PUBLICITÉ

Test enceinte portable BeoPlay Beolit 15, le gotha-blaster

Bang Olufsen Beolit15 3

En 2012, la marque danoise Bang & Olufsen prenait un coup de jeune avec le lancement de la gamme B&O Play et son premier produit la Beolit 12, présentée par le petit chaperon rouge. Avec sa poignée en vrai cuir, cette enceinte à la fois nomade et puissante a depuis évolué en Beolit 15, une luxueuse station d’écoute à utiliser en intérieur comme au jardin.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le concept de la Beolit 15 est un peu unique en son genre, puisqu’il s’agit d’une station d’écoute de belle taille, avec un look et des attributs qui la destinent à la mobilité. La poignée en vrai cuir ainsi que son format donnent envie de l’emporter en pique-nique, de la poser dans une véranda ou dans un jardin d’hiver. Elle pourrait se confondre avec un panier à sandwichs, ou une petite glacière.
Avec des angles ronds, tout en élégance simple, la base et le capot de l’enceinte sont en solide polymère. La finition "anti-glisse" et les bords relevés de la partie supérieure forme une sorte de réceptacle permettant d'y garder en place les appareils mobiles que l’on pose dessus. La surface est certes moins salissante et susceptible de s’abîmer qu’une surface lisse ou vernie, mais attrape quand même un peu la poussière.

Bang Olufsen Beolit15 2

A l’arrière de l’enceinte, une trappe s’ouvre par pression du doigt, et l’on trouve derrière celle-ci le câble d’alimentation secteur ainsi que la connectique mini-jack et mini-USB. A l’extérieur de la trappe, un port USB permet de recharger un appareil mobile. Les commandes de base sont discrètement situées sur le haut de l’enceinte : contrôle du volume, connexion Bluetooth et bouton "power ".

4 haut-parleurs actifs et deux passifs

La grille métallique extérieure en aluminium qui recouvre presque toute l’enceinte, est doublée intérieurement d’un textile qui évite que les haut-parleurs ne prennent la poussière et s’encrassent. Le tout est fixé au boîtier avec un soin particulier accordé à l'amortissements afin de minimiser toute vibration parasite pendant que l’enceinte joue.

Bang Olufsen Beolit15 Titre

Derrière la grille, l'équipement acoustique de cette enceinte Beolit 15 est assez imposant et laisse espérer une puissance sonore importante.
En façade, le gros haut-parleur central (14 cm de diamètre) est doté d'une membrane en papier traité de type bi-cône et joue les fréquences graves ainsi que le milieu du spectre. Il est entouré de deux haut-parleurs large-bande de 3,8 cm, logés sur les coins de la Beolit 15, ce qui leur permet d’émettre sur un angle assez large. A l’arrière, un troisième haut-parleur du même type complète la diffusion omnidirectionnelle de l’enceinte. Enfin, s'ajoute un radiateur passif, à membrane métallique plane très rigide, sur chaque côté, de manière à amplifier encore le registre le grave.

Bang Olufsen Beolit15 1

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le tout est bien vissé et fixé sur une solide carcasse en matériau plastique de synthèse bien rigide, et pèse son poids, ce qui laisse supposer que les moteurs des haut-parleurs sont puissants. Techniquement et esthétiquement, la construction de la Beolit 15 est très soignée, et solidement assemblée, avec ce qu’il faut de technologie pour un produit de ce niveau de prix. La batterie, fixée à la base de l’enceinte, annonce une autonomie de vingt-quatre heures, ce qui confirme la destination clairement transportable du produit.

Un petite boîte avec un son qui déménage

A l'écoute on apprécie la Beolit 15 pour son importante puissance acoustique et son registre grave qui a beaucoup d'énergie. Les basses sont prééminentes et l'image sonore est très vaste, ce qui est très bien pour animer une soirée entre amis dans un grand salon ou en extérieur, d’autant plus que l'enceinte peut s’appairer en Bluetooth à une seconde de même modèle.
En revanche dans de petits espaces le registre grave peut devenir rapidement un peu envahissant, voire indigeste.
Pour le reste, les médiums et les aigus sont bien restitués, avec une légère brillance sur le haut du spectre. Idéalement, on aurait aimé que Bang & Olufsen aille un peu plus loin dans la précision et l’équilibre du spectre, mais la puissance de l’enceinte et son look confirment bien sa destination : un véritable gotha-blaster.

Plus d'infos : www.beoplay.com

La B&O Play Beolit 15 décortiquée

Caractéristiques de la Beolit 15 de BeoPlay

  • Enceinte Bluetooth transportable/nomade
  • Choix de finitions : aluminium naturel, bleu polaire, rose ambré, champagne
  • Connectivité : Bluetooth 4.0, mini-jack, USB pour charge d’appareil mobile, mini-USB pour mises à jour, appairable en stéréo à une seconde Beolit 15
  • Amplification : 2 x 35 W travaillant en classe D
  • Haut-parleurs : large bande de 14 cm + 3x médiums de 3,8 cm + 2x radiateurs passifs de 10,2 x 5 cm
  • Accessoires fournis : poignée de cuir en couleurs naturelle, grise ou noire ; câble d’alimentation
  • Dimensions : 23 x 18,9 x 13,5 cm
  • Poids : 2,7 kg
  • Prix : 500 €

Notre avis :

  • Construction : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile demi orange(4,5/5)
  • Ergonomie/Equipement : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleue(4,5/5)
  • Son : etoile orangeetoile orangeetoile orangeetoile griseetoile grise(3/5)
  • Intérêt : etoile bleueetoile bleueetoile bleueetoile demi bleueetoile grise(3,5/5)

Acheter en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus