icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Goldring Eroica LX : une cellule phono MC héroïque ?

Goldring Eroica LX 005

La célèbre marque de cellules fait son grand retour en France. Créée en 1906 en Allemagne par les frères Scharf qui fabriquent des phonographes, elle s’installe en Angleterre en 1933 et dévoile, en 1954, sa première cellule MM, la Goldring 500.

---------
Ce test a été publié dans notre
guide de la vraie Hi-Fi pour tous 2015
---------

L'Eroica LX d'aujourd'hui est un modèle à bobine mobile et faible tension de sortie. Elle utilise un aimant puissant au néodyme qui concentre le champ dans l’entrefer très étroit « pole shoe ». Cette configuration qui réduit les pertes magnétiques permet d’abaisser la masse de l’aimant et par conséquent celle de la cellule montée dans une coquille en Pocan, une résine polyster. Le stylet se termine par une pointe de lecture à profil Gyger II dont l’empreinte quasi "rectangulaire" duplique celle du burin graveur.

A l'écoute, les signes particuliers de l'Eroica LX sont un son plein et matériel ainsi qu’une palette tonale très étoffée.

Notre avis : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile demi verte(4,5/5)

Spécifications 

  • Bande passante : 20 Hz- 30 kHz à +/- 2 dB
  • Niveau de sortie : 0,5 mV à +/- 1 dB (1 kHz)
  • Compliance : 18 mm/N
  • Impédance de charge : 100 Ω à 500 pF
  • Impédance interne : 8 Ω
  • Poids : 5,5 g
  • Force d’appui recommandée : 1,7 g
  • Prix : 555 €


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework