icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube      

L'Intégrale des œuvres de Musique de chambre de Johannes Brahms, au Théâtre des Bouffes du Nord

Eric Le Sage piano
Eric Le Sage, piano

Intégrale des œuvres de musique de chambre de Johannes Brahms
Brahms : Sonate pour violoncelle et piano No1 en mi mineur, op.38
Trio pour piano et cordes No2 en ut majeur, o.87
Sonate pour violon et piano No1 en sol majeur, op.78
Trio pour piano et cordes No1 en si majeur, op.8
Avec : Eric Le Sage, Romain Descharmes - Piano
Pierre Fouchenneret – Violon
François Salque - Violoncelle

Théâtre des Bouffes du Nord, Samedi 9 juin 2018
www.bouffesdunord.com

Un voyage passionnant donnant l’intégralité de la musique de chambre de Brahms effectué dans un lieu magique : le Théâtre des Bouffes du Nord, du vendredi 8 juin au lundi 11 juin 2018. Le 9 juin à 20h30, concert auquel j’ai assisté, pratiquement à la fin de ce marathon suivi par de nombreux adeptes, se produisaient quatre musiciens émérites : Eric Le Sage, Romain Descharmes, Pierre Fouchenneret et François Salque.

Prodigieux programme Brahms donné ce samedi 9 Juin 2018 au Théâtre des Bouffes du Nord ! En effet non seulement deux Trios pour piano et cordes étaient au menu (l’opus 87 et l’opus 8) mais également la Sonate pour violoncelle et piano No1, opus 38 et la Sonate pour violon No1 op.78.

Francois Salque violoncelle1
François Salque, violoncelle

Romain Descharmes piano
Romain Descharmes, piano

Pierre Fouchenneret violon
Pierre Fouchenneret, violon

C’était donc la Sonate pour violoncelle et piano No1 en mi mineur, opus 38 qui s’inscrivait en ce début de concert. Cette œuvre fait partie d’une période faste pour Brahms sur le plan de la musique de chambre, puisqu’il compose également cette même année son Trio pour piano, violon et cor op.40. Brahms, tout au long des trois mouvements de cette Sonate No1, opus 38, s’y montre passionné, plein de fougue sans toutefois évoquer sa proximité avec un élément qui lui est cher : la Hongrie.
La seconde pièce de ce concert, le Trio pour piano et cordes No2 en ut majeur opus.87, œuvre de maturité, se compose de quatre mouvements et date de 1883. Brahms y affiche un élan à la fois passionné et agité, tout en ayant tendance à hésiter entre héroïsme et résignation, un élément que l’on peut discerner dans sa Symphonie No3 qui, elle, sera composée l’année suivante en 1884. La Sonate pour violon et piano No1 en sol majeur, opus 78 ouvrait la seconde partie de concert. Après un Vivace ma non troppo âpre et tendu qui constituait le premier mouvement, on nous proposait un Adagio de Brahms d’unerare intensité lyrique, cédant la place à un Allegro molto moderato conclusif d’une belle envolée.
Le Trio opus 8 qui mettait fin à ce concert date de 1854 et sera révisé par Brahms en 1891. Le compositeur y déploie une fougue et une passion sans bornes qui prend toute son ampleur dans le second mouvement Scherzo (Allegro molto).

Ce programme entièrement dévolu à Brahms était confié à des mains expertes, puisque les pianistes Eric Le Sage et Romain Descharmes, le violoniste Pierre Fouchenneret et le violoncelliste François Salque, assuraient à ce concert une tenue proche de la perfection.

Texte de Michel Jakubowicz


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Théâtre Bouffes du Nord

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework