style d'une simplicité biblique. Sur sa façade, on ne trouve que trois commandes : le petit bouton d'allumage et d'extinction ainsi que deux grosses molettes rotatives, l'une à course sans fin pour la sélection de la source et l'autre pour le réglage du volume. La télécommande fournie est de son côté un modèle standard multitâche pouvant également piloter un lecteur de CD de la marque et ajoutant une fonction de mise en sourdine (mute).
L'Exposure 2010S2D n'accepte que des sources analogiques, néanmoins, et malgré son apparente simplicité, sa connectique n'est pas famélique. À l'arrière de l'appareil sont disponibles six entrées Ligne sur paires de prises RCA. On dispose aussi d'une sortie Ligne à niveau fixe pour un enregistreur et d'une sortie préampli à niveau variable. Cette dernière peut être intéressante dans l'optique d'un système bi-amplifié, d'autant qu'Exposure fabrique également le bloc de puissance 2010S2 (990 €), identique à l'intégré 2010S2D, la partie préamplificateur en moins.
En outre, et toujours dans l'optique d'offrir de l'évolutivité, l’une des entrées Ligne du 2010S2D peut être transformée en entrée pour platine vinyle, des modules préampli phono MM ou MC étant disponibles en option à 175 €.

EXposure 2010S2D rear

Une construction extrêmement épurée et ultra léchée

L'Exposure 2010S2D ne paie pas de mine, surtout dans la livrée noire de l'exemplaire que nous avons reçu pour test. Cependant, quand on y regarde de près, sa construction "à l'ancienne" se révèle d'un sérieux et d'une épure assez exceptionnels. Pour commencer, sa façade de 6 mm d'épaisseur et ses boutons de commande sont intégralement en aluminium. Il en va de même pour son capot et son châssis qui ne sont pas faits de simples tôles en acier pliées, mais à nouveau en panneaux d'aluminium garantissant une haute rigidité et un meilleur blindage face aux perturbations électromagnétiques extérieures.
À l'intérieur, le transformateur d'alimentation est un modèle toroïdal haut de gamme de 200 VA fabriqué sur cahier des charges par Noratel (la marque au logo en forme de petit hérisson). Les rares câbles en l'air sont réunis et alignés selon les meilleures règles d'assemblage audiophile. Tous les autres composants sont montés sur un grand circuit imprimé en verre époxy doté de larges pistes de masse. Les capacités de filtrage d'alimentation principale sont deux unités de 10 000 µF sous 63 V chacune, semblant de marque Kemet. L'étage de préamplification utilise un ampli Op OP275 de chez Analog Devices. Les relais de commutation des entrées sont des ATQ203 de Panasonic. Le potentiomètre de volume est un modèle Alps. Les transistors de puissance sont des bipolaires Toshiba 2SC5200 et 2SA1943 en configuration simple push-pull. Contrairement à ce que l'on a l'habitude de rencontrer, ils ne sont pas plaqués sur un radiateur de dissipation thermique à ailettes, mais sur une épaisse plaque d'aluminium arrimée au centre, au fond du coffret. De cette manière, l'ensemble du châssis participe de façon plus homogène à la dissipation thermique.

EXposure 2010S2D inside

L'Exposure 2010S2D n'emploie que très peu de composants, mais très minutieusement sélectionnés. Cela se traduit jusqu'aux doubles borniers haut-parleurs qui n'acceptent que les prises bananes, certainement pour des considérations qualitatives, comme c'est le cas chez Naim Audio par exemple.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une restitution sonore rapide, qui a du tempérament et se joue des contradictions

L'Exposure 2010S2D n'est plus tout à fait un "petit" ampli audiophile. Avec 2 x 75 watts sous 8 ohms, sa puissance est déjà relativement confortable. Cet intégré nous paraît tout indiqué pour alimenter de grosses enceintes compactes ou des colonnes de taille moyenne. Il est à la fois neutre, mais ce n'est absolument pas un appareil réservé, sage, froid ou privilégiant artificiellement la clarté. Il a du tempérament, une restitution vive et quelques agréables rondeurs dans le bas du spectre. Son image stéréophonique a beaucoup d'ampleur, elle s'étale en largeur et donne une bonne sensation de spatialisation. Mais ce que l'on retient surtout, c'est le sens du rythme et le caractère très rapide du 2010S2D.
Sur la chanson "Ma Superchérie" de -M-, Matthieu Chedid et ses musiciens semblent avoir fait une cure de vitamines et de caféine. On a l'impression qu'ils n'ont jamais joué aussi vite et que le tempo a été accéléré. Ça swingue, ça sautille, la rythmique est superbement marquée.
Pour étudier un peu plus son comportement, nous nous sommes amusés à "upgrader" et comparer deux câbles d'alimentation Audioquest, X et Y, sur l'Exposure 2010S2D. Le modèle X a renforcé le naturel et le sentiment de spontanéité de la restitution, recentrant légèrement l'image stéréophonique. Le modèle Y a apporté un peu plus de profondeur, des basses plus posées et un message comme nettoyé.
Cela prouve le caractère transparent et détaillé de cet ampli HiFi Exposure qui arrive à concilier des paramètres souvent contradictoires. Le 2010S2D est très rapide, précis, parfois incisif. En même temps, il sait donner de la couleur, du corps et même de la chaleur aux timbres.
L'Exposure 2010S2D est un ampli HiFi intemporel, qui a une personnalité bien à lui et son mot à dire dans la catégorie des intégrés stéréo audiophiles abordables.

L'ampli Exposure 2010S2D décortiqué par ON-mag

Spécifications

  • Type : ampli stéréo intégré
  • Puissance : 2 x 75 watts sous 8 ohms
  • Connectique : 6 entrées Ligne, une sortie préampli, une sortie enregistreur
  • Sortie haut-parleurs : 2 paires
  • Poids : 7 kg
  • Dimensions : 440 x 90 x 310 mm
  • Prix : 1350 €

>>> À LIRE ÉGALEMENT : TOUS NOS TESTS D'AMPLIFICATEURS

Site web de la marque : https://www.exposurehifi.com

Notre avis

Fabrication : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)

Design et finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)

Équipements : etoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verteetoile grise (3,5/5)

LA SUITE APRÈS LA PUB

Performances : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)

Musicalité : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)

Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus