PUBLICITÉ

Test ampli casque Arcam rHEAD : puissant et en classe A, pour casques gourmands

Arcam rhead Tes ON mag

Habituée à produire des "petits" amplis casque, intégrés à des DAC USB et transmetteurs sans-fil Bluethooth, la société britannique Arcam change de braquet avec ce rHead doté d’un circuit de puissance en Classe A à forte capacité en courant, capable d'alimenter n’importe quels casques, même les plus gourmands. Un produit purement audiophile donc qui doit aussi tenir ses promesses en matière de musicalité, nous avons vérifié pour vous.

---------
CE TEST A ÉTÉ PUBLIÉ DANS NOTRE
GUIDE 2017 DES CASQUES ET ÉCOUTEURS AUDIOPHILES
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

LA SUITE APRÈS LA PUB

Arcam est une marque britannique haut de gamme bien connue qui propose une large gamme d’amplificateurs intégrés tant pour la Hifi pure que pour le Home Cinéma, elle fête d’ailleurs cette année ses 40 ans d’existences. A une offre traditionnelle s’ajoute un joli panel de solutions répondant aux nouvelles exigences du marché comme l’écoute de fichiers numériques que ce soit en mode filaire ou sans fil, ceux-ci pouvant être issus d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone. Arcam dispose ainsi d’une réponse parfaitement adaptée à chaque mode actuel de consommation audiophile sans se défaire d’une  musicalité qui a fait sa réputation et ce dans une fourchette de prix plutôt raisonnable.
Vous souhaitez, par exemple, améliorer le son de votre ordinateur de façon significative pour écouter votre casque ou pour une paire d’enceintes amplifiées, l'Arcam rPAC est fait vous. Vous avez besoin d’un appareil qui rassemble en plus un convertisseur de haute volée doté d’une section de préamplification de qualité tout en souhaitant écouter votre musique en mode Bluetooth, l’Arcam irDAC II comblera vos attentes. Et ce ne sont que deux exemples parmi d’autres offres comme l’interface de streaming Arcam rBlink ou plus récemment le miniBLINK et le MusicBOOst, que des appareils pour tirer le meilleur parti des tablettes et autres smartphones.
Mais voilà l’univers du casque audiophile pour lequel le rHEAD a été conçu, est un peu plus compliqué qu’il n’y paraît, car quelques modèles de casques se démarquent par une impédance très élevée (600 Ω) et donc un rendement exprimé en décibels assez bas (dB), deux paramètres qui ont tendance à torturer les circuits de puissance s’ils ne sont pas assez puissants. Un amplificateur capable de combler les attentes des passionnés de ce type de casque n’est donc pas inutile, Arcam a donc conçu le rHEAD dans ce but.

Arcam rhead3

La Classe A comme réponse aux besoins des casques exigeants

Comme déjà précisé, Arcam fête ses 4 décennies de bons et loyaux services pour la restitution sonore « so British » que le monde entier reconnait. Nous pourrions facilement en conclure que Johm Dawson, co-fondateur et grand designer des amplificateurs de la marque comme le célèbre A60 a très certainement voulu souligner l’événement avec le rHEAD. C’est un amplificateur uniquement pour casque avec une section de puissance tout en composants discrets polarisés en Classe A. Arcam affirme que son rHEAD est capable de travailler avec n’importe quel casque entre 16 et 600 Ω, ces derniers demandant un courant de sortie très élevé. En tout cas, les chiffres annoncés sont à la hauteur du projet puisqu’il affiche une tension de sortie 6.5 V rms donc 0.13 W sous 300 Ω. Placé dans un coffret extrêmement rigide en aluminium de forte épaisseur très habituel à la marque, cet amplificateur ne compte que deux entrées analogique. La première est en mode asymétrique avec deux RCA dorées à l’or fin, une seconde en symétrique cette fois est assurée par deux XLR, un petit commutateur offrant le choix entre ces deux modes de connexion.
L’alimentation a été déportée dans un petit boitier externe de type 12V et 2A afin de se prémunir de toutes interférences, elle se raccorde à une prise type jack, la mise sous tension de l’appareil se faisant grâce à un interrupteur On/Off situé sur la face arrière. A l’avant du coffret à la fois lourd et trapu, les deux sorties casques sont au format Jack 6.35 et 3.25 mm. Elles sont placées à l’opposé du potentiomètre de volume, sur la partie droite du boitier donc. Tout le dessous de l’appareil est amorti grâce à une plaque en caoutchouc comme d’autres produits de la gamme Arcam S auxquels appartient ce rHEAD.

Un circuit de puissance de l’intégré A49

La section de puissance tourne autour de 4 paires de transistors, des modèles bipolaires polarisés en Classe A comme déjà précisé. Ce schéma, d’après Arcam, évite toutes phénomènes de distorsions de croisement, des distorsions qui apparaissent généralement avec la Classe B, et ce à la jonction des deux sinusoïdes que traitent chaque groupe de transistors. Dans l’rHEAD, ce sont 4 BCP54 et 4 BCP 51 qui sont implantés en plein milieu de l’unique circuit imprimé sur laquelle sont implanté bien d’autres composants de surface. Chaque étage de sorties est alimenté  individuellement par une tension de +/- 11 V, le gain étant opéré numériquement par un contrôleur de niveau PGA3211A de chez Texas Instrument avec volume indépendant pour chaque canal et une dynamique de 120 dB. Ce volume est réglable sur une plage de 80 dB par pas de 1dB  avec une absence totale de diaphonie et un équilibre parfait entre les deux canaux. En réalité, ce sont des technologies qui ont fait leurs preuves sur l'ampli intégré haut de gamme A49 de ce fabricant, les ingénieurs y ayant  repris que des technologies développées pour lui.

Comme on le voit, sur cet appariel, les manipulations sont  ramenées au plus simple. L’utilisateur a le choix entre deux entrées analogiques et c’est tout et s’il désire écouter directement des fichiers audio HR, il lui faudra adjoindre un convertisseur de qualité. Il est juste à regretter l'absence d'un réglage de gain comme nous en trouvons sur d’autres appareils. Il aurait permis de mieux jouer sur le potentiomètre de volume suivant la sensibilité du casque utilisé.

Arcam rhead4

LA SUITE APRÈS LA PUB

Ecoute : l'Ar-Classe A

Pour connaitre la sonorité Arcam à travers des modèles comme le rPAC duquel se dégage une grande élégance sonore et en même temps, une dynamique plutôt assez posée, le rHEAD d’aujourd’hui tranche par beaucoup de points sur ses petits-frères et même de ses concurrents directs présents dans ce guide. Il émane de cet amplificateur pour casque une capacité à réveiller toute les musiques, et ce grâce à une dynamique comme une densité générale qui apportent un relief sonore assez stupéfiant. Le rHEAD a du caractère, un sacré caractère même car il sait manier une tension à une sensation de présence qui met les accents sonores  là où il faut. Les extrémités de la bande passante jouissent du même traitement, le rHEAD avoue quelques coquetteries en haut et en bas du spectre, mais c'est pour notre plus grand plaisir.

Le saxophone de John Coltrane nous surprend avec le disque Africa/Brass par la spontanéité de son arrivée : les qualités de rythmiques et de dynamique du rHEAD sont indéniables. Cet amplificateur ne tient pas à se faire oublier mais au contraire à marquer de son empreinte la restitution sonore. Nous ne sentons aucune limite lorsque l’orchestre de John Coltrane donne de la force. Cet amplificateur suit la partition en donnant l’impression qu’il peut se jouer de toutes les situations même les plus périlleuses. D’autre part, l’aigu est mordant et ne laisse rien passer. Ce haut du spectre restitue pas mal de détails, de mini informations comme nous le montre le jeu de McCoy Tyner au piano ou encore le solo de batterie d’Elvis Jones dans le premier morceau Africa. Sur ce plan, un ampli casque NuPrime HP-A9 (que nous avons également testé) et son homogénéité spectrale ira encore plus loin.

arcam rhead5

Puisque cet ampli aime les grands espaces et bien le Don Giovanni de Mozart dirigé par Harnoncourt tombe à pic. Comme nous pouvions nous en douter l’introduction démarre à pleine vitesse, avec une organisation de la scène sonore assez respectueuse de chaque groupe d’instrument. Mais, le rHEAD n’en oublie pas pour autant de nous restituer le jeu subtil de chaque partition rendant vivant ce passage. Les différentes voix sont parfaitement différenciées, nous rappelant que cet ampli travaille à bien contourner chacun des intervenants sans qu’une confusion n’intervienne avec le reste de l’orchestre. La scène sonore est bien placée à l’avant, ce qui nous plonge  au cœur de l’enregistrement. En cela, le NuPrime HP-A9 sera plus discret avec un recul plus important de la scène sonore ainqi qu'un gain en détails et informations. L’rHead, par contre, c’est de la force et de puissance à l’état brute et un relief sonore bien plus dense.

Le site de la marque : www.arcam.co.uk

L'Arcam rHEAD décortiqué par On-mag

LA SUITE APRÈS LA PUB

Spécifications

  • Connectique d’entrée : RCA (asymétrique) et XLR (symétrique)
  • Connectique de sortie : jack 3.25 mm + jack 6.35 mm
  • Sensibilité d’entrée : 4 V rms (RCA) et 8 V rms (XLR)
  • Puissance : 2 W (5.7 V rms sous 16 Ω), 1.1 W (6.0 V rms sous 32 Ω), 0.13 W (6.5 V rms sous 300 Ω)
  • Impédance de casque recommandée : 16 à 600 Ω
  • Distorsion harmomique + bruit : 0.001% à 2V et 32 Ω
  • Rapport signal/bruit : 109 dB à 2V
  • Impédance de sortie : < 0.5 Ω
  • Alimentation : 12V DC, 2A
  • Dimensions : 194 x 44 x 135 mm (LxHxP)
  • Poids : 720g
  • Prix : 550 €

Notre avis

  • Qualité de fabrication : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Équipement et fonctions : etoile bleueetoile bleueetoile griseetoile griseetoile grise(2/5)
  • Performances sonores pures : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)
  • Musicalité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Intérêt : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile grise(4/5)

Offre en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Arcam

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus