icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Elipson Alpha 100 RIAA : une vraie bonne platine vinyle fabriquée en France ?

Elipson Alpha 100 RIAA test OnMagFR

À la base, Elipson n'est pas une marque de platines vinyles, mais d'enceintes acoustiques. Cependant, en quelques années, en partant de zéro, elle a réussi à développer une gamme de platines à la fois abordables et audiophiles, tout en faisant du "made in France".

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET NOS MAGAZINES

Les platines vinyles chez Elipson, c'est un peu une histoire d'amour pour Philippe Carré, repreneur de la marque française en 2008, également à la tête du groupe AV Industry et du site de vente son-video.com. Allant à contre-courant de ce qui se fait aujourd'hui pour beaucoup de produits audiophiles abordables, accessibles au grand public, avec ses équipes, il a décidé de fabriquer en France. Le challenge était d'autant plus grand qu'en matière de platine vinyle, notre pays est presque totalement vierge de savoir-faire et qu'Elipson n'a pas choisi la facilité. Toutes les pièces maîtresses de ses platines lui sont propres. Il a donc fallu les concevoir entièrement, monter un site de production (à Saint-Fargeau, en Bourgogne, où Philippe Carré a ses racines) et former des artisans exclusivement dédiés à la marque. Il a aussi fallu essuyer les plâtres. Les premières platines vinyles sorties des ateliers Elipson présentaient des défauts de jeunesse. Mais Elipson ne s'est pas découragé, a persévéré, réglant les soucis de conception un à un. Quelques années plus tard, la marque propose une gamme de platines qui n'appartiennent qu'à elle, dotées de sérieux arguments et bien positionnées en termes de prix.

ELI omega 100 ombre 1 WT 1

L'Alpha et l'Omega de la platine vinyle, à la fois démocratique et audiophile

Actuellement, la gamme de platines vinyles Elipson compte en tout dix références, dont les prix s’étalent de 300 à 800 €. Il s’agit en fait de deux modèles principaux, qui se déclinent en plusieurs versions : la platine Alpha 100 en entrée de gamme et l’Omega 100 à son sommet. Dans sa version de base, l’Alpha 100 est commercialisée à 300 €. Avec un préampli Phono MM/MC intégré (la version que nous avons testée) le prix monte à 400 € et avec le Bluetooth ainsi qu'une sortie USB-Audio en complément, on arrive à 500 €. Des éditions spéciales Johnny Hallyday, qui auraient été validées par l'artiste lui-même de son vivant, existent également.
De prime abord, la finition de l'Alpha 100 fait un peu économique. Son socle en plastique et sa base habillée d'un revêtement vinylique noir, légèrement granité, semblent basiques. Malgré cela, en y regardant de plus près, la conception apparaît saine et sérieuse. La base est constituée d'un panneau de bois plein (du médium) de 12 mm d'épaisseur, bien rigide. Pour un bon équilibre des masses, le palier de l'axe du plateau est implanté très exactement au centre de cette base, ce qui explique des dimensions un peu plus importantes que la moyenne. Ce palier est un gros bloc de métal tourné et taillé dans la masse. Le plateau, de son côté, est un acier embouti et accuse une masse déjà respectable (près de 1,7 kg). Il est équipé d'un axe solidaire, fait du même métal que le palier et qui se termine par une petite pointe de couplage lubrifiée.
L'entraînement se fait par une courroie plate. Le moteur est excentré et sa poulie chromée reste visible lorsque le plateau est en place. Il est découplé de façon particulièrement souple afin de transmettre un minimum de vibrations. Cela peut donner l'impression que la courroie est un peu lâche.
Le bras est lui aussi une réalisation propre et exclusive à Elipson. Son cardan et son porte-cellule sont en matériau synthétique, certainement du polyamide, renforcé par des anneaux métalliques sur les zones de friction. Le tube est en aluminium et l'ensemble est monté d'origine d'une petite cellule, très appréciée des audiophiles, une Ortofon OM10 (valeur : environ 50 €).
Sur la version Elipson Alpha 100 RIAA que nous avons reçue pour test, un préampli Phono est intégré. Il est compatible avec les cellules MM et MC, ce qui est rare. Nous avons naturellement jeté un œil à ses circuits. L'électronique est de facture sérieuse avec deux ampli Op de qualité National Semiconductor (L49710) pour la section "pré-pré" et deux amplis Op Texas Instruments (OPA1652) en étage de sortie. On regrette juste que ce préampli Phono ne soit pas débrayable, qu'il soit un peu sensible aux bruits parasites et que la platine n'ait pas d'interrupteur général.

platine vinyle alpha noir pre amplifiee madeindesign 244961 original

Une platine vinyle franche et directe

Sur le terrain, l'Elipson Alpha 100 tourne sans faire beaucoup de bruit, ce qui prouve que ses éléments mécaniques sont sérieusement conçus. Les frottements au niveau de l'axe du plateau sont légers et son moteur est relativement silencieux.
La force d'appui pour la cellule Ortofon OM10 est ajustée en usine. Normalement il n'y a pas à y retoucher. Si par hasard une petite main la déréglait malencontreusement, il faudrait tourner le contrepoids. Celui-ci est à vis et d'une tenue bien ferme, mais ne comporte pas de molette graduée. Un gabarit en papier est fourni par Elipson, mais ce n'est pas très précis comme solution de réglage. Il vaut mieux disposer d'une petite balance pour cellule Phono.
Pour vous aider à placer la cellule sur le disque, l'Elipson Alpha 100 n'est pas non plus équipée d'un lève-bras. Heureusement, ce n'est pas trop handicapant ici, car la descente se fait relativement doucement. On ne risque donc pas trop de provoquer de "ploc" tonitruant lorsque l'on pose ou retire la cellule du disque.
À l'écoute, l'Elipson Alpha 100 RIAA privilégie une restitution franche, avec un registre médium qui a beaucoup de vie. Les extrémités du spectre sont discrètes. Cela manque un peu d'ouverture dans l'aigu. En revanche, le grave déploie une belle énergie et de l'impact. À défaut d'être de très haute définition, la transcription est assez tendue et très directe. Le son n'est absolument pas mou ou endormi comme c'est souvent le cas sur les petites platines. Les basses n'ont certes pas la profondeur dont on bénéficie à l’écoute d’un modèle haut de gamme, mais elles ont déjà de la charpente et du corps. Elles ne sont pas répétitives. On les entend à peine sur certains passages. Elles ne génèrent pas un "ronron" incessant et fatigant, puis quand c'est à leur tour d'entrer en scène, elles sont capables de vous surprendre par leur intensité.

>>> CELA PEUT VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS DE PLATINES VINYLES

La platine vinyle Elipson Alpha 100 RIAA décortiquée par ON-mag

Spécifications

  • Type : platine vinyle à entraînement par courroie
  • Vitesse : 33 et 45 tr/min
  • Châssis : PVC et MDF
  • Plateau : en acier embouti
  • Bras : en aluminium
  • Cellule : Ortofon OM10
  • Réponse en fréquence : 25 Hz à 20 kHz (-3/+1 dB)
  • Préamplification RIAA intégrée
    - Gain : 40,5 dB (MM), 61 dB (MC)
    - Diaphonie : 88 dB (MM), 78 dB (MC)
    - Distorsion : 0,006 % (MM), 0,05 % (MC)
    - Rapport signal/bruit : 82 dB (MM), 76 dB (MC)
  • Dimensions : 450 x 120 x 380 mm
  • Poids : 5 kg
  • Prix : 400 €

Site du constructeur : www.elipson.com

Notre avis

  • Construction : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Ergonomie : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile griseetoile grise(3/5)
  • Design et finition : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
  • Performances : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Musicalité : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)

Offre Amazon


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Elipson

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework