icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Elac Miracord 50 : une "petite" platine vinyle prête à l'emploi, qui fait de la grande Musique

Elac Miracord 50 OnTopAudioAward

La Miracord 50 est la troisième platine vinyle que sort Elac depuis son retour sur ce marché en 2016. Faisant suite à deux modèles haut de gamme, dont la Miracord 90 Anniversary à laquelle nous avons décerné un On-topaudio Award l'an dernier, la nouvelle venue se veut beaucoup plus démocratique. Elle est prête à l'emploi, intégrant un préampli Phono et déjà équipée d'une cellule. Elle chante dès sa sortie du carton.

>>> RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS MAGAZINES ET GUIDES EN LIGNE

Ces dernières décennies, Elac s'est surtout concentré sur les enceintes HiFi haut de gamme. Néanmoins, cela n'a pas toujours été le cas. Cette marque allemande, née en 1926, a en effet produit des tables de lecture analogiques pendant longtemps, des années 1950 aux années 1980. Aussi son retour aux platines depuis 2016 n'est-il pas illégitime. D'autant que finalement, la conception d'une table de lecture analogique fait appel, comme celle des enceintes HiFi, à la science des comportements et mécanismes vibratoires acoustiques. Ce lien entre les platines et les enceintes est d'ailleurs bien visible sur le modèle Miracord 90 Anniversary positionné à 2500 €. L'anneau de découplage de son moteur, en textile plissé, ressemble à s'y méprendre à un spider de haut-parleur de grave.

ELAC Miracord50 2

miracord50 back

Pour un modèle grand public, elle paraît un peu au-dessus de la fourchette. Non ?

Soyons honnêtes, lorsque l'on découvre pour la première fois l'Elac Miracord 50, il y a quelques raisons d'être sceptique. Elle est très jolie, affiche une finition élégante et soignée. Oui mais... elle est aussi fabriquée à Taïwan, contrairement à ses aînées qui viennent d'Allemagne. De plus, elle semble utiliser des composants classiques que l'on retrouve notamment sur les platines Teac. Du coup, par rapport à la concurrence, elle paraît a priori un peu chère. Une platine présentant des caractéristiques comparables, dotée d'un préampli Phono intégré, est généralement positionnée entre 300 € et 450 €. Le tarif semble d'autant plus "hors fourchette" que la cellule Phono qui équipe la Miracord 50 n'est pas non plus coûteuse. Il s'agit d'une Audio-technica AT91, qui a certes une bonne cote, mais que l'on trouve dans le commerce pour 25 € seulement...
Bref, on aurait pu s'arrêter là. Mais nous avons écouté la Miracord 50. Nous sommes totalement tombés sous son charme et avons essayé de comprendre pourquoi.

elacmiracord50 1

Oui, mais Elac a joué au "Monsieur Plus"

Pour concevoir cette platine Miracord 50, tout en partant de solutions standard, Elac a joué au "Monsieur Plus", poussant un peu plus loin chaque paramètre et soignant les détails qui font la différence.
Pour commencer, la base de l'Elac Miracord 50 n'est pas pleine, mais elle est haute - plus de 5 cm - et son coffrage est construit à partir de massifs panneaux de médium de 21 mm. Ce coffrage possède des angles fortement arrondis. Il est habillé sur son pourtour d'un vinyle granité gris et revêtu sur le dessus d'une épaisse plaque synthétique, noire brillante, qui en plus d'attirer la poussière apporte amortissement et rigidité, comme sur une structure sandwich. Le raccord entre les deux matériaux est en outre parfaitement réalisé et la finition de surface est impeccable.
Cette base repose sur des pieds en caoutchouc souple qui isolent très bien des vibrations extérieures.
Le plateau est quant à lui en fonte d'aluminium. Son couvre-chef est un épais tapis en caoutchouc strié. Une fois de plus, ce sont des éléments classiques, mais là encore Elac se démarque de la concurrence. Le plateau est amorti par un épais disque de mousse dense collé sur sa surface interne.
L'entraînement de ce plateau se fait par une courroie plate. Le moteur a la particularité d'être asservi numériquement par un processeur ST Microelectronics (32F030F4P6). La régulation de la vitesse de rotation s'effectue par le biais d'un disque perforé et d'un capteur optique placé sur l'axe de rotation en inox et sa gorge en bronze.
Le bras de lecture, lui aussi comparable à celui que l'on trouve sur certaines platines Teac, apparaît de bonne facture. Il est de type droit, formé d'un tube en aluminium, avec cardan également en métal, base en matériau plastique moulé et solide porte-cellule détachable au standard SME/Ortofon.
Enfin, l'étage de sortie - dont le préampli Phono MM peut être désactivé ou activé par un petit commutateur à l'arrière - utilise un ampli Op JRC MJM8080.
Dans l'ensemble, la construction de l'Elac Miracord est très propre. Tous ses éléments donnent une impression de solidité et de fiabilité.

>>> CELA PEUT AUSSI VOUS INTÉRESSER : NOS AUTRES TESTS DE PLATINES VINYLES

elacmiracord50 2

Et à l'écoute, l'accord est miraculeux

Sur le terrain, la Miracord 50 est agréable et simple à manipuler. Elle possède un interrupteur général à l'arrière ainsi que deux gros boutons rotatifs à l'avant pour mettre en marche et sélectionner la vitesse (33 ou 45 tr/min). On apprécie la descente en douceur de son bras, la présence d'une molette de réglage d'antiskating, la facilité d'ajustage de la force d'appui depuis le contrepoids à bague graduée, ainsi que l'absence de bruits parasites de roulement, de frottement et de moteur. Il manque juste à notre goût un petit témoin lumineux pour indiquer que la platine est en fonction.
Habituellement, on vous dirait qu'il serait judicieux de changer la cellule de cette platine pour la remplacer par une référence plus haut de gamme. Eh bien ici pas du tout, car Elac a réussi un produit merveilleusement bien accordé, dont la qualité de restitution sonore saute immédiatement aux oreilles, comme une évidence. Dès les premières secondes, il se dégage de cette Miracord 50 une musicalité exquise. Cela reste une "petite" platine. Elle ne cherche pas à trop en faire, à explorer les tréfonds du grave, développer une dynamique fracassante ou un aigu ultra incisif. Elle se concentre sur le cœur de la musique, en particulier le registre médium, et le fait avec un énorme talent. Le son est naturel, alerte, presque sautillant et surtout sans crispation. L'articulation des notes et des lignes mélodiques est superbe, délicatement posée et cadencée. Les timbres sont à la fois ronds et ouverts. Ils concilient légèreté et chaleur. Cela est valable en utilisant le préampli Phono intégré qui délivre un son très propre avec un minimum de souffle et bruits parasites. Il est possible d'aller un peu plus loin avec un préampli Phono externe de plus haut niveau, comme nos tests nous l'ont montré. Cependant, la Miracord 50 se suffit à elle-même. Elac a réussi un merveilleux équilibre de tous les paramètres. Cette platine fait de la musique, de la musique, encore et toujours de la musique, que ce soit à partir de vinyles tout neufs parfaitement enregistrés ou de disques anciens usés, dont la prise de son est plus hasardeuse.

L'Elac Miracord 50 décortiquée par ON mag

Spécifications :

  • Type : platine vinyle à entraînement par courroie
  • Moteur : à courant continu piloté par microprocesseur
  • Vitesse : 33 et 45 tr/min. (précision de 1 %)
  • Pleurage et scintillement : 1 %
  • Rapport signal/bruit : >67 dB(A), >60 dB (non pondéré)
  • Plateau : en aluminium moulé de 30 cm
  • Bras : en aluminium de 223 cm (8 pouces)
  • Cellule fournie : Audio-technica AT91 de type MM, réponse en fréquence de 20 Hz à 20 kHz, séparation des canaux >18 dB, balance des canaux de 5 dB
  • Niveau de sortie : 5 mV (1 kHz, 3.54 cm/sec), 140 mV avec le préampli phono activé
  • Dimensions (L x H x P) : 408 x 140 x 361 mm
  • Poids : 5,5 kg
  • Prix : 500 €

Site web de la marque : www.elac.com

Notre avis

  • Qualité de construction : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte(4,5/5)
  • Design et finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Fonctions et ergonomie : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise(4/5)
  • Performances : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Musicalité : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte(5/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: OnTopAudioAward, Elac

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework