icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

José Carreras Collection

Image

Richard Wagner, Ouverture des Maîtres Chanteurs de Nuremberg

Hector Berlioz, Te Deum

Orchestre Philharmonique de Vienne

Claudio Abbado

Arthaus Musik, Integral Distribution

NOTATION :-) :-) :-) :-)

Enregistré à l’Opéra de Francfort en 1992 , ce concert dirigé comme à son habitude sans partition par Claudio Abbado, réunissait deux oeuvres diamétralement opposées : "l’ouverture des Maîtres Chanteurs de Nuremberg" de Wagner et le "Te Deum" de Berlioz (José Carreras, ténor). Dans la première œuvre, Claudio Abbado utilisant des tempi plutôt larges, semble amplifier la solennité de l’ouverture, alors que le "Te Deum" de Berlioz réunissant un effectif orchestral impressionnant proche de celui du Requiem, prend sous sa direction une dimension terrifiante, renforcée par les interventions apocalyptiques et terrifiantes de Thomas Haselböck qui officie à l’orgue.

Michel Jakubowicz


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework