PUBLICITÉ
  • Jean-Pierre Robert
  • Musique

CD : les mélodies d'Edvard Grieg par Lise Davidsen et Leif Ove Andsnes

Edvard Grieg

Ce CD est une sorte de proposition rêvée d'écoute des mélodies de Grieg, puisque réunissant ''la'' soprano norvégienne du moment et son compatriote Leif Ove Andsnes, sans doute le pianiste le plus à même de restituer l'enchantement du piano du compositeur. Qui d'autre que ces deux-là pouvaient mieux nous faire toucher du doigt les immenses beautés de cette musique. 

Edvard Grieg a composé quelque 150 mélodies pour voix et piano. Elles forment un pan essentiel de son répertoire. Elles ont été écrites pour la plupart pour soprano, à l'intention de son épouse, la chanteuse Nina Hagerup. Elles tirent leur substrat littéraire de poètes nordiques comme les norvégiens Bjørnson et Vinje, ou les danois Ibsen et Andersen, mais aussi allemands, tels Heine ou Goethe. Le texte y occupe une place essentielle dans une structure généralement de type romance strophique. « J'essaie toujours de laisser le poème parler pour lui-même, en augmentant seulement ses pouvoirs évocateurs », soulignera le musicien. La partie de piano n'est pas moins essentielle, dépassant le rôle de simple accompagnement pour installer un climat et partager avec la voix la ligne mélodique.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le cycle Haugtussa op.67, de 1895 est écrit sur une nouvelle contemporaine de Arne Garborg, grand auteur norvégien. L’œuvre en huit mélodies narre l'étrange destinée de la bergère Weslemøy, dont le cheminement amoureux confine au psychodrame. Car la jeune femme, dotée d'un don de voyance, affronte les affres de l'amour pour peu à peu accéder à une forme de sagesse. Le musicien épouse la poétique de l'écrivain et sa symbolique particulière pour tracer un portrait fragile du personnage (N°2) qui espère l'amour à travers un paysage onirique (N°3), puis rencontre l'âme sœur (N°4 ''Rencontre'', N°5 ''Amour'') ), ne se départit pas de son âme enfantine (N°5), est confrontée au drame (N°6 ''Jour de malheur'') et finalement se console au bord d'un ruisseau. Le chant déclamé s'inscrit dans un accompagnement pianistique tour à tour impressionniste, arpégé comme un ruissellement, ou intensément dramatique. Au sein du répertoire des mélodies en norvégien, Lise Davidsen donne encore deux pièces extraites des 12 Mélodies op.33, écrites en 1881 sur des poèmes de Aasmund Vinje, célèbre pour son écriture en langue dite ''rurale''. Ainsi de ''Printemps dernier'', l'une des plus souvent chantées de Grieg, célébrant la beauté saisissante d'un paysage nordique. Deux des Six Poèmes op.25, sur des textes d’Ibsen, concluent le panel norvégien : ''Un cygne'', l'une des plus belles inspirations de Grieg, où la douce luminescence du piano enserre un chant flexible, puis ''Avec le nénuphar'', aux accents schumanniens, tout de sinuosité, chant et piano intimement unis.

S'agissant des mélodies écrites en danois, le présent programme donne le cycle des Cinq Poèmes op.69 sur des textes d'Otto Benzon (1900). Qui voit s'élargir le langage de Grieg par rapport au cycle de Hautgussa, où se partagent le presque opératique (''Un bateau se balance dans les vagues''), le légèrement humoristique (''À mon fils''), ou le cocasse (''Escargot, escargot''), enfin le lyrique (''Rêve''), doté d'un beau postlude du piano. Mais très tôt Grieg s'était intéressé à la poésie de Hans Christian Andersen. Comme avec le cycle des Mélodies du cœur op.5, des années 1864-1865 : ''Je t'aime'' est une déclaration enflammée à celle qui est « la pensée de mes pensées ». Dans ''Poésie'', extraite des Romances et chansons op.18, celle du grand poète danois est transfigurée par un piano très mouvant, presque vibrionnant par endroits, alors que le chant s'épanouit large et glorieux. Enfin, parmi les pièces écrites en langue allemande, qui ont été les premières composées par Grieg, on entend le cycle des Six Lieder op.48, de 1888, sur des textes de divers auteurs tels Goethe (''Le temps des roses'') ou Heine (''Salut''). Il y associe le grand lyrisme germanique à sa technique bien particulière d'orner voix et piano. 

La manière dont Lise Davidsen s'approprie ces mélodies est plus proche d'une Birgit Nilsson que d'une Anne Sofie von Otter, ses deux illustres devancières, suédoises, dans ce répertoire. Et il est nul doute sage pour elle de les avoir gravées à l'aube de sa carrière. Car la voix - telle que captée en septembre 2021 - affiche désormais une ampleur phénoménale qui la prédispose plus aux grands élans opératiques, de Wagner ou de Strauss, qu'aux atmosphères plus restreintes, mais pas forcément sous-dimensionnées de la mélodie. Ne boudons pas le plaisir d'entendre pareille fraîcheur d'un timbre d'un confondant éclat et de laisser saisir par un tel jaillissement chez une artiste qui ''sait'' de l'intérieur ce que disent ces mélodies. L'ample souffle est asservi sans mal à l'intimisme nécessaire, par un panel d'infinies nuances. Le partenariat avec Leif Ove Andsnes y est nul doute pour beaucoup. C'est que grand défenseur de la musique de piano de Grieg, celui-ci déploie une palette de fin coloriste, apte à tracer les contours de chaque pièce et à enlacer la voix de ses magistrales arabesques.

Ils sont enregistrés dans l'acoustique généreuse d'une salle de concert en Norvège, rendant justice aux riches harmoniques de cette voix immense sans que le piano ne soit relégué au second plan, ce qui est un tour de force. Car l'équilibre entre les deux partenaires, dans un placement bien centré, est proche de l'idéal.

Texte de Jean-Pierre Robert

Plus d’infos

  • Edvard Grieg : Haugtussa (La fille des montages) op.67. Cinq Poèmes op.69. Six Lieder op.48
  • Mélodies isolées extraites de Mélodies du cœur op.5, Romances et chansons op.18, Douze Mélodies op.33. Six mélodies op.25, Poèmes élégiaques op.59, Six Poèmes op.60
  • Lise Davidsen (soprano), Leif Ove Andsnes (piano)
  • 1 CD Decca : (Distribution : Universal Music)
  • Durée du CD : 79 min 48 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile verte (5/5) 

Écouter des extraits

LA SUITE APRÈS LA PUB

CD et MP3 disponibles sur Amazon 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



coup de cœur, Edvard Grieg, Lise Davidsen, Leif Ove Andsnes

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus