icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

[Test] Cambridge Audio DacMagic Plus : convertisseur et ampli casque à la fois complet et brillant

Cambridge Audio DacMagic-Plus-blue-reflection

Pour un prix très abordable, le DacMagic Plus a de solides arguments en matière de connectique. Il va plus loin qu'un simple petit DAC USB. Il est conçu pour accueillir toutes les sources numériques d'un système Hi-Fi. Et la qualité de fabrication est aussi là.

---------------------
Ce test a été publié dans l'édition 2013 de notre guide du multimédia audiophile.
---------------------

D’une présentation assez sobre, mais non dépourvue d’une certaine élégance, le DacMagic Plus répond parfaitement aux critères esthétiques de la marque Cambridge Audio, un incontournable fabricant anglais d'appareils audiophiles à prix raisonnables. Disponible en finition noire ou argent, le châssis tout en métal avec une façade de forte épaisseur fait immédiatement bonne impression. L’alimentation est totalement externalisée dans un petit boitier afin de ne pas perturber la qualité des signaux internes.
Si la face avant est fort bien fournie en boutons et indicateurs, c’est que ce DacMagic Plus est capable de traiter bien d’autres sources que celle d’un simple ordinateur. En effet, on n'y trouve pas moins de trois entrées numériques : une USB, et deux autres doublées d’une prise coaxiale RCA et d’une Toslink optique (utilisable simultanément). Même chose pour les sorties numériques qui sont doublées en coaxiale et optique.
Un petit bouton à bascule permet de raccorder directement la masse de l’appareil à celle du port USB, ou la filtrer en mettant cet inverseur sur la seconde position « Lift ».
On trouve aussi à l'arrière de l'appareil un port USB A qui permet le branchement d’accessoires Cambridge Audio comme un adaptateur Bluetooth BT100 (A2DP et AptX). Cet ajout transforme l'appareil en un véritable «streamer» sans fil, avec une résolution maximale de 16 bits/44 kHz.
Enfin, les sorties analogiques sont, elles aussi doublées pour, soit une liaison asymétrique via deux RCA, soit une seconde, symétrique cette fois par deux embases XLR.

Cambridge Audio DacMagic-Plus-internal-2

De larges possibilités

Comme nous venons de le dire, la face avant est bien remplie. Au centre, un gros potentiomètre qui sert au réglage du volume que ce soit avec un casque ou pour les sorties ligne analogiques. Une prise jack 6.35 mm est prévue pour brancher un casque de haute qualité, elle se situe juste à droite d’une rangée de LEDs indiquant la fréquence des fichiers lus entre 44,1 et 192 kHz. (Cambridge Audio précise que pour une fréquence de 32 kHz, aucun LED ne sera allumé).
Un peu plus à gauche, un petit bouton poussoir a de multiples fonctions. Il peut inverser la phase absolue de l’appareil, chose que l’on voit que très rarement et qui a son utilité suivant les enregistrements qui peuvent être parfois dans une phase totalement inversée (un défaut auquel certains audiophiles sont particulièrement sensibles). Ce même bouton sélectionne l’un des trois filtres : à phase linéaire, à phase minimum et enfin un filtre à pente de coupure forte (le choix se fera à l’écoute). Mais ce bouton a une troisième fonction et pas des moindres. Si on désire bénéficier des pilotes nécessaires au traitement des fichiers 24 bits/192 kHz, il convient de basculer l’entrée USB en 2.0 (elle est d’origine en 1.0). En allumant l’appareil avec cette touche enfoncée, on peut choisir avec le bouton de volume entre les deux standards (voir notice).
Les signaux entrants sont traités par un processeur numérique Analog Devices en 24 bits/384 kHz pour être convertis ensuite par deux puces Wolfson WM8740 utilisées en mode différentiel. La partie amplification pour casque est, elle, confiée à un circuit comprenant un ampli op NE5532 suivi d’un double étage push-pull de transistors BC327 et BC337. La qualité de réalisation est de type industriel, c’est-à-dire très propre et soignée. Tout y est, sans fioriture, mais les composants ont été choisis avec soin lors de la conception. Il ne manque qu'une entrée ligne analogique pour parfaire le tableau.

Cambridge Audio DacMagic-Plus-rear-black

À l'écoute

Le DacMagic Plus fait preuve immédiatement d’une grande transparence sonore avec un aspect chantant et rythmé. Nous sommes loin de certaines sonorités quelque peu colorées, le choix de Cambridge Audio étant plutôt celui du "fil droit avec du gain". Nous nous sommes fait d’ailleurs la même remarque avec l’amplificateur intégré 351A testé il y a peu. Nous notons une profusion de détails, un équilibre tonal plutôt clair et limpide, mais surtout une aisance à faire passer tous types de messages sonores. Le grave sur des passages symphoniques assez forts se tient très bien, sans grosseur superflue, ni tassement de la dynamique et l’image stéréophonique est très "focalisante" grâce à un aigu qui fourmillent de mille détails. Le rendu dynamique est parfait et homogène sur toute la largeur du spectre. Un autre atout majeur de ce convertisseur tient dans ses possibilités qui dépassent de loin celles de ses concurrents directs. Un choix réfléchi donc que personne ne pourra regretter.

Spécifications

  • Entrée USB : 1 asynchrone 1.0 de 32 kHz jusqu’à 24 bits/96 kHz ou en 2.0 jusqu’à 24 bits/192 kHz en mode Asio ou Wasabi
  • Entrées numériques S/PDIF : 2x RCA et 2x optique Toslink
  • Sorties numériques S/PDIF : 2x RCA et 2x optiques Toslink
  • Résolution maximale : 24/192 kHz en mode 2.0
  • Niveau de sorties analogiques : 2.1 Vrms (asymétrique) et 4.2 Vrms (symétrique)
  • Sortie casque : 6.35 mm Jack en façade
  • Dimensions : 520 x 191 x 215 mm
  • Prix : 500 €

Le verdict

  • Fabrication : etoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-bleueetoile-grise(4/5)
  • Fonctions : etoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-orangeetoile-demi-orange(4,5/5)
  • Musicalité : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-demi-rouge(4,5/5)
  • Intérêt : etoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-demi-verte(4,5/5)

www.cambridgeaudio.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework