PUBLICITÉ
  • Michel Jakubowicz
  • Musique

Concert : Sir John Eliot Gardiner dirige l’Orchestre Philharmonique de Radio France

IsabelleFaust JohnEliotGardiner

John Eliot Gardiner dirigeant l’Orchestre Philharmonique de Radio France propose un programme exclusivement français à l’exception du Concerto pour violon et orchestre d’Igor Stravinsky.

Emmanuel Chabrier, qui débute ce concert avec sa Suite pastorale D 42, a puisé dans ses dix pièces pour piano composées en 1881. Des Quatre pièces figurant dans cette Suite pastorale, il en orchestre les N°4, 6, 7 et 10, les dirigeant lui-même le 4 novembre 1888 à Angers. L’orchestration en est légère, presque aérienne, respectant ainsi l’esprit des dix pièces écrites à l’origine pour le piano.

LA SUITE APRÈS LA PUB

La seconde œuvre de ce concert concernait l’unique Concerto pour violon d’Igor Stravinsky. Formée de quatre mouvements, cette œuvre de Stravinsky semble osciller entre la tentation du baroque, qui se retrouve dans son Concerto « Dumbarton Oaks », et l’attirance irrépressible que le compositeur du Sacre du printemps éprouve pour la modernité. Malgré son respect pour la forme issue de la tradition classique et romantique du Concerto pour violon, Stravinsky ne peut s’empêcher de glisser dans le premier mouvement de son concerto des facéties railleuses et grotesques qu’il confie au trombone et au tuba. Retour au baroque avec le Capriccio final qui renoue sans ambages avec le XVIIe siècle légèrement revu et corrigé.

España de Chabrier ouvrait la deuxième partie de ce concert. Une rhapsodie pour orchestre qui avoue ses origines populaires, où une fois de plus l’orchestration légère de Chabrier fait étinceler chaque pupitre de l’orchestre sans jamais tomber dans la vulgarité et le clinquant.

C’était à Claude Debussy et ses Images pour orchestre de terminer ce concert. La deuxième partie de cette œuvre sera créée le 20 février 1910 par les Concerts Colonne sous la direction de Gabriel Pierné, compositeur du ballet Cydalise et le Chèvre-pied révélant un fin orchestrateur. On lui doit aussi la création d’une pièce maîtresse de Stravinsky : L’Oiseau de feu, en 1910. Ces Images pour orchestre de Claude Debussy exploitent avec délicatesse trois pays : l’Ecosse (Gigues), l’Espagne (Ibéria) et la France (Rondes de printemps). Dotée de trois parties, Ibéria nous fait basculer dans le portrait d’une Espagne rêvée, miroitante et lointaine, grâce à une orchestration fluide et transparente que seul Debussy est capable de mettre en œuvre.

Impeccable prestation d’Isabelle Faust qui révèle par son jeu puissant et d’une grande précision les sinuosités du Concerto pour violon de Stravinsky. Quant à John Eliot Gardiner, il cisèle avec jubilation chaque rouage de l’orchestration mouvante, fragile et comme suspendue de Claude Debussy, inoubliable auteur de ces mystérieuses et visionnaires Images pour orchestre.

Un concert sublimé par la présence des deux protagonistes de la soirée, Isabelle Faust et John Eliot Gardiner, secondés avec ferveur par un Orchestre Philharmonique de Radio France bien inspiré.

Texte de Michel Jakubowicz 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Plus d’infos

  • Emmanuel Chabrier : Suite pastorale D 42
  • Igor Stravinsky : Concerto pour violon et orchestre
  • Emmanuel Chabrier : España, rhapsodie pour orchestre
  • Claude Debussy : Images pour orchestre : Gigues, Ibéria, Rondes de printemps
  • Isabelle Faust, violon
  • Orchestre Philharmonique de Radio France
  • Hélène Collerette, violon solo
  • John Eliot Gardiner, direction
  • Vendredi 23 septembre 2022, à 20 h
  • Auditorium de Radio France
    www.maisondelaradioetdelamusique.fr/ 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Auditorium de Radio France, Orchestre Philharmonique de Radio France, Igor Stravinsky, Debussy, Isabelle Faust, John Eliot Gardiner, Hélène Collerette, Emmanuel Chabrier

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus