icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

Test Focal Sphear : les premiers écouteurs intra-auriculaires de notre champion national de l'audio

Focal Sphear Beauty

Le fabricant français Focal lance sa première paire d'écouteurs intra-auriculaires. Elle s'appelle Sphear et elle est bourrée de bonnes intentions ainsi que de bonnes idées.

---------
Retrouvez tous nos tests dans
nos guides d'achat et nos magazines
---------

Focal, aujourd'hui le plus grand constructeur hexagonal d'enceintes et de haut-parleurs est connu à l'étranger pour ses nouvelles enceintes de luxe de la famille Sopra ou encore pour ses réalisations High End comme celles de la série Utopia présentes tant dans l'univers du Hi-Fi que celui du Car Audio. Mais heureusement, Focal n'oublie pas qu'il s'est un jour appelé JM Lab, des initiales de son fondateur Jacques Mahul. L'enseigne JM Lab est d'ailleurs toujours indiquée à l'entrée de l'usine, à la Talaudière (proche de Saint Étienne) que nous venons de visiter.
Focal entretient donc une relation particulière avec les Français, pour qui il a toujours représenté une marque populaire (au sens noble du terme). Aussi, pour ses premiers pas dans l'univers des écouteurs intra-auriculaires, le constructeur, fidèle à ses principes démocratiques, a décidé d'adopter une attitude sérieuse et pleine d'humilité. Il a bien potassé sa copie afin de proposer un produit honnête, accessible, qui n'entend pas révolutionner le genre, mais apporte quelques idées neuves.

Focal Sphear Women

Le secret pour concilier confort et performance est dans la répartition des masses

Pour concevoir les Sphear, dont le nom est la contraction de "Sphere" et "Hear" (écoute), l'équipe Focal a cherché à obtenir la meilleure solution conciliant confort et performance. Il a choisi des coques d'oreillettes relativement volumineuses pouvant accueillir des transducteurs de bonne taille, 10,8 mm de diamètre. Ces coques sont sphériques et font porter le poids sur les des pavillons auditifs (calées entre le tragus et l'antitragus). Elles sont également munies de "trompes" plongeant dans les conduits auditifs. Sans appuyer ou exercer trop de pression, ces trompes permettent un bon couplage avec les tympans et, de cette manière, de fournir une large réponse en fréquence ainsi qu'un bon niveau d'isolation phonique.

Six paires d'embouts, dont trois en silicones et trois en mousses à mémoire de forme, sont fournies avec les écouteurs Sphear, de même qu'un petit étui de rangement bombé, bien rigide à fermeture éclair. Le câble se termine par une prise mini-jack et il est d'une épaisseur bien calculée pour éviter de l'emmêler. Il porte un microphone ainsi qu'une commande, unique et universelle (compatible iOS, Android et Windowsphone), implantée sur un boîtier rond au niveau de la jonction en Y.
La qualité de fabrication de l'ensemble est correcte. La charge des transducteurs est accordée par trois petits évents de 1, 1.4 et 3 mm de diamètre afin d'approcher la courbe de réponse idéale définie par Focal.
Les coques en plastique des oreillettes paraissent un peu économiques. Par contre, leur habillage par des boucliers en aluminium, sur lesquels sont découpés des logos Focal, apporte une jolie touche de préciosité.

Focal Sphear tech

À l'écoute : de la couleur et de l'énergie

À l'usage, les Focal Sphear peuvent se révéler d'un confort étonnant tout en offrant une bonne tenue lorsque l'on est en mouvement. Cependant, leurs volumineuses coques risquent de ne pas convenir à toutes les oreilles surtout celles (principalement féminines) qui ont de petites ouvertures. L'isolation phonique est déjà d'un bon niveau lorsque l'on utilise les embouts en silicone, mais s'améliore lorsque l'on passe aux mousses à mémoire de forme.

À l'écoute, l'équilibre tonal nous a paru aussi un peu plus réussi avec les embouts en mousses à mémoire de forme. Les Sphear proposent une restitution assez expressive avec des timbres riches, un aigu parfois un peu incisif, à la limite du clinquant, mais avec une très bonne définition générale. La réponse n'est absolument pas maigre, le registre grave est dynamique. Il a du grain et de la générosité sans trop en faire. Les voix, notamment féminines, sont un peu plus hautes qu'on a l'habitude de les entendre et très détaillées. Les effets de réverbérations et d'espace sont transcrits avec acuité.

Contrairement à certains écouteurs provenant de marques Hi-Fi, les Sphear ne sont pas ennuyeux ou artificiellement policés. Ils privilégient l'énergie sur tous les styles de musique. Leur sensibilité est bonne, mais il faut pousser un peu le volume pour qu'ils donnent leur pleine mesure. Après une période de rodage, qui a gommé l'aspect un peu acide des aigus, nous avons apprécié la voix d'Alicia Keys accompagnée au piano et d'un rythme électro écrasant sur notre morceau de test "No One". Les membres du groupe Die Antwoord se sont déchaînés sur "Enter The Ninja". La voix de poupée mi-acidulée mi-sucrée de la chanteuse Yolandi Vi$$er a trouvé du répondant avec le slam très rythmé et vindicatif de son acolyte rappeur Watkin Tudor Jones.

Les écouteurs Focal Sphear ont incontestablement du tempérament et des choses à raconter. Ce ne sont pas les écouteurs les plus tendres que nous ayons écoutés, mais ils séduisent par leur énergie, leur dynamisme et leur expressivité.

Les écouteurs Focal Sphear en images

Spécifications

  • Type : écouteurs intra-auriculaires
  • Transducteurs : dynamiques de 10,8 mm
  • Sensibilité : 103 dB SPL/1 mW/1 kHz
  • Impédance : 16 Ω
  • Réponse en fréquence : 20 Hz à 20 kHz
  • Distorsion à 1 mW de 50 Hz à 10 kHz : <0,3 %
  • Poids : 15 g
  • Puissance admissible : n.c.
  • Câble : 1,4 m avec commande et microphone pour smartphone
  • Accessoires fournis : trois paires d'embouts en silicone, trois paires d'embouts en mousse à mémoire de forme, adaptateur prise avion, coque de rangement
  • Prix : 130 €
  • Disponibilité : dans le commerce en juillet et en précommande sur la boutique en ligne Focal.

Notre avis

  • Ergonomie, confort : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise(4/5)
  • Polyvalence : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-demi-orange(4,5/5)
  • Qualité de fabrication : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-griseetoile-grise(3/5)
  • Son : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-grise(4/5)
  • Intérêt : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise(4/5)


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework