icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Linn Kiko : la minichaîne connectée ultra audiophile

Linn KJiko lifestyle

Avant même que Sonos, le leader aujourd'hui incontesté de l'audio multiroom, soit sur le devant de la scène, l'écossais Linn proposait déjà des lecteurs de musique en réseau. Il possède ainsi un très haut niveau d'expertise en matière de Hi-Fi connectée sur des appareils très haut de gamme et la minichaîne Kiko est un concentré de son savoir-faire.

Dans le domaine de la Hi-Fi haut de gamme, voire High End, Linn est un constructeur emblématique. Il produit aujourd'hui encore, plus de 40 ans après sa première version, la Sondek LP12, considérée par beaucoup comme une des meilleures platines vinyles du marché. Mais Linn est aussi un champion du numérique, des enceintes actives et multi-amplifiées, de la musique connectée. Il a été un des premiers constructeurs d'appareils audiophiles à proposer des lecteurs de musique en réseau, puis à abandonner totalement la fabrication de lecteur CD. C'était il y'a plus de 5 ans.

linn-kiko-front

Ne les séparez pas, ils sont fait pour vivre ensemble

La minichaîne Kiko est l'ensemble le plus démocratique de Linn, la porte d'entrée dans l'univers de la marque. Même si ses éléments peuvent être acquis séparément, elle est conçue comme un système optimisé donc chaque maillon est spécialement adapté aux autres. Le cœur de cette minichaîne est le lecteur réseau Kiko DSM qui regroupe toute la connectique et les étages d'amplification des enceintes.
Livré avec une télécommande assez boutonneuse, ce lecteur Kiko DSM se connecte au réseau par le biais de sa prise Ethernet (pas de Wi-Fi ni de Bluetooth, Linn ne les trouvant pas assez qualitatifs). Sa connectique est aussi bien adaptée à une utilisation purement Hi-Fi que Home Cinéma en stéréo. À côté d'un petit afficheur, la façade du lecteur Kiko DSM, habillée d'une plaque de plexiglas fumé, accueille une sortie casque et une entrée audio analogique sur mini-jack. À l'arrière, on trouve une entrée audio analogique sur prises RCA, deux entrées audionumériques (coaxiale et optique Toslink), mais aussi un jeu de trois entrées et une sortie HDMI. La chaîne Linn Kiko peut donc très bien être raccordée à un lecteur de Blu-ray, une Box TV ADSL, une console de jeu et s'installer autour du téléviseur familial.

Le lecteur Kiko DSM est relativement compact et peut être installé à plat ou à l'horizontale. Il est compatible avec l'AirPlay d'Apple (pour les flux audio ET vidéo), peut recevoir les webradios, lire les fichiers de musique disponible sur le réseau local en mode UPnP/DLNA jusqu'à une résolution de 24 bits/192 kHz et se connecter à Tidal le nouveau service de streaming en qualité CD.

Linn-Kiko-rear

Des enceintes en multi-amplification active

Le lecteur Kiko DSM est accompagné de deux petites enceintes de bibliothèque, que l'on peut poser sur un meuble ou accrocher au mur. Ces enceintes reprennent le même style de coffret, en aluminium satiné, disponible à l'achat en de multiples finitions : "back to black", "baby blue", "blue monday", "champagne supernova"...
Derrière un cache en tissu tendu sur une plaque métallique perforée, chaque enceinte accueille deux haut-parleurs : un tweeter à dôme textile de 25 mm et un boomer de 11,5 cm à membrane en fibre de verre tressé, accordé en bass-reflex par un évent débouchant sur le dessus du coffret.
Ces enceintes sont annoncées comme étant actives, mais ce n'est pas tout à fait exact. Les étages d'amplification du système sont logés dans le lecteur Kiko DSM qui est relié aux enceintes par de gros câbles à prises Neutrik Speakon. Cependant, la configuration de l'ensemble s'apparente à de la multi-amplification active. Chaque haut-parleur est en effet piloté et alimenté indépendamment des autres. Le lecteur Kiko DSM intègre une section d'alimentation à découpage haut de gamme et un module de puissance en classe D à quatre canaux. Ce module (IRAUDAMP8) est fourni par International Rectifier puis modifié et adapté par les équipes de Linn. S'appuyant sur des puces IRS2093M et IRF6665, il peut délivrer jusqu'à 120 watts par canal, mais il est utilisé dans le Kiko en 4 x 33 watts sous 4 ohms, ce qui laisse une large plage de manœuvre et de sécurité.

La Linn Kiko décortiquée

Fabriqué à Glasgow

Comme toujours chez Linn, la conception du lecteur Kiko DSM et de ses enceintes Kiko est méticuleusement optimisée à partir de solutions techniques exclusives à la marque écossaise. Tous les éléments portent un numéro de série signé du nom de la personne qui l'a assemblée, emballée et testée. Cela confirme l'identité unique de chaque pièce, construite individuellement dans les usines de Linn à Glasgow. Par ailleurs, les coffrets sont tous formés d'épais profilés d'aluminium (usinés chez Linn, lui-même), amortis intérieurement par des plaques bitumineuses pour les enceintes.

Commandes de pilotage multiples et Space Optimisation

Sur le terrain, le pilotage de l'ensemble Linn Kiko peut se faire de plusieurs manières. Tout d'abord avec la télécommande, très complète, qui permet de passer d'une source à l'autre : AirPlay, listes de lecture, webradios ou toute autre source connectée en analogique ou numérique au lecteur Kiko DSM.
Pour les utilisateurs de produit Apple, il est aussi possible d'utiliser le mode AirPlay (de loin, le plus simple et évident). On peut également passer par l'application Linn Kazoo sur smartphone ou tablette (sous iOS et Android) ou utiliser des applications tierces comme BubbleDS (sous Android).
L'application pour Mac ou PC, Linn Kazoo Server (anciennement SongCast) autorise de son côté la lecture des bibliothèques iTunes ou DLNA stockées sur les disques durs de votre réseau domestique.
Enfin, pour configurer le système Linn Kiko, il faut utiliser le logiciel Linn Konfig sous PC ou Mac. Celui-ci intègre la nouvelle fonction Space Optimasition particulièrement intéressante. Il s'agit d'un système de correction acoustique qui tient compte simultanément des caractéristiques des enceintes et celles de la pièce d'écoute pour optimiser la restitution sonore. Pour cela, l'application Linn Konfig propose un égaliseur à cinq bandes que l'utilisateur peut facilement apprivoiser puis une interface qui calcule automatiquement les corrections en fonction des dimensions de la pièce, de la nature des murs, des ouvertures de la position des enceintes... Cette seconde partie est plus complexe, mais rassurez-vous, le travail de mis en œuvre peut être assuré par votre revendeur agréé Linn lors de l'installation du système chez vous.

Avec toutes ces possibilités et applications, on s'y perd un peu au début. La minichaîne Linn Kiko n'offre pas dès le début un mode d'emploi clé-en-main. Mais en contrepartie, elle ouvre des possibilités d'écoute et de paramétrages très étendues et vous donne tous les outils pour imaginer comment vous allez vivre au quotidien avec elle.

Les applis et les menu de paramétrage de la Linn Kiko en images

À l'écoute, cela coule de source

La chaîne Linn Kiko DSM n'est pas donnée puisqu'elle est positionnée juste sous la barre des 3 000 €. Dans l'absolu, cela peut paraître cher, mais à l'usage on se rend rapidement compte que, pour un système de cette qualité, fabriqué en Europe, le tarif est justifié. On est très loin au-dessus des prestations acoustiques offertes par les petites enceintes multiroom monoblocs. La musique gagne une dimension supplémentaire en termes de transparence, définition, richesse des timbres, dynamique, musicalité...
À l'écoute, dès les premiers instants, il se dégage une sensation d'évidence, de beauté, de pureté, de joie communicative. Certes, si l'on cherche la petite bête, on peut trouver des défauts. Par exemple, le registre grave n'est pas très profond, car les boomers des enceintes et leurs volumes de charge sont de petites dimensions. Mais l'on passe vite outre ces limitations. Le rapport taille/puissance est excellent. La minichaîne Linn Kiko délivre un son très propre, bien maîtrisé, sans distorsion ou crissement lorsque l'on pousse le volume. La scène sonore est bien en place, précise et stable. Les basses ont des impacts francs, accompagnées de registres médiums et aigus clairs, aérés, donnant une excellente sensation de proximité et de présence notamment sur les voix féminines qui bénéficient de timbres très délicats.

La restitution sonore de la Kiko DSM pourra, par défaut, sembler à certains un peu claire, manquant légèrement d'assise, mais on peut très facilement la rendre plus chaleureuse et moelleuse grâce aux égaliseurs paramétriques très précis que l'on trouve dans la section Space Optimisation de l'application Linn Konfig. On obtient alors un superbe équilibre tonal, sans dénaturer les timbres. Bravo !

Spécifications

  • Puissance : 4 x 33 watts
  • Haut-parleurs : boomer de 11,5 cm à membrane en fibre de verre et tweeter à dôme textile de 25 mm (sur chaque enceinte)
  • Accessoires fournis : câble d'alimentation intégrée, câbles Neutrik Speakon pour les enceintes, câble Ethernet, câble HDMI, télécommande
  • Connectique : AirPlay, DLNA (jusqu'en 24 bit/192 kHz), Tidal, Webradios, 3x entrées et une sortie HDMI, entrées audio analogiques sur RCA et mini-jack, entrées numériques (optique Toslink et coaxiale), sortie casque
  • Dimensions : 28 x 7,5 x 27cm (lecteur Kiko DSM), 26 x 14,8 x 18,7 cm (chaque enceinte)
  • Poids : 2,4 kg (Lecteur Kiko DSM), 3,08 kg (chaque enceinte)
  • Prix : 3 000 €
  • Plus d'infos : www.linn.co.uk

Notre avis :

  • Construction : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-grise(4/5)
  • Ergonomie : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleueetoile-grise(3,5/5)
  • Équipement/fonctions : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-demi-orange(4,5/5)
  • Son : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-demi-bleue(4,5/5)
  • Intérêt : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-demi-orange(4,5/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Linn

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework