icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

CD : Les Villanelles de Kapsberger par les Kapsber' girls...

Kapsberger Che Fai Tu

  • Giovanni Girolamo Kapsberger : Villanelles extraites des ''Libri di villanelle 1, 2, 3 e 4'' à une, deux et trois voix
  • Choix de pièces instrumentales
  • Les Kapsber' girls
  • 1 CD Muso : MU- 037 (Distribution : Outhere Music)
  • Durée du CD : 64 min 55 s
  • Note technique : etoile verteetoile verteetoile verteetoile verteetoile grise (4/5) 

Voici un disque bien original. Un groupe de quatre filles, deux chanteuses, deux instrumentistes, qui ont baptisé leur ensemble du nom même du compositeur, interprètent des pièces vocales et instrumentales de Kapsberger. Un programme étonnant et divertissant pour défendre avec brio le répertoire pré baroque. 

Johannes Hieronymus alias Giovanni Girolamo Kapsberger (1580-1651), luthiste et théorbiste virtuose, était aussi un compositeur prolifique dans les genres les plus divers, de musiques vocale et instrumentale. Sa réputation d'intrigant et de vaniteux lui valut de solides inimitiés mais aussi de nombreux admirateurs. Il a, entres autres, cultivé le genre des villanelles, savoir des chansons à une, deux ou trois voix sur un accompagnement de basse continue. Qui trouvent leur origine dans la région de Naples. Des pièces très pratiquées et fort prisées à l'époque, une sorte de musique pop du XVIème ! Elles sont de forme strophique souvent avec refrain, et d'une extrême variété de rythmes qui les rendent plaisantes à l'écoute. Leur simplicité recèle une expressivité certaine et un parfum d'authenticité. Le présent programme en propose une sélection significative, tirée des 83 pièces des 4 premiers livres (sur 7), publiés entre 1610 et 1623. Chacune compose un tableau miniature ou une saynète de la vie de l'époque avec ses couleurs, ses vraies fausses naïvetés, ses passions et ses fantasmes. Les thèmes traités sont la nature et l'amour. Elles sont évocatrices, par exemple, de l'activité aux bords de mer (''Spiega, spiega la vela nocchiero''/Lève la voile, nocher!), de la vie des pêcheurs (''Correte pescatori''/Courez pêcheurs). Ou de la passion d'Amour dans la riante campagne italienne : la chanson ''All'ombra''/A l'ombre narre comment la belle Licoris enflamme ''d'ardeurs brûlantes'' un cœur à prendre. Cette passion se consume dans ''Non sa che sia dolor'' où ''celui qui n'a pas connu l'amour, ne sait ce qu'est la douleur''. Ou prend une couleur plus moralisante dans ''L'onda che limpida''/ Abandonnons l'onde limpide. On y trouve encore une berceuse avec l'envoûtante villanelle ''Figlio dormi''/Dors, mon fils, qui se déploie de plus en plus secrète. Et même un chant guerrier (''Ardir''/Brûler), précurseur dans sa manière enlevée de l'aria di furore de l'ère baroque. Dans toutes ces œuvres, les deux voix sont traitées soit à l'unisson, soit en imitation avec un léger décalage, usant de vocalises, dans une rythmique toujours alerte.

Le disque contient encore quelques pièces instrumentales pour théorbe, disposées en contrepoint des pièces vocales. Elles sont tirées du ''Libro quarto d'intavolatura di chitarrone'' de 1640 dont l'écriture est bien plus savante que celle des villanelles : comme la ''Passgaglia'' ou encore la pièce intitulée ''Canarios'' qui requiert l'utilisation du tiorbino, version miniature du théorbe, une octave au-dessus.

Les ''4 mousquetaires'' des Kapsber' girls se font une fête de ces morceaux auxquels elles donnent vie, et de manière vraiment convaincante. Les deux chanteuses, Alice Duport-Percier, soprano, et Axelle Verner, mezzo-soprano, allient raffinement et accents mordants, cultivant le sous-entendu perçant comme la flèche ou le poétique enjôleur. Leurs partenaires, Barbara Hünninger, basse de violon et Albane Imbs, jouant aussi bien l'archiluth que le théorbe, la guitare baroque ou le tiorbino, et assurant en outre la direction d'ensemble, ne le cèdent en rien côté expressivité instrumentale. On admire en particulier la belle sonorité du théorbe. La prise de son favorise une acoustique feutrée et une image très proche, recréant l'univers imaginaire de ces œuvres singulières.

Texte de Jean-Pierre Robert

CD et MP3 disponibles sur Amazon

 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Kapsberger

Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework