icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Hafler HA75 : un ampli casque de légende, toujours bien vivant et virulent

Haffler HA75 test

S’il est des noms qui ont construit l’histoire de la Haute Fidélité, Hafler en fait partie, grâce à David Hafler son créateur que certains journalistes n’hésitaient pas, à la glorieuse époque, à comparer à Henry Ford. Cette marque, très prisée dans l’univers pro, propose, depuis quelque temps, dans son catalogue un ampli casque original par ses possibilités, le HA75, disposant de multiple possibilité d'adaptation.

La marque Hafler, du nom de son fondateur David Hafler (1917-2003), s’est fait connaître en France dans les années 80 avec un préampli (également vendu en Kit), le DH101 et un ampli de puissance le DH200, le tout premier à utiliser des étages de puissance avec des transistors Mosfet. Mais bien avant cette époque, dès le début des années 1950, David Hafler s’était déjà fait remarqué dans le monde de l'audio avec son associé Herb Keroes, par la conception et réalisation de transformateurs pour amplificateurs à tubes sous la marque Acrosound (originaire de Philadelphie en Pennsylvanie - États-Unis). Par la suite, en 1955, il inventa avec un second associé, Ed Laurent, ingénieur du son de son métier, un tout nouveau circuit de puissance pour amplificateur à tubes, et créa la société Dyna qui devint Dynaco. Après son tout premier modèle "MKII 50 Watt" disponible monté ou en kit, c’est surtout avec le modèle ST-70 lancé en 1959 que la marque connut un vrai succès avec plus de 350 000 exemplaires vendus à travers le monde. D'ailleurs, le Dynaco ST-70 est toujours connu pour être un des amplificateurs les plus fiables au côté de modèles McIntosh ou Quad. La marque Hafler fut enfin le troisième bébé de David Hafler et fondée en 1977 toujours dans la région de Philadelphie, mais du côté du New Jersey cette fois-ci. Ses premières productions furent donc le préampli DH101 et l'ampli DH200. Aujoud'hui, les deux marques Dynaco et Hafler font partie du groupe Radial toujours très tourné vers le monde de l'audio professionnel et celui des musiciens comme l’atteste l'ampli casque HA75 et toutes ses possibilités.

Un montage hybride à double triode et étage de puissance à transistors polarisés en Classe A

Haffler HA75 10

Sur le plan technique, le Hafler HA75 comme beaucoup de ses concurrents associe tube et transistor. Nous avons donc au cœur de l’appareil un montage associant le premier étage d’entrée avec un tube 12AX7 d’origine chinoise (appelé aussi EEC83) qui déploie un gain assez fort et sur lequel est appliqué une tension de 140 V. C’est l’élément qui donne le son assez chaud et dense à l’amplificateur, raison de sa présence ici. Ce tube est monté sur une carte fille avec un support en céramique, c’est toutes les ouvertures de l’appareil qui dissipe la chaleur dégagée. Viennent ensuite deux étages de sortie pour obtenir les 30 dB de gain du HA75. C’est un montage utilisant un double push-pull de transistors bipolaires (BJT) On Semiconductor, DB438G et 437, qui sont polarisés en Classe A et sans contre-réaction. Le choix du schéma, l’implantation sur une seule et même carte, est très classique, ce qui l’est moins se trouve dans les possibilités de régler l’appareil suivant l’impédance du casque utilisé ou d’autres réjouissances sur lesquelles nous allons revenir.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

Le châssis du HA75 est d’une sobriété absolue. Hafler travaille beaucoup avec le monde professionnel et cela se voit. Le châssis est tout en métal sans aucune fioriture ni recherche de design. Il a été manifestement dessiné pour évacuer la chaleur tant du tube que des transistors de sortie. Nous avons un coffret en métal et acier de bonne épaisseur. Celui-ci est pas mal ajouré pour jouer son rôle de dissipateur de chaleur (il n’y en a pas d’autre). Il sert aussi pour protéger l’appareil des champs magnétiques externes et des interférences RF. L’alimentation est totalement externe, elle est plutôt généreuse pour un appareil remplissant la fonction d’ampli casque. N’oublions pas que Hafler indique que son HA75 peut driver des casques allant de 8 à 400 ohms.

Haffler HA75 inside

Un ampli qui offre plusieurs réglages pour adapter son fonctionnement à vos goûts et au casque qu'il alimente

La face avant dispose, outre son potentiomètre de volume planté en plein milieu et ses deux sorties pour casque au standard Jack 6.35 mm, d’un certain nombre d’autres fonctionnalités. Nous avons un sélecteur de source asymétrique ou symétrique, un potentiomètre appelé Feedback qui permet d'ajouter du taux de contre-réaction aux étages de puissances (utile suivant l’impédance du casque branché). On note également un troisième potentiomètre Focus qui va jouer sur l’image stéréophonique perçue et enfin un petit inverseur à trois positions : Bass-Enhanced pour plus de grave, neutre et enfin Loudness (augmentation des aigus et grave pour une écoute à bas niveau).

L’arrière compte 3 entrées (2 RCA et une symétrique XLR) ainsi que deux types de sorties, la première THRU et une seconde TUBE Out qui va offrir à un bloc de puissance la chaleur du tube, et uniquement cela. Comme nous le voyons, le HA75 possède pas mal de possibilités, un peu trop peut-être pour l’utilisateur lambda. C’est très certainement l’influence du monde pro et de ses besoins spécifiques qui a guidé les ingénieurs lors de la conception de cet ampli casque.

Haffler HA75 connectique

À l'écoute : un ampli casque très rigoureux et informatif, mais aussi très versatile

Déjà à l’époque (au siècle dernier ;-), il se dégageait des appareils Hafler une absence notable de colorations qui se mélangeait avec une douce impression de force contenue, mais prête à vous laisser sur place si la musique le réclamait. Un caractère d’ailleurs qui, lorsque nous avons pu rencontrer David Hafler en personne, transparaissait. Et bien, cet ampli casque va exactement dans le même sens. Il n’est pas enjôleur, il n’est pas flatteur, mais nous réserve des surprises quant à sa capacité de piloter des casques même difficiles. Avec notre Hifiman Edition X, nous ne sommes jamais à court de puissance, sentant même qu’une bonne réserve est toujours là même à des niveaux élevés. Sur le plan des timbres, la présence du tube en entrée n’est pas si marquée, elle n’envahit pas le son des rondeurs habituelles tout en donnant aux timbres une belle tessiture et beaucoup de corps. La région médium semble donc particulièrement bien équilibré sans pour autant que la transparence n’apparaissent comme la qualité première de cet ampli casque. C’est plus raffiné que cela : le HA75 arrive à se montrer très présent tout en conservant un sens du rythme comme un respect de l’équilibre tonal qui en fait un appareil à la fois polyvalent et donc intéressant. La dynamique est bien répartie sur l’ensemble du spectre, et en cela nous fait penser au son qu’aime les pros : de l’équilibre, mais aussi de la pêche.

---------
CE TEST A ÉTÉ PUBLIÉ DANS NOTRE GUIDE 2018 DES CASQUES ET ÉCOUTEURS AUDIOPHILES
---------

Le disque "Can’t We Be Friend" réunissant Ella Fitzgerald et Louis Armstrong nous démontre qu’un ampli peut se montrer sage et extrêmement vivant en même temps. Pour ceux qui recherchent avant tout une écoute chaude et suave, il faudra aller voir ailleurs, là nous sommes dans le domaine de l’intransigeance sur la qualité des enregistrements comme sur la bonne restitution des timbres si différents des deux voix (celles d'Ella Fitzgerald et Louis Armstrong). De plus, on se sent particulièrement proche de ces deux génies musicaux. Louis Armstrong avec sa voix rauque et pourtant si attachante nous ravit tandis qu’Ella Fitzgerald sait nous emmener avec perfection dans d’autres registres. La contrebasse est bien tenue : ni trop présente ni trop écartée de la scène sonore qui privilégie la proximité à la largeur et à la profondeur des plans. Oui vraiment c’est un son proche de ceux qui travaillent en studio par son côté bon élève qui restituera la vérité et rien que la vérité.

Et l’on retrouve avec plaisir un morceau de Lionel Richie, "All Night Long" que nous écoutions beaucoup en auditorium à la glorieuse époque d’Hafler. Toutes les petites percussions du début trouvent la une belle matière, on n’a pas seulement le son des frappes, mais également la nature exacte des instruments jouée. De plus, il est clair que le batteur comme le percussionniste s’amusent réellement à agrémenter ce morceau de mille sonorités parfaitement placées en hauteur et en timing. D’autre part et au milieu du cœur, la basse électrique ne perd rien de son articulation, le grave s’annonce ferme et d’un fort bon niveau. Les marimbas qui surgissent ensuite ont vraiment leur caractère propre, avec toute la tessiture que dégage le bois comme la frappe. Les cuivres étincellent avec toujours une certaine réserve. L’ensemble est parfaitement équilibré et vivant. On s’amusant à jouant sur le potentiomètre Focus, on obtient en effet, lorsque nous le poussons à fond, une impression de rapprochement de Lionel Richie qui s’accompagne d’un gain de niveau dans le bas (ce sera une histoire de goût à ce niveau). Et en testant les trois positions du sélecteur "Vox", c'est la position médiane (B) qui nous a semblé la plus réaliste. Là encore, tout dépendra des enregistrements comme du casque utilisé.

Conclusion

L’ampli casque Hafler HA75 ne sera pas à mettre entre toutes les oreilles, en tout cas pas de celles qui préfèrent des sonorités soyeuses et lumineuses dans le haut. Sans être austère, cet ampli a ce son Pro pour qui la résolution et le nombre d’informations prime avant toute autre chose. Il cache aussi des possibilités de réglages et d'adaptations qui en font un produit particulièrement atypique et le rendront particulièrement intéressant dans certains cas.

Spécifications

  • Connectique : 2 sorties casques jack 6.35 mm, sortie Tube, sortie Pass-through
  • Connectique d’entrée : RCA et XLR
  • Gain : 30 dB
  • Impédance de casques compatibles : entre 8 à 400 Ω
  • Dimensions : 165 x 200 x 44 mm (LxPxH)
  • Poids : 2 kg
  • Prix : 1300 €

---------
À LIRE AUSSINOS AUTRES TESTS D'AMPLIS CASQUE

---------

Notre avis

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise (3/5)
  • Équipement : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Performances pures: etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Hafler

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework