Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

Test Harbeth Super HL5 Plus : une grosse enceinte audiophile à l'ancienne, un choix pour la vie ?

Harbeth Super HL5 Plus ONtopAudioAward

L'enceinte Super HL5 Plus est la 7ème génération du best-seller du constructeur anglais Harbeth HL créée en 1977 par Duddley Harwood. Cette nouvelle mouture conserve toute la philosophie de conception qui a fait le succès mondial de cette enceinte depuis 40 ans. Alan Shaw a apporté plus encore de maturité musicale à cette nouvelle version grâce à des modifications sur le filtrage. Comme d’habitude avec Harbeth, il a été impossible d’avoir les détails de cette mise à jour, mais peu importe l’écoute de ces Super HL5 Plus les place comme des références incontournables dans leur gamme de prix.

---------
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

Sans refaire toute ll'histoire de la génèse de Harbeth, une marque née d’un ingénieur H.D Harwood qui fut directeur du département recherche en acoustique au sein de la BBC (British Broadcasting Corporation), un petit retour vers le passé n’est pas inutile pour bien cerner l’héritage qui en façonne toutes les productions. La BBC, cette institution toute britannique  incorporait dans les années 50/60 un département de R&D dont l’objectif consistait à concevoir des modèles d’enceintes « monitoring » qui devaient répondre en tout point aux besoins spécifiques du broadcasting et donc suivant un cahier des charges drastique et des normes techniques de construction très sévère qu'élabora en partie H.D. Harwood.
Ce service de R&D de la BBC a donné naissance à toute une gamme de petites et moyennes enceintes qui allaient devenir au fil du temps des références absolue de la Haute Fidélité anglaise. Parmi les plus connues, nous pouvons citer les légendaires LS35/A comme leurs grandes sœurs, les LS5/9 suivies en 1993 des LS5/12A.C’est grâce cette équipe d’ingénieurs de La BBC que le premier haut-parleur à membrane en matériaux synthétiques (bextrene) vit le jour remplaçant pour la première fois la pulpe de cellulose. Le principe de coffret à résonances contrôlées que nous retrouvons encore aujourd’hui chez les Harbeth Super HL5 Plus fut également mis au point pour la première fois au monde à cette époque.

Harbeth superHL5plus2

Dans un deuxième temps, en 1977 pour être précis, H.D Harwood lança sa propre marque sous le nom de Harbteh, une contraction de Harwood et Elisabeth son épouse. La série LS d'enceintes de monitoring pour la BBC devint HL chez Harbeth et la toute première HL MKI vit le jour cette même année. Depuis cette date, cette enceinte, deux voix au départ, a subi un grand nombre d’améliorations que nous devons à H.D Harwood jusqu’en 1987, l’année où Alan Shaw racheta la marque. Ce nouveau technicien et mélomane n’a eu de cesse de travailler sur ce modèle, apportant à chaque étape un plus musical indéniable. La HL MK1 devint MK2 (1979), MK3 (1983), MK4 (1986), puis HL5 (1988) et c’est à partir du modèle Super HL5 (2001) qu’elle devint une véritable 3 voies avec l’apparition d’un super tweeter situé en haut de l’enceinte. Notre modèle Plus d’aujourd’hui est sorti, lui, en 2014 après d’autres modifications sur le filtrage pour être précis.

Une ébénisterie aux résonances contrôlées.

Esthétiquement, aucun changement n’est apparent sur cette enceinte Harbeth Super HL5 Plus par rapport aux modèles précédents. Nous retrouvons exactement le même format "two cubic foot" calculées pour la BBC en son temps, ce qui lui offre un volume interne de pas moins de 50 litres. La constitution de son ébénisterie est toute particulière car formée de plaques minces en MDF (1,5 cm d'épaisseur) assemblées de façon étudiée pour une absence de coloration parasite. On pourrait s’étonner de la faible épaisseur des parois de ce coffret par rapport à bien d’autres enceintes qui se vantent d’avoir des caisses d’absolue rigidité, mais pour Alan Shaw et suite à des études déjà menées par H.D Harwood en son temps, il en est tout autre. Cet ingénieur reste convaincu que de toute façon un coffret résonnera inéluctablement à fort niveau, il est donc plus judicieux de contrôler son comportement mécanique par un amortissement parfaitement étudié (larges plaques de mousse et plaque de bitume) afin que ces mêmes résonances interviennent le plus possible bas en fréquence.
Et ceci se vérifie parfaitement à l’oreille, car, comme vous le verrez plus bas, les Harbeth Super HL5 Plus sont à l'écoute d’une propreté et d'une clarté remarquables. Ces ébénisteries sont disponnibles en plusieurs essences de placge de bois véritable dont le cerisier, l’eucalyptus ou en bois de rose. A l’arrière, un double bornier permet, si l’auditeur le souhaite, de bicâbler les enceintes. D’origine les Super HL5 Plus sont livrées avec de petites barres de métal servant de straps, il sera judicieux de les changer par du câble de qualité. D’autre part, ces enceintes Harbeth doivent être posées sur des pieds afin de les mettre à hauteur d’oreille, nous ne serons que vous conseiller les modèles en bois Hifi Racks, également fabriquer au Royaume Uni, qui sont parfaitement étudiés pour elles (750 € la paire).

Harbeth SHL5 Plus3

Une trois voies parfaitement filtrée.

Les Harbeth Super HL5 Plus sont des enceintes trois voies avec une charge bass-reflex dont l’évent débouche vers l’avant. Le haut-parleur médium/grave est un 20 cm de diamètre avec une membrane "Radial" de dernière génération. A son arrivée, Alan Shaw avait effectivement lancé un projet de recherche, en collaboration avec un département de recherche universitaire et soutenue financièrement par le gouvernement anglais, afin de remplacer le polypropylène largement utilisé auparavant. Au nouveau cône en composite polymère mis au point il donna le nom de Radia pour "Research and Development In Advanced Loudspeakers". Celui qui équipe les Super HL5 Plus est du type Radial 2, avec un cône bénéficiant de propriétés mécaniques (comportement en piston) encore améliorées éliminant certains accidents dans sa courbe de réponse. Nous avons contacté Harbeth pour en savoir plus sur la nouvelle composition de ce HP, nous n’avons reçu aucune réponse. Il semble que le profil comme la composition de la suspension aient subi quelques changements, mais rien n’est sûr : certains secrets ne traverseront la Manche.

 Harbeth SHL5 Plus4

Au dessus au-delà de 3.1 kHz, c’est un premier tweeter qui prend le relai. Sans aucune indication sur ce HP, nous en déduisons au fil de nos lectures  qu’il s’agit d’un Seas avec un dôme en aluminium de 27 mm très fin mue par une bobine de 25 mm avec refroidissement par un liquide ferro-fluidé. Il est doté d’une grille en métal finement ajourée pour en assurer une protection. Juste au dessus de ce dernier un second tweeter ou super tweeter a été ajouté dès le modèle Super HL5. Là aussi, aucune indication ne nous permet d’en connaitre la provenance, mais nous pensons qu’il s’agit là aussi d’un Seas avec un dôme en titane de 20 mm, placé au centre d’un petit guide d’onde pour une diffusion contrôlée. Ce super tweeter commence à travailler dès 12 kHz et assure de ce fait une reproduction idéale des harmoniques supérieures.

Mais c’est très certainement le filtre qui a subi le plus de changement. Là aussi, guère d’informations nous sont parvenues. A le regarder, il s’agirait d’un modèle à pente raide de 18 dB par octave, entre le 2ème et 3ème ordre, l’important est de savoir que ce nouveau filtre a été conçu à l’oreille par Alan Shaw lui-même et toutes les avancées technologiques de modélisation des filtres. Le câblage a été également revu. Les Super HL5 Plus reprend un modèle Van Damme avec des brins en cuivre ultra purs OFC, de la même génération que ceux qui équipent la 40.2. Cette Super HL5 Plus représente donc un savoir-faire de quarante années, obtenu par une ingéniosité probante et une passion pour la vraie Haute Fidélité, une philosophie sans concession même au niveau esthétique. L’héritage des modèles sortis dès les années 70 est donc parfaitement conservé, une qualité qu’il n’est pas rare de retrouver chez nos amis anglais, mais qui a tendance à se perdre avec la mondialisation et le rachat de nombreuses entreprises audio par de grands groupes financiers internationaux.

---------
À LIRE AUSSI : NOS AUTRES TESTS D'ENCEINTES HI-FI
---------

Ecoute : richesse et véracité des timbres

Plus que toute autres enceintes, les Harbeth Super HL5 + demandent une attention toute particulière quant à leur installation. Tout d’abord, elles doivent être posées sur des supports adaptés d’une cinquantaine de centimètres et là le choix du modèle à retenir devra être judicieux. Suivant les conseils de l’importateur, nous les avons placées sur des Skylan non sans avoir intercalé des petites rondelles en métal sur le plateau supérieur. Des pieds en bois Hi-Fi Racks spécialement conçus pour les Harbeth sont également un choix encore plus pertinent. D’autre part, il est apparu en cherchant le placement idéal (dans notre pièce de 20 mètres carré) qu’elles offraient la meilleure image stéréophonique assez écartée l’une de l’autre et bien dirigées vers l’auditeur. Le mariage avec notre amplificateur Goldmund et nos câbles Esprit Audio Eterna comme avec nos différentes sources que ce soit en analogique avec une platine vinyl  VPI + cellule phono Kiseki Blues NS et un préampli phono Jolida à tubes ou notre lecteur réseau Lumin S1 fut, dès les premières notes, parfait !

En effet et de façon instantanée, ce qui surprend le plus avec ces Harbeth Super HL5+ se trouve dans la richesse et la diversité parfaitement évidentes des timbres. Le son remplit notre pièce d’écoute avec une sorte d’aisance et de facilité jubilatoires. C’est vivant, jouissif avec un sentiment d’unité, une intégration de chaque transducteur délivrant de concert un message sonore d’une cohérente et homogénéité parfaites. Nous avons, par certains côtés l’impression d’avoir affaire à une enceinte électrostatique tant les différentes sonorités sont d’une exquise transparence et rapidité. Nous ne cessons d’être surpris par le pouvoir de différenciation de ces enceintes qui apportent une analyse du message musical hors norme, et cette qualité se fait aussi grâce à une délicatesse dans le haut du spectre qui nous laisse sans voix. Sans projeter la restitution en avant, le super tweeter trouve toute sa raison d’être, car il dote les Super HL5 Plus d’une lisibilité dans le haut extraordinaire.
De plus, ce transducteur doit aussi concourir à la qualité de l’image stéréophonique qui, à la fois, dépasse le simple cadre des enceintes, mais offre aussi une scène sonore à hauteur d’homme sans tassement des plans sonores. Bien au contraire, nous pouvons localiser chaque source sonore au millimètre dans un espace musicale parfaitement construit. Le grave s’exprime, lui aussi, sans aucune contrainte. Il est charnu tout en restant ferme et défini. Il ne souffre en tout cas d’aucune lourdeur qui aurait tendance à masquer le reste du signal. Tout est réussi dans cette Harbeth manifestement.

Marilyn Mazur

Cette image aussi haute que large se retrouve parfaitement avec le disque de la batteuse new-yorkaise Marilyn Mazur Celestial Circle (ECM 16 bits/44 kHz). La voix de la chanteuse Josephine Cronholm se place devant nous comme si nous étions assis au concert devant l’orchestre. Ce disque est intéressant à plus d’un titre, car Marilyn Mazur joue avec un nombre impressionnant d’instruments à percussion (batterie, cloche tubulaire, tambour à eau, clave…..). Chaque instrument nous est proposé avec sa sonorité propre grâce à un pouvoir matérialisant et une foule de détails. Nous sentons parfaitement la nature de chacun d’entre eux : le côté cinglant des cymbales, la profondeur des maribas ou encore le claquement des claves. C’est un véritable festival sonore tant le message apparaît dans toute sa complexité spectrale et un mordant sur les attaques de notes sublime. On a vraiment une impression de matière et l’écoute est hyper lisible.

Nous confirmant les qualités de couleurs dont sont capables les Harbeth Super HL5 Plus, l’écoute Goldberg-Variations BWV 988 de Johann Sebastien Bach par le Gaede Trio (SACD)  est un pur moment de plaisir. D’un côté la partition de chaque instrument à cordes (violon, alto et violoncelle) est parfaitement identifiable et de l’autre l’équilibre spectral est d’une finesse, d’une lumière inouïes. Non seulement les timbres sont fruités et chatoyants, mais nous ne sentons aucune raideur ou froideur dans leur reproduction. De plus, l’extinction, le prolongement dans le temps et l’espace de chacun de ces instruments nous procurent un sentiment de véracité et de justesse qui est tout à l’honneur des Super HL5 Plus. Sans oublier les caractéristiques propres à une enceinte monitoring, elles agrègent aussi une légèreté de ton superbe. Les notes appuyées comme frottées avec délicatesse se différencient sans problème. De plus, chaque instrument tient parfaitement sa place dans une scène sonore crédible et bien proportionnée.

Rebotini 

Continuant nos investigations, l’écoute du disque (16 bits/44 kHz) de la musique du film American Beauty écrit par Thomas Newman nous confirme à la fois le pouvoir d’analyse des Harbeth. Là aussi, la profusion d’instruments à percussion est un vrai bonheur tant ces enceintes arrivent à les faire chanter. Le son est très rapide sans aucun aspect rentre-dedans. Sur le morceau Power of Denial, le grave qui descend très bas s’impose avec une excellente tenue, il laisse également toute latitude à une cloche à gauche de la scène sonore dont on perçoit toutes les moindres nuances. L’extinction des notes de cet instrument se prolonge magnifiquement sans qu’aucune de ses sonorités ne soit noyée dans la masse. Même constatation avec les fichiers audio du disque d'Arnaud Rebotini et Christian Zanesi, Frontières, un album assez fourni en grave, mais qui n’en oublie d’être pourvu de mille effets et autres sons Electro. Les Harbteh distinguent chaque note avec une précision redoutable. Le niveau du bas est plus que satisfaisant, il est surtout de toute beauté. Jamais en avant, il reste détaillé et puissant.

Conclusion

Les Harbeth Super HL5 Plus nous ont totalement et intégralement conquis. Avec elles, c’est de la Haute Fidélité dans le sens le plus noble du terme, loin des productions plus modernes et souvent bien moins musicales. Riches, fouillées, agréables et justes, elles donnent à la restitution une vie, un sens du rythme hors norme. Alan Shaw dit de ses enceintes qu’elles sont « pour la vie », nous le croyons bien volontiers.

Source : www.harbeth.co.uk

Les Harbeth Super HL5 Plus décortiquées par On-Mag

Système d’écoute

Platine vinyle VPI Prime + cellule MC Kiseki Blue N.S
Préampli phono Jolida JD9 à tubes
Ampli intégré Goldmund Metis 5
Lecteur de CD Metis Player
Lecteur réseau Lumin S1 (deuxième génération)
Câbles de modulation : Esprit Eterna
Câbles secteur Esprit et barrette Supra
Câbles enceintes : Esprit Eterna

Spécifications

  • Type : enceinte 3 voies, bass-reflex
  • Haut-parleurs : boomer de 20 cm de type Radial2, tweeter à dôme de 27 mm, super-tweeter à dôme de 20 mm
  • Fréquence de coupure : 3.3 kHz et 12 kHz
  • Réponse en fréquence : 40 Hz à 20 kHz à +/-3 dB en espace libre
  • Impédance nominale : 6 ohms
  • Sensibilité : 86 dB/1 W/1 m
  • Puissance admissible : 150 watts
  • Bornier : prises bananes femelles plaquées or pour bicâblage
  • Dimensions : 635 x 322 x 300 mm (HxLxP)
  • Poids : 15,8 kg (l'unité)
  • Prix : à partir de 4 250 € la paire en cerisier, 4 400 € en eucalyptus, 4 500 € en bois de rose

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Design/finition : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orangeetoile grise(3,5/5)
  • Performances sonores pures : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Musicalité : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orange(5/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleue(5/5)


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Mots-clés: OnTopAudioAward, Harbeth

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework