Test Pioneer XDP-100R : le "Smart Audiophile Player" sous Android

Pioneer XDP 100R test On mag

Pour concevoir son baladeur audiophile, la marque japonaise Pioneer a retenu la plateforme Android. Le XDP-100R se présente donc sous l'apparence d'un gros smartphone, mais avec une coque luxueuse et quelques éléments typiquement audiophiles ainsi que la compatibilité avec les fichiers audio Hi-Res.

De prime abord, le Pioneer XDP-100R évoque un smartphone ésotérique, relativement massif, avec une coque en aluminium "unibody" qui paraît très robuste et donne une touche haut de gamme indéniable. L'écran de 4,7 pouces est d'une belle définition parfaitement intégré à la coque. L'appareil piloté par un processeur quadricoeur (Qualcomm APQ8074) tourne sous Android Lolipop 5.1, et présente une interface tactile identique à celle d'un smartphone classique. Il en remplit toutes les fonctions (internet, jeux, email, applications de messagerie...) sauf la téléphonie (il n'a pas de circuit de réception GSM, 3G ou 4G), la prise de vue (pas de capteur photo) ou la navigation (pas de GPS). Le Pioneer XDP-100R possède des liaisons sans-fil uniquement Bluetooth et Wi-Fi. C'est donc plutôt une mini tablette très audiophile

En effet, en cherchant un peu, ou trouve rapidement quelques éléments et personnalisations typiquement audiophile. Le boîtier comporte une agréable petite molette de réglage de volume, encastrée sur le côté gauche, ainsi que des touches de lecture/pause, sauts de plage sur la tranche droite. La prise Casque sur le dessus est protégée par une barre métallique qui évite de tordre les prises mini-jack des écouteurs lorsque l'on porte le XDP-100R dans une poche. De même sur le bas du boîtier, l'ouverture du haut-parleur intégré (de bonne qualité) est protégée par un cadre métallique.

Pioneer XDP 100R Silver black

Une mini tablette audiophile ou un lecteur portable ultra-connecté

On peut s'interroger sur l'intérêt de faire tourner un baladeur audiophile sous Android. Mais en y réfléchissant, cela présente plusieurs avantages. Le système d'exploitation (OS) développé par Google est stable et garantit une certaine pérennité du support logiciel. Il donne en outre accès à tous les services de streaming de musique en ligne : Spotify, Deezer, Qobuz, Tidal... mais aussi à toutes les webradios, les applications et sites internet permettant d'écouter de la musique.

Pioneer a uniquement ajouté une application "Music", spécifique, qui permet de lire toutes sortes de fichiers audio Hi-Res et de tirer pleinement parti des circuits du XDP-100R. Cette application est compatible avec les fichiers codés en PCM, avec ou sans compression (FLAC, ALAC, WAV...) jusqu'à une résolution de 32 bits/384 kHz et avec les fichiers DSD jusqu'à une fréquence d'échantillonnage de 11,2 MHz.
L'application propose plusieurs options de traitement sonore par DSP, avec diverses formules de suréchantillonnage et égaliseurs qu'il est bien sûr possible de désactiver. Elle est d'une interface simple et intuitive, avec des fonctions basiques, mais efficaces pour accéder à sa musique : sur la mémoire interne (32 Go), sur carte flash (l'appareil compte deux slots pour micro-SD) ou périphérique externe branché sur le port USB du XDP-100R. Le classement se fait par dossiers, artistes, albums, morceaux, listes de lectures, compositeurs... et même par formats de fichiers. Et au cas où l'on ne trouve pas le morceau que l'on désire, il est possible de s'aider de la fonction de recherche.

Pioneer XDP 100R inside

Des résultats musicaux d'une belle finesse et d'un bon équilibre, mais une puissance un peu limitée

Les étages de sorties audio du lecteur Pioneer XDP-100R utilisent une solution classique de circuits audiophiles ESS. Il comporte un module ampli casque Sabre 9601K et un convertisseur Sabre ES9018K2M comme on en rencontre désormais sur quelques smartphones haut de gamme comme le LG G5 ou le Meizu Pro 5.
Ces étages de sorties délivrent 2 x 75 mW sous 32 Ω et peuvent alimenter des casques ou écouteurs d'une impédance jusqu'à 300 Ω avec un niveau de gain ajustable (low, normal ou high). Leur puissance est déjà conséquente, mais pas aussi importante que sur certains baladeurs, convertisseurs ou amplis casque spécialisés. Ils ne sont donc pas conçus pour alimenter des casques très gourmands, comme des modèles orthoplanar haut de gamme ou à l'impédance très élevée (jusqu'à 600 Ω par exemple).

Pour nos essais, nous avons donc utilisé un casque électrodynamique ouvert de salon, Sennheiser HD598, et des écouteurs intra-auriculaires Astell & Kern (by Beyerdynamic) AK T8iE, avec lesquels le Pioneer XDP-100R a fait un très bon mariage.
La restitution de ce baladeur est d'une très belle définition, toute en douceur, nuances et subtilités. Les timbres et notamment le registre médium ont des tessitures riches et agréables. Les instruments anciens, les voix de chœur ont beaucoup de véracité. Les différences en matière de précision, dynamique fine, qualité des timbres entre des fichiers en basse résolution et en Hi-Res sont clairement audibles à partir d'écouteurs haut de gamme.
Le Pioneer XDP-100R délivre un son très propre, avec une image stéréophonique bien spatialisée et posée. Il fournit beaucoup de détails sur la prise de son, l'acoustique du lieu d'enregistrement, le mixage sonore... Mais il ne verse pas pour autant dans un caractère trop analytique. Il est toujours d'une agréable douceur accompagnée d'un haut du spectre ouvert et aéré, sans acidité ou dureté.
De même, ce baladeur ne cherche pas à sur-accentuer la dynamique. Sa transcription a néanmoins de l'énergie et du rebond, avec un registre grave qui a du poids et de l'assise. Le Pioneer XDP-100R nous a fait toute aussi bonne impression sur le morceau Lazaretto de Jack White qui demande de la poigne et du muscle pour ne pas devenir de la bouillie sonore que sur nos extraits A Place in the Choir de la John Adams Academy qui a besoin de finesse pour mettre en valeur la richesse des voix et de l'acoustique ainsi que l'harmonie des chœurs.

Enfin, notons que le Pioneer XDP-100R peut tout à fait jouer le rôle de lecteur connecté de salon, donnant accès à tous les services de musique en ligne, aux fichiers audio stockés sur le réseau local (en téléchargeant une appli DLNA) et à une bibliothèque musicale interne ou externe en Hi-Res. Il est possible de configurer sa prise casque en sortie Ligne de niveau fixe afin de le brancher sur une chaîne Hi-Fi.

Plus d'infos : www.pioneer-audiovisual.eu

Le baladeur Pioneer XDP-100R en images

Spécifications techniques

  • Type : baladeur Audio Hi-Res tournant sous Android Lolipop
  • Processeur : Qualcomm APQ8074 2,2 Ghz
  • Écran : 4,7 pouces, 1280 x 1720 pixels
  • Mémoire interne : 32 Go
  • Deux slots d'extension pour carte micro-SD
  • Batterie : 1630 mAh, 16 heures d'autonomie en lecture audio Hi-Res
  • Fichiers audio compatibles : FLAC, ALAC, WAIV, AIFF, OGG Vorbis, MP3, AAC (jusqu'à 32 bits/384 kHz), DSD, DSF, DSD-IFF (jusqu'à 11,2 MHz)
  • Puissance  de la sortie casque : 2 x 75 mW sous 32 Ω
  • Liaison Wi-Fi et Bluetooth AptX
  • Dimensions : 145,9 x 75,9 x 13,9 mm
  • Poids : 203 g
  • Prix : 800 €

Notre avis

  • Fabrication : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
  • Fonctions/Équipement : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rouge(4,5/5)
  • Performance sonore : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework