PUBLICITÉ
  • Jean-Pierre Robert
  • Musique

CD : hommage à Notre-Dame de Paris par sa Maîtrise

Paques Notre Dame

Deuxième opus d'une série regroupant les grands moments liturgiques à Notre-Dame de Paris, cet album est consacré au thème de la solennité pascale. Couvrant six siècles de musique sacrée, du baroque au XXème siècle, il propose un florilège des pièces pour chœur mixte qui sont mises en regard avec d'autres de compositeurs actuels associés à cette institution. Ce disque est aussi un vibrant hommage à la cathédrale meurtrie de Notre-Dame de Paris.

Alors qu'il devait être enregistré sur les lieux mêmes, au printemps 2019, le disque le sera deux ans plus tard et dans la basilique Sainte-Clotilde. Le programme débute par un poignant ''Adoramus te'' de Monteverdi. De la même époque baroque, on entend aussi une pièce de Lotti, ''Crucifixus a 8'', chemin glorieux de lamentation, et enfin des extraits de la Missa VIII Octo vocum de Hans Leo Hassler (1564-1612) qui voit la polyphonie être distribuée à un double chœur, dont un Sanctus joyeux et un Agnus dei aussi recueilli que glorieux. En franchissant allégrement les siècles, de la musique religieuse de Maurice Duruflé, si poignante, sont données deux pièces pour chœur mixte a cappella : '' Ubi caritas'' qui dans des harmonies agréablement consonantes, typiques chez le musicien, est empreint d'humilité et de douceur, et ''Tantum ergo'' qui l'est d'une douce piété consolatrice. 

LA SUITE APRÈS LA PUB

Il est fascinant de constater la vitalité de la musique sacrée chez les compositeurs actuels, nul doute inspirés par Notre-Dame de Paris et son immense Maîtrise. Ainsi du bref motet ''Victimae paschali laudes'' (louanges à la victime pascale) pour chœur mixte et orgue de Jehan Revert (1920-2015). Ou du Stabat mater de Jean-Charles Gandrille (*1982) qui sur un accompagnement d'orgue scintillant, offre à ce chant à la gloire de la Vierge Marie une belle progression lumineuse portant peu à peu la litanie à un point de culmination. Il est émouvant de penser que c'est sur ce chant que se terminait la messe du dimanche des Rameaux le 14 avril 2019, ultime office avant l'incendie de la cathédrale le lendemain. Lise Borel (*1993) a écrit en 2020 un ''Regina Caeli'' a cappella pour voix de femmes empli d'humanité, dont l'écriture donne l'impression de multitude par la superposition des voix psalmodiant de manière continue. Une pièce magistrale ! La palme revient à Yves Castagnet (*1964), organiste à Notre-Dame et compositeur désormais attaché à l'institution. Sa Messe brève en quatre parties, pour chœur mixte et orgue, offre de subtils mélismes : un puissant Kyrie, un lumineux Gloria, un émouvant Sanctus finissant comme un envol et un poignant Agnus dei qui, débuté dans un murmure, se termine dans une extrême douceur.    

Le parcours s'achève par le motet ''Dextera Domini fecit virtutem'' (La droite du Seigneur a déployé sa puissance) pour chœur et orgue de César Franck, au demeurant enregistré là-même, à Sainte-Clotilde, où il a été créé en 1871. Constitué de deux strophes, chacune ponctuée d'un Alleluia modulant généreusement, il commence et finit là encore tout en douceur, celle de la béatitude.

On est enthousiasmé par la perfection stylistique que la Maîtrise Notre-Dame de Paris apporte à toutes ces pièces pourtant si différentes. La précision du chant n'a d'égale que la ferveur simple mais tellement vraie qui émane des trois formations chorales, le Chœur d'enfants, le Jeune ensemble et le Chœur d'adultes. L'organiste Yves Castagnet, jouant l'orgue Cavaillé-Coll ''César Franck'' (1859) de Sainte-Clotilde, y ajoute une aura de chaleur. On retrouve cette émotion qui fut naguère la nôtre lors de concerts in situ dans la cathédrale parisienne.

La prise de son dans la basilique Sainte-Clotilde pourvoit une ambiance remarquablement aérée et d'une indéniable présence de par une belle répartition des masses chorales et son environnement d'orgue.

Texte de Jean-Pierre Robert 

Plus d’infos

  • ''Pâques à Notre-Dame''
  • Claudio Monteverdi : Adoramus te
  • Antonio Lotti : Crucifixus a 8
  • Hans Leo Hassler : Missa VIII Octo vocum (extraits)
  • César Franck : Dextera Domini FWV 65
  • Maurice Duruflé : Ubi caritas. Tantum ergo
  • Yves Castagnet : Messe brève. J'ai vu l'eau vive. Guéris nos cœurs
  • harm. Jehan Revert : O Filli et Filiae. Victimae paschali laudes
  • Jean-Charles Gandrille : Stabat Mater
  • Lise Borel : Regina Caeli
  • Maîtrise Notre-Dame de Paris, Henri Chalet, direction
  • Yves Castagnet, orgue
  • 1 CD Warner classics : 0190296397882 (Distribution : Warner classics)
  • Durée du CD : 63 min 45 s
  • Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

CD disponible sur Amazon

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



César Franck , Antonio Lotti, Maurice Duruflé, Claudio Monteverdi, Hans Leo Hassler, Yves Castagnet, Jehan Revert, Jean-Charles Gandrille, Lise Borel, Maîtrise Notre-Dame de Paris, Henri Chalet

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus