icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test casque AKG K545, plus nomade que son prédécesseur, mais pas si luxe

AKG K545 test On mag

Le casque K545 d’AKG est annoncé comme le successeur du K550, qui se positionnait comme un modèle de luxe portable. Il en reprend la forme, mais avec une vision beaucoup plus démocratique et adaptée au nomadisme…

---------
Ce test a été publié dans notre
guide casques et écouteurs 2016.

Retrouvez tous nos tests dans nos guides d'achat.
---------

Avec des oreillettes réduites de 2 cm et une vingtaine de grammes de moins sur la balance, le K545 reprend le design du K550 en plus pratique et avec des matériaux plus économiques. Son prix est lui aussi inférieur, ce qui le classe donc dans la catégorie des casques nomades de milieu de gamme, abandonnant la destination "luxe" de son prédécesseur.

La construction n’en est pas moins solide et sérieuse, avec des coques plastiques à bouclier en aluminium, reliées à l’arceau par de solides charnières pivotantes qui permettent de bien ajuster le casque à sa tête ou de le plier à plat. Dommage qu’il n’y ait pas de sac de transport fourni.
Le casque ne serre pas trop la tête, et tient bon pour les secousses de marche ou de transports en commun, mais peut avoir tendance à glisser lorsque l'on penche la tête en avant.

AKG K545

À l'intérieur des oreillettes, AKG a installé des transducteurs de 50 mm de diamètre, les plus gros de sa gamme de casques nomades. Derrière les moteurs de ces derniers se trouvent des petits tubes en caoutchouc qui les recouvrent et laissent passer l’air vers un évent extérieur. Cela permet d’avoir un moteur ventilé dans une toute petite charge de caoutchouc et de laisser, à l’extérieur de celle-ci, la membrane résonner dans l’ensemble de la coque plastique. On remarque donc que le design acoustique est recherché, pour donner le meilleur des transducteurs sans pour autant exploser les coûts de fabrication.

Deux câbles interchangeables : l'un pour les appareils iOS et l'autre pour les Android ou Windows Phone sont livrés avec le K545. Sur le terrain, l'isolation phonique qu'il apporte est moyenne.
L’écoute manque un peu de patate si le casque est branché sur un "petit smartphone". Par contre avec ampli casque de qualité L’AKG K 545 s’est révélé, notamment sur les médiums qu’il met en avant, ainsi qu’avec de jolis détails dans les aigus, sans trop de brillance, ce qui est agréable car le casque peut monter assez haut en fréquence. Dans ces conditions, on profite bien du casque sur de la musique classique ou instrumentale et cela fait plaisir. Mais pour que cela soit mieux, on aurait aimé un peu plus de spatialisation (car on sent parfois les instrumentistes un peu à l’étroit) et un bas du spectre plus ample.

L’AKG K545 décortiqué

Caractéristiques de l’AKG K545

  • Casque : circum-auriculaire clos
  • Haut-parleurs : 50 mm dynamiques
  • Réponse en fréquence : 10 Hz à 25 kHz
  • Impédance : 32 Ohms
  • Puissance max. : 50 mV
  • Sensibilité : 97 dB
  • Accessoires fournis : deux câbles interchangeables avec microphone et commande pour smartphone
  • Poids : 282 g (sans câble)
  • Prix officiel : 230 €

Notre avis

  • Polyvalence : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Confort/Ergonomie : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile demi rougeetoile grise(3,5/5)
  • Qualité de construction : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile grise(4/5)
  • Son : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile griseetoile grise(3/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)

Acheter en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework