Test Fostex TR80 & TR90, casques accessibles pour audiophiles en ambiance studio

Fostex TR80 TR90 test on mag

Lancés en 2016 au salon californien NAMM, les Fostex TR80 et 90 sont des casques professionnels dont les prix plutôt accessible ne doivent pas cacher le sérieux, et dont la versatilité et dont les qualités audio pourront plaire à de nombreux audiophiles.

LA SUITE APRÈS LA PUB

---------
CE TEST A ÉTÉ PUBLIÉ DANS NOTRE
GUIDE 2016 DE L'AUDIOPHILE NOMADE
RETROUVEZ TOUS NOS TESTS DANS NOS GUIDES EN LIGNE.
---------

Des casques pro mais polyvalents

Comme les T20RP et T40RP que nous avons testé, et qui ont reçu notre ON Top Audio Award, les TR80 et TR90, que nous testons ici, font partie d’une série de casques presque identiques qui se déclinent en plusieurs versions. La série TR en compte six au total, se différenciant par leurs oreillettes ouvertes, semi-ouvertes ou fermées, ainsi que par leur impédance de 80 ou 250 ohms. Cela leur permet de donner une restitution légèrement différente et de s’adapter à différents contextes et matériels d’écoute. Comme pour la série RP, on peut reconnaître les modèles de la série TR de Fostex par leurs grosses glissières métalliques situées en extérieur, ainsi qu’au petit fil caractéristique, recouvert de textile orange tressé, qui relie les coques à l’arceau. Les câbles de liaison vers la source, en revanche, font le choix de la sobriété et sont recouverts de classique caoutchouc noir. Ils sont fournis en deux versions de 3 m avec chaque modèle, l’une droite et l’autre spiralée pour un usage plus professionnel. Côté casque, leurs embouts mini-jack à quatre pôles se clipsent dans l’oreillette grâce à deux minuscules ailettes qui les verrouillent une fois qu’ils ont pivoté. Cette opération est un peu difficile à mener au début, même si un petit repère en forme de flèche permet de d'aligner un peu plus facilement les inserts destinés aux petites ailettes. À l’autre extrémité des câbles, l’embout mini-jack est doté d’un pas de vis à la base, qui permet de le verouiller sur un adaptateur jack 6,35 mm. Un sac en similicuir est également fourni pour faciliter le transport de ces casques dont la légèreté permet tout à fait un usage nomade.

Fostex TR family headphones

Une construction simple, impeccable et fonctionnelle

Hormis les glissières métalliques, la construction externe des deux casques est presque entièrement, et solidement, faite de plastique. L’arceau est épais, stable sur la tête, et bien complété en terme de confort par les coussinets en mousse recouverts de similicuir. Chaque casque est fourni avec une seconde paire de coussinets, asymétriques et plus épais qui conviennent, mieux que leurs homologues plats, à de longues heures d’écoute. On leur reprochera tout de même d’être un peu difficiles à changer, et il faudra bien faire attention à les placer dans le bon sens, puisque leur épaisseur doit être beaucoup plus importante à l’arrière des oreilles. Les oreillettes sont en trois parties. Leur châssis, relié à l’arceau, est en solide polymère, et pivote sur 45° pour s’adapter à la forme du crâne. Le baffle, lui, est vissé sur le côté interne, et porte le haut-parleur propriétaire de 40 mm que Fostex a mis au point pour cette série. Ce transducteur permet de couvrir une plage de fréquence allant de 5 Hz à 35 kHz. Il est doté d’une bobine mobile de petite taille soit 16 mm, et d’une membrane nervurée en son pourtour. La troisième partie de l’oreillette en est le bouclier arrière, qui est vissé par six paires de vis et de boulons. Ce bouclier diffère selon les modèles de la série. Pour le TR80, il est entièrement fait du même polymère que le châssis, et est entièrement fermé. Pour le TR90, il est habillé d’une grille métallique percée de petits trous, qui recouvre la coque, elle aussi percée mais suivant trois cercles concentriques en pointillés. Il existe aussi un modèle TR70 encore plus "ouvert", qui n’est pas testé ici mais pour lequel on peut supposer la même qualité de construction. L’assemblage vissé est solide, propre, sans fioriture ni bavure, et surtout fonctionnel.

Fostex TR90 inside

Une écoute aussi professionnelle qu’audiophile

Notons tout d’abord que pour ces deux casques d’approche pro, une écoute avec une bonne source est recommandée afin d’en profiter pleinement. Sur les deux modèles, on remarque tout de suite la douceur, le caractère relativement maîtrisé et retenu du son diffusé. On ne ressent à l’écoute aucune agressivité dans le haut du spectre, ce qui permet de garder longtemps ces casques sur les oreilles. Les basses sont rondes et plutôt bien définies dans la version fermée TR80. Elles gagnent en ampleur ce qu’elles perdent en détail et peuvent parfois paraître un peu étouffées sur le TR90. Les médiums sont restitués avec couleur, dans le bon sens du terme, mais sans extravagance, ni autant d’inventivité que dans la série RP. Ils restent néanmoins mats et bien maîtrisés, sans trainage si dépassement. On remarque surtout dans ce registre que la profondeur de scène est plus importante sur le TR90, mais qu’en revanche la précision est plutôt à l’avantage du TR80. C’est surtout dans le haut du spectre que la douceur et la maîtrise des deux casques paye. Elle évite tout sifflement ou crissement désagréable, même à fort volume, et assure un rendu précis, avec toujours un avantage du TR80 sur le détail et la retenue et une avance du TR90 sur la profondeur et la largeur de scène. En somme des casques d’un certain sérieux, que l’on préfèrera dans une version ouverte pour une utilisation en intérieur ou en studio et en version fermée, avec une très bonne isolation passive, pour une restitution plus pro ou en mobilité.

Site de la marque : www.fostexinternational.com

LA SUITE APRÈS LA PUB

Les casques Fostex TR80 et TR90 décortiqués par On-mag

Caractéristiques des casques Fostex TR80 et TR90

  • Transducteurs : 40 mm dynamiques propriétaires Fostex
  • Type TR80 : fermé
  • Type TR90 : semi-ouvert
  • Réponse en fréquence : 5 Hz-35 kHz
  • Impédance : 80 Ohms (version testée ici, existe aussi en 250 Ohms)
  • Sensibilité TR80 : 95 dB/96 dB (à 1 kHz, 1 mW)
  • Sensibilité TR90 : 90 dB/92 dB (à 1 kHz, 1 mW)
  • Puissance max. : 100 mW
  • Poids TR80 : 298 g
  • Poids TR90 : 308 g
  • Câbles fournis : mini jack 4 pôles torsadé et droit, 3 m
  • Accessoires fournis : coussinets épais supplémentaires, adaptateur jack, sac de transport
  • Prix indicatif : 280 €

Notre avis

  • Confort : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Versatilité : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Son : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Fostex

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework