icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

[Test] Dynaudio Xeo 3 : des enceintes sans fil qui vont bouleverser le monde de la Hi-Fi

dynaudio-xeo-3

Avec sa nouvelle gamme Xeo et ses modèles X3 et X5, Dynaudio attaque le marché du "vivre" le multimédia sans entrave. Ce constructeur d’enceintes acoustiques high-end propose, en effet, aujourd’hui une solution qui allie hautes performances sonores, ultra praticité car sans fil et ouverture aux technologies actuelles tout en conservant le légendaire savoir-faire de la marque. Pari difficile, mais pari tenu. Nous avons testé ce tout nouveau système avec les modèles Xeo 3.

Un peu de technique

Le système Xeo comprend deux parties distinctes : une paire d’enceinte (Xeo 3 ou 5) et un petit boitier appelé Transmitter (avec sa télécommande) qui ne sont reliés par aucun câble. Ce dernier accepte entre 3 ou 4 entrées : analogique via une paire de RCA ou un jack (pour les lecteurs nomades), et numérique par une mini-USB et une optique Toslink. Ce boitier fonctionne avec une télécommande qui propose le réglage du volume, le choix de l’entrée écoutée et celui de la zone à sonoriser. Mais, outre sa partie préamplificatrice et même de conversion A/D pour les entrées analogiques, le Transmitter a une autre fonction qui est celui de servir de filtre numérique et actif pour les enceintes (DSP). C’est peut être un détail, mais cela a toute son importance, car, de ce fait, les blocs d’amplifications intégrés dans les enceintes attaquent directement les HP sans les habituels inconvénients et dégats des filtres passifs. Sur ce point, Dynaudio rejoint Meridian et Goldmund avec un gros avantage, l’absence de tout câble de liaison.

Les enceintes, dans ce test des Xeo 3, sont des deux voies à évent arrière et actives. Un bloc de 50 watts est directement relié à chaque haut-parleur. Pour les fréquences aiguës, nous avons un tweeter à dôme souple de 27 mm en tissu tandis que pour le médium/grave, un très beau boomer de 14.5 cm de diamètre prend le relai. Ce haut-parleur bénéficie de toute la technologie Dynaudio avec un moteur de forte capacité qui met en mouvement une membrane à technologie MSP (Magnesium Silicate Polymer). Dynaudio annonce une bande passante s'étendant de 48 Hz et 22 kHz et nous pouvons faire une confiance absolue à Dynaudio quant à la conception de ces deux HP.
Nous connaissons et reconnaissons depuis bien longtemps le savoir-faire de ce constructeur tant dans le domaine professionnel que grand public. Chaque enceinte avoue un poids de 6.4 kg, la construction est là aussi à la hauteur de la renommée de Dynaudio : parois renforcées par des plaques de bitume, assemblage très rigide et finition laquée (noire ou blanche) du meilleur effet. Deux autres finitions, type "satin" devraient être disponibles d’ici peu. L’évent basse-reflex est situé à l’arrière, Dynaudio offre, comme avec tous ses modèles, deux bouchons en mousse au cas où les enceintes seraient placées trop près des murs arrière ou en cas de résonances parasites du registre grave. A préciser que Dynaudio conçoit et fabrique ses haut-parleurs, ce qui lui offre une totale maîtrise de l’ensemble des paramètres des enceintes qu’il fabrique.

Mise en route

Une fois les enceintes bien positionnées, sur des supports lourds et rigides (elles en valent la peine), il suffit de brancher le courant secteur, puis une source numérique ou analogique au Transmitter. La liaison sans fil de ce dernier se chargera de véhiculer sans aucune compression le signal musical jusqu'au enceintes. Deux touches + et - sur la télécommande  permettent le réglage du volume, visible par une LED bleue présente sur la face avant de chaque enceinte. Mais avant, l’utilisateur devra indiquer à chaque enceinte s’il s’agit de la voie droite ou gauche ou même si elle doit fonctionner en mode monophonique, le système prévoyant jusqu’à 3 zones (3 fois 2 enceintes) avec le même Transmitter et 3 télécommandes. La transmission se fera sans compression en 16 bits/48 kHz par ondes radio à 2.4 GHz et la portée est de 50 m en espace clos et 100 m en espace ouvert. L’important est bien entendu la transmission sans compression garantissant la vraie valeur Hi-Fi High-End du système.

Ecoute

archangelo-coreli-aurora

Ce test va briser quelque peu nos habitudes vu la spécificité de ce système, car c’est bien un système complet que nous avons écouté avec Xeo. Difficile de comparer ces enceintes à d’autres, difficile aussi de comparer la conversion du boitier à d’autres convertisseurs externes comme difficile de comparer la section amplificatrice à des modèles externes. Et de surcroit, mais c’est là un signe de qualité du système en test, la qualité des sources ou même des programmes ou fichiers écoutés est d’une importance majeur et décide du tout. C’était important de le signaler car, comme nous venons de le dire, c’est très bon signe. Un système qui n’opère pas ces différences joue, en quelque sorte sa partition, et gomme aussi pas mal de détails et d’informations. Le système Dynaudio montre donc assez vite une très belle clarté de restitution, mais ce n’est qu’une des caractéristiques de ce système qui mérite bien d’autres qualificatifs.

Nous avons donc branché successivement, un ordinateur, un lecteur de CD et une box (Free Player) pour bien goûter à toutes les possibilités de ce Xeo. Alors et après quelques jours, passons tout d’abord à ce que nous aurions souhaité : une meilleure visibilité du volume et un câble informatique d’une meilleure qualité. C’est tout. D’autre part et comme tout système haut de gamme, un temps de chauffe comme de rodage est obligatoire si l’on désire qu’il donne le meilleur de lui-même. Donc nous lui avons donné tout le temps nécessaire, le son a beaucoup gagné en amplitude dans le grave, donc d’ampleur générale. Et ça, il en a à revendre, nous allons y justement revenir.

portico-quartet

En matière d’écoute et possédant des 1.4 Contour du même constructeur, ce qui nous frappe tout de suite c’est l’ampleur sonore que donnent ces petites boîtes. Il est clair que la technologie d’enceintes actives (2 blocs de 50 watts par enceinte) et la conversion active et numérique en amont (dans le Transmitter) portent leurs fruits. Le son est très direct, sans rajouts ni colorations avec une tenue assez extraordinaire. Sur des morceaux de bonne qualité, on se surprend à vouloir monter le volume pour mieux en profiter. Tout se passe en douceur, malgré des accents qui peuvent se montrer très virulents. La cohérence reste de mise même à très fort niveau.

Sur des CD ripés du compositeur Archangelo Corelli dans les « Sonates a Tre » (Ensemble Aurora), les voix sont superbes, les violons anciens chantent de toutes leurs harmoniques, avec une grande respiration. Le suivi musical est parfait et rend hommage à la qualité de l’interprétation comme à celle de l’enregistrement. Ces Xeo timbrent très bien, sans rajout, ni coloration. Le suivi rythmique est, lui aussi fort bien respecté, ces enceintes font, dans ce registre du système, de la musique. La touche Dynaudio, la fameuse sonorité de ce constructeur, se retrouve ici avec bonheur. 

britney-spears-617-409Impressions renforcées par l’écoute du disque de Portico Quartet de la série Society Of Sound (B&W) 24-96 kHz même si la conversion se limite à 48 kHz. Là le son devient franchement impressionnant tant sur la multitude d’informations données, la cohérence générale, et le suivi rythmique. Les changements d’ambiance d’un morceau à l’autre, la nature sonore de chaque instrument à percussion, le velouté des instruments à vent vous embarquent sans plus attendre. Dans une petite pièce (15 mètres carré) les X3 suffiront. Pour des surfaces plus importantes (au delà d'une vingtaine de mètres carré), il ne faudra pas hésiter à aller vers leurs grandes sœurs qui devraient descendre encore plus bas. Même cohérence pour l’image stéréophonique qui s’étale bien entre les deux enceintes. A l’ampleur s’ajoute la profondeur des champs musicaux. Ces enceintes donnent tout simplement envie d’entendre, comme le ferait un bon vin qui ne cesse de surprendre et ne lasse jamais.

En passant à des choses plus modernes, comme notre chère Britney Spears avec le morceau Selfish de l’album « Femme Fatale » (ce système étant pour toute la famille), ça cogne avec une extraordinaire fermeté dans le grave qu’accompagne un certain rendu de la dynamique des petits signaux. On note une belle ampleur malgré la taille des enceintes et on sent que les HP sont tenus avec fermeté. Coups de grosse caisse sans failles, et rythme infligé par la caisse claire, ces Xeo ont un sacré répondant. Elles sont idéales pour juger la qualité d’un support ou d’un enregistrement.

En conclusion

Coup d’essai pour les toutes premières enceintes sans fil chez Dynaudio mais coup de maître au finish. La praticité, les possibilités de branchement, au service d’une telle restitution sonore sont vraiment un coup de génie. On peut tout leur donner, elles en tireront le meilleur. En un mot pour finir : géniales et sans concurrence dans cette gamme de prix. Nous saluons donc la performance de ce constructeur qui, à la fois, libère l’utilisateur des contraintes d’installation tout en donnant à cette nouvelle technologie ses premières lettres de noblesse. Bravo.

Spécifications de la Dynaudio Xeo 3

  • Réponse en fréquence : 48 Hz à 22 kHz
  • Consommation marche/veille : 4 à 76 W/0,6 W
  • Amplificateur intégré : 50 + 50 W
  • Dimensions : 17 x 28,1 x 26,2 cm
  • Poids : 6,4 kg
  • Alimentation : 220/240 V
  • Finition : laque piano noire ou blanche et bientôt satin noir ou blanc.

Spécifications du Dynaudio Xeo Transmitter

  • Transmission : onde radio 2,4 GHz
  • Résolution du signal audio : 16 bits/48 kHz
  • Réponse en fréquence : de 20 Hz à 22 kHz
  • Entrées : analogiques stéréo sur RCA et mini-jack, numérique optique TosLink, USB
  • Dimensions : 120 x 32 x 90 mm
  • Poids : 0,148 kg
  • Alimentation : USB 5 V/500 mA

Prix

  • 1 800 € pour une paire de Xeo 3 avec Transmitter (1 500 € sans Transmitter)
  • 3 400 € pour une paire de Xeo 5 avec Transmitter (3 100 € sans Transmitter)
  • 300 € pour le Transmitter seul.

Plus d'infos : www.dynaudio.com

 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework