icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Bluesound Pulse Flex : mini-enceinte sans-fil avec service connecté premium

Bluesound Pulse Flex test

Sonos, le spécialiste historique des enceintes multiroom et sans-fil, a du souci à se faire. Ses concurrents sont de plus en plus nombreux et de plus en plus performants. À leur tête, Bluesound propose désormais une gamme particulièrement riche et bien équilibrée tandis que son interface utilisateur est une des plus abouties.

La Pulse Flex est la benjamine de la gamme d'enceintes, stations d'écoute, amplis connectés, serveurs et lecteurs réseau de Bluesound. Elle peut être utilisée seule ou par paire pour une restitution stéréo. Ses principales concurrentes sont la Play:1 de Sonos (actuellement à 230 €) et L'Heos 1 HS2 de Denon (250 €). La Pulse Flex est certes un peu plus chère que ces concurrentes, mais présente aussi quelques avantages. Elle peut être équipée comme l'Heos 1 d'une batterie optionnelle la rendant nomade, à 80 € (contre 100 € chez Denon). Elle est compatible avec les flux audio hi-res jusqu'en 24 bits/192 kHz, alors que les produits Sonos s'arrêtent à la résolution du CD-Audio. Elle comporte en outre une connexion Bluetooth, une entrée auxiliaire sur mini-jack analogique ou numérique optique et une sortie casque, autant d'éléments absents chez Sonos.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES ET MAGAZINES EN LIGNE.
---------

Née sous une bonne étoile audiophile

Certes, la Pulse Flex ne possède pas de système d'optimisation acoustique similaire au Trueplay de Sonos, mais sa conception est digne d'une petite enceinte de qualité Hi-Fi. Bluesound faisant partie du groupe Lenbrok qui préside également aux destinées des marques Nad et PSB Speakers, la Pulse Flex est née sous une bonne étoile audiophile. Son coffret en finition soft touch gris foncé ou blanc (un peu salissant) est en plastique et ABS renforcé. Accordé par un évent bass-reflex qui débouche à l'avant, il est équipé d'un sérieux petit boomer de 11 cm à membrane en polypropylène et d'un tweeter à dôme en textile imprégné de 20 mm.

Une des meilleures interfaces utilisateur

L'autre point fort de Pulse Flex est son interface utilisateur. Son pavé de commande sur le dessus est fort pratique. Il comporte réglage de volume, sélection de la source, bouton de lecture et mise en pause, ainsi que cinq touches pour accéder directement aux stations de webradios par exemple que l'on a mémorisées au préalable. L'appli de pilotage Bluesound sous iOS ou Android est également un plaisir a utiliser. Elle est une des plus réussies, donnant accès à pas moins de trois moteurs de webradios et plus d'une douzaine de services de musique en ligne dont Deezer, Qobuz, Tidal sans oublier l'accès direct Spotify Connect. La reconnaissance des fichiers de musique disponibles sur le réseau local (en mode DLNA) se fait presque totalement automatiquement sans avoir besoin de chercher dans des arborescences de dossiers, avec affichage des pochettes, par artiste ou encore par formulaire de recherche. Bravo !

Un registre médium de "toute beauté"

À l'écoute, compte tenu de sa taille réduite, la Bluesound Pulse Flex n'est pas une championne dans le grave, ni d'une puissance acoustique délirante. Par contre, à volume d'écoute raisonnable, elle fait preuve d'un très bel équilibre des timbres. Le registre médium est de toute beauté, dénotant beaucoup de finesse et de présence sur les voix. Les détails dans le haut du spectre ne sont pas estompés, mais cela ne se manifeste aucunement par des stridences ou des duretés. Au contraire, l'aigu est doux avec du filé et de la délicatesse. La dynamique n'est pas exacerbée, mais la restitution est toujours vivante, empreinte d'une bonne dose de naturel.

----------
À LIRE AUSSI : NOS AUTRES
TESTS D'ENCEINTES MULTIROOM ET SANS-FIL.
----------

Spécifications

  • Type : enceinte multiroom WiFi/Bluetooth/Ethernet
  • Haut-parleurs : boomer de 11 cm et tweeter de 20 mm
  • Puissance : 2 x 20 watts
  • Connectique : entrée mini-jack analogique et numérique, port USB pour périphérique de stockage, sortie casque sur mini-jack, Wi-Fi, Ethernet, Bluetooth
  • Protocole réseau : BluOS, Spotify Connect, DLNA (reconnaissance des fichiers hi-res FLAC, MQA, WAV, AIFF jusqu'en 24 bits/192 kHz)
  • Dimensions : 12,5 x 18,3 x 10 cm
  • Poids : 1,23 kg
  • Prix : 350 € (80 € pour la batterie optionnelle)

Notre avis

  • Qualité de construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise  (4/5)
  • Équipements et fonctions : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5)
  • Ergonomie : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange (5/5)
  • Performances pures : etoile verteetoile verteetoile verteetoile griseetoile grise (3/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise (4/5)
  • Intérêt : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Bluesound

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires   

#1 CCL 09-09-2017 09:54
Bonjour,
Est-ce que l'entrée auxiliaire peut-être steamée vers une autre enceintes Bluesoind ?
MErci
ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework