Test casque Hi-Fi German Maestro GMP 435 S : Back to the Future...

German Maestro GMP435 test ON mag

Peu connue en France, German Maestro est comme son nom l'indique une marque allemande. Elle propose des haut-parleurs pour voitures, quelques enceintes actives et surtout plusieurs casques. Ces derniers sont conçus à l'ancienne, très robustes et il n'est pas rare de les rencontrer dans des lieux publics (comme les musées), car ils résistent bien à un usage très intensif. Mais ils ont aussi parfois de bonnes aptitudes pour la Hi-Fi comme nous le prouve son modèle GMP 435 S que Slavi du blog KKSK a testé pour ON-mag.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Un peu d'histoire et de culture audiophile

Maestro Badenia Akustik & Elektronik GMBH a connu des jours moins heureux, ce qui explique en partie sa faible visibilité dans nos contrées. Depuis sa scission avec MB Quart en 2008 pour la marque German Maestro, elle est rentrée dans une phase de stabilité et a su depuis près de 8 ans garder et pérenniser ses technologies sur le lieu historique d’Obrigheim, en Allemagne.

Comme la plupart des grandes sociétés allemandes travaillant dans l'audio, German Maestro propose des prestations assez larges (industrie, marine, professionnels, particuliers...). Le domaine qui nous intéresse ici est celui consacré aux casques audio. Rares sont d'ailleurs ceux qui peuvent se targuer d’exister aussi longtemps, et ils ne se rencontrent pas tous les jours : le GMP 435 S est un peu de ceux-là.

German Maestro GMP435 made in Germany

Un produit "made in Germany" d'une longévité rare

Chausser un 435 S, c’est comme revenir 20 ans en arrière, rien que pour les bons cotés. Avec son design atypique, il n’a jamais été autant d’actualité qu’en ce moment.

Initialement basé sur un GMP 400, porte étendard de la marque, nous voici avec une version blanche à basse impédance, lui conférant une compatibilité maximale avec tout type d'appareil audio. Et non sans fierté, le petit macaron "Made in Germany" est là pour nous rappeler que le 435 S, tout comme l'ensemble des produits de la marque (hors 3-Series), est entièrement conçu et fabriqué à la main, en Allemagne.

German Maestro GMP435 reglage

Un produit sobre, costaud... mais aussi léger et fonctionnel

La marque n'est pas connue pour son coté exubérant et cela se retrouve d'abord dans le packaging, sobre et fonctionnel. Cartonné sans une seule pièce en plastique, il est recherché et fourmille de détails : la marque est imprimée façon glossy sur l’ensemble de la boite, et le sticker de sécurité "German Maestro" donne tout de suite cette petite touche d'excellence au produit.

LA SUITE APRÈS LA PUB

A l’intérieur, on peut y retrouver le casque, son adaptateur jack 6.35 qui se visse, et un petit feuillet, certes succinct, mais sur lequel on peut lire toutes les spécifications des modèles de la marque disponibles à la vente. Un encart sur les accessoires optionnels aurait été également le bienvenu : plusieurs sortes de coussinets en mousses sont effectivement disponibles à la vente, avec des matières et formes différentes, ce qui peut procurer un confort et une écoute supplémentaire très appréciable.

Pris en main, le GMP 435 S est surprenant de légèreté en dépit de son gabarit. Effectivement, il est presque entièrement réalisé en plastique. Cela dit, sa structure couplée à une finition précise renvoie de suite une sensation de robustesse, un domaine dans lequel German Mestro excelle : rien que son modèle 8.35D destiné au marché de l’audio professionnelle est tout simplement qualifié d’indestructible. Alors forcément, ça laisse quelques traces.

Traditionnellement, tous les modèles de la marque arborent une couleur noire, assez austère. Avec ce blanc très particulier et lumineux, c’est une franche réussite : l'évolution du produit, sans altérer l'esprit de la marque. Que l'on se rassure : la version noire reste cependant toujours au catalogue.

Concernant le câblage, le choix d’une fiche mini-jack sur lequel se visse l’adaptateur jack 6,35 mm est judicieux. Cette fiche a également conservé le design original, et pourtant, cela ne se voit pas, tellement sa prise en main est parfaite. Autrement, il est clairement orienté Hi-Fi et d’excellente facture : 3 mètres, robuste, d’un aspect mat, il est épais sans l'être de trop, ce qui lui permet de conserver une certaine souplesse et une prise en main idéale. Et quelque chose d'assez peu commun : une partie du câble qui passe en spiralé sur 5cm pour limiter les risques d'arrachement, et juste en dessous un splitter en Y qui, pour le coup, semble indestructible.

German Maestro GMP435 cable

Système propriétaire Cardamatic et très confortable

Les écouteurs sont assez volumineux et pour cause : avec des mousses larges et interchangeables en simili-cuir d’excellente facture, ils sont dotés du système Cardamatic, propre à German Maestro. Et force est de constater qu’il n'a pas pris une ride. En terme de confort et d'utilisation, il n'a pas d'autre choix que de s'adapter parfaitement aux oreilles de l'utilisateur, tout en favorisant la précision, puisqu'il devrait absorber une partie des vibrations générées par les écouteurs ou en provenance de l'arceau. Ce dernier est d’ailleurs entièrement en plastique fixe. Cependant, il est épaulé par une bande en simili-cuir très large et mobile dont la hauteur se règle sur plusieurs crans, ce qui permet un soutien optimal par une répartition du poids sur l'ensemble du bandeau, quelque chose de similaire déjà couramment utilisé chez la concurrence autrichienne, depuis des lustres...

Quelques détails concernant le design : effet rétro garanti avec une petite plaquette noire sur l'arceau, aux inscriptions argentées, et reprenant le logo de la marque. On pourra constater que même les vis à l’intérieur, qui pourtant semblent anodines, sont utilisées à bon escient, et donnent cette petite touche de couleur appréciable. Une curiosité : le tour du Cardamatic présente également 12 minuscules cercles gravés dans la masse, à peines visibles. 

Un dernier détail sur les écouteurs, mais qui a toute son importance : quelle surprise de constater qu'en plus d'avoir imprimé le sens des écouteurs, ce derniers sont identifiables à l’aveugle en "braille". Assurément, des casques pensés pour le plus grand nombre, puisque d’autres de leurs modèles utilisent également ce système.

German Maestro GMP435 ecoute

LA SUITE APRÈS LA PUB

Musique, Maestro...

Ce casque a été reçu avec deux mousses : celles d’origine et celles optionnelles, en velours.

Avec les mousses en simili-cuir, pour une première écoute, ce casque offre un son qui ne peut prendre qu’un seul qualificatif : juste.  Ni trop, ni trop peu, sur n'importe quel morceau. Détaillé, jamais agressif, les voix ainsi que les instruments sonnent de façon naturelle. Sans aucun excès, sans rentrer dans la dureté de l'analytique, et tout en profitant d'un maximum de détails, nous sommes littéralement au cœur de la musique grâce notamment à un placement exemplaire et intelligible immédiatement.

La spatialisation est comme rarement entendue : les sons se détachent et explosent de partout, se faufilent puis se cachent, et jouent à nous surprendre. Capter autant de nuances n’a jamais été aussi facile, et ce casque promet à chacun et chacune de redécouvrir sa discothèque.

Les amateurs de neutralité seront également servis : naturellement à leur place, aucune fréquence ne semble prendre le pas sur l'autre. Monter légèrement le volume permet encore de profiter un peu mieux de tous les détails que peut nous offrir un GMP 435 S.

Pour la seconde écoute avec les mousses en velours,  tout se joue dans la subtilité : encore plus de précision, de détails, de netteté, et pour le coup, des basses légèrement plus percutantes. Ne pas essayer un GMP 435 S avec des mousses velours, et on passe à coté de quelque chose.

Même s'il est tout à fait adapté pour une utilisation nomade (sa compatibilité universelle aidant), difficile le voir se produire en public, notamment à cause de son coté ouvert, son câble de 3 mètres et son aspect somme toute massif. Il restera donc presque exclusivement destiné à un usage sédentaire. 

Question confort, le système d'arceau à bandeau flottant et le Cardamatic s'ajustent parfaitement. Si l'on ajoute à cela des écouteurs qui pivotent de quelques petits degrés à l'horizontale, l'utilisation du 435 S ne génère finalement aucune fatigue, qu'elle soit auditive ou de confort, et c'est donc un casque qui peut s'écouter durant des heures.

Méconnu à tort en France, le GMP 435 S est un casque réellement hors norme qui mérite clairement de figurer parmi les meilleurs : sur un design intemporel, chaque élément est à sa juste place. Tandis que d'autres casques nécessitent de la matière noble pour s'exprimer, chez German Maestro on se contente de choses simples, utilisées avec précision et pragmatisme, pour obtenir de la qualité et de la durabilité. Le son qu'il délivre, détaillé et naturel, est d'une neutralité et d'une justesse exemplaire, tout en assurant une écoute de longue durée grâce notamment au large bandeau et au Cardamatic. Avec cette version blanche proposée à un tarif vraiment abordable au regard de sa qualité, German Maestro a su apporter une véritable touche de fraîcheur qu'il manquait à ses modèles. Casque audiophile et versatile, il a été conçu pour durer, pour tous et pour toutes.

Plus d'infos sur la marque : www.german-maestro.de

Le German Maestro GMP 435 S en images

Spécifications officielles :

  • Type : ouvert, circum-auricirculaire, mousses en simili-cuir (41-6086)
  • Transmission : filaire
  • Pression de l'arceau : environ 3 Newton
  • Transducteurs : électrodynamiques
  • Réponse en fréquence : 20 Hz à 27 kHz
  • Distorsion (DHT): 0,05% 1mW/1 kHz
  • Impédance : 35 Ω
  • Sensibilité : 102dB
  • Cordon : avec une partie spiralée, 3m, jack 3,5mm à vis plaqué or
  • Accessoire fourni : adaptateur 3.5mm/6,35mm à visser, plaqué or 
  • Optionnel : mousses velours (41-6085)
  • Poids : 240gr (sans câbles)
  • Prix : 225 à 330 €

Ce que j'ai aimé

  • Le confort : une écoute à n'en plus finir
  • Une finition exemplaire sur tous les points
  • L'originalité de son design
  • Le son : jamais dans l’excès, au plus juste, précis et net.
  • Une ouverture et une spatialisation assez bluffante
  • Sa compatibilité universelle
  • Le sens d'écoute à l'aveugle
  • La garantie de 3 ans

Ce que j'ai moins aimé

  • Isolation phonique inexistante, en particulier avec les mousses en simili cuir. 
  • Le changement de mousses assez fastidieux
  • Difficulté à contenir le câble de 3m, pour une version "mobile"
  • Aucune housse de transport, même en tissu

Notre avis

  • Confort : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(4/5)
  • Qualité de fabrication : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Polyvalence : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile grise(3,5/5)
  • Son : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Intérêt : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(4,5/5)

Acheter en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework