PUBLICITÉ
  • Jean-Pierre Robert
  • Musique

CD : "Per il cembalo solo'' de Josep Haydn par Pierre Gallon au clavecin

Per il cembalo solo haydn pierre gallon clavecin

Joseph Haydn : Partita Hob.XVI:6 ''Divertimento per il cembalo solo''; Sonata per Clavicembalo Hob.XVI:27 ; Divertimento Hob.XVI:12 ; Sonata per cembalo « a Principe Niccolo Esterházy » op. 13 Hob.XVI:24 ; Capriccio Hob.XVII:1; Transcriptions pour clavecin de trois Lieder
Pierre Gallon, clavecin
1CD L'Encelade : ECL 1701 (Distribution: Socadisc et Believe Digital)
Durée du CD : 65'
Note technique : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge(5/5)

Le propos de ce CD est ambitieux : comment restituer la musique de clavier de Joseph Haydn au plus près de ses intentions en matière de facture instrumentale ? Quel instrument permet d'apprécier aujourd'hui cette musique ? Le clavecin ? Plutôt que le pianoforte, et surtout le piano moderne comme il en a été depuis des années avec les maîtres Clara Haskil, Sviatoslav Richter, Vladimir Horowitz, et plus récemment Alfred Brendel, Rudolf Buchbinder ou Jean-Efflam Bavouzet. Un challenge et un retour aux sources car Haydn a composé ses pièces de clavier pour être exécutées sur les instruments alors à sa disposition, savoir le clavecin ou le clavicorde, et peut-être le ''nouveau'' pianoforte.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Sans doute moins connue que ses symphonies ou ses quatuors, la musique de clavier de Haydn mérite qu'on s'y attarde. Elle couvre l'ensemble de sa production. Le choix s'est porté ici sur des pièces composées entre 1765 à 1781, autrement dit durant la première période créatrice de l'auteur de La Création. L'influence de CPE Bach y est perceptible dans les modulations incessantes, la richesse harmonique et la verve rythmique. Mais la manière personnelle s'y affirme : spontanéité de l'inspiration où rien n'est figé mais au contraire règne l'imprévisible, annonçant le Sturm und Drang. Il en est ainsi du Capriccio Hob.XVII:1, suite de huit variations sur un thème de chanson populaire, cultivant la fantaisie inépuisable et l'humour légendaire de Haydn. Le genre du divertimento – appellation utilisée alors dans une acception bien différente de celle que lui donnera l'époque classique – peut être modelé sur la suite de danses du XVII ème siècle, quoique il annonce déjà celui de la sonate. Ainsi en est-il du Divertimento Hob.XVI:12 qui fait se succéder un andante très classique, un menuet dans le goût baroque et un allegro molto final bien sonnant. Topiques de cette période, les deux sonates présentées tendent à affirmer une manière originale qui va bientôt livrer des chefs d'œuvre aboutis. La Sonata per cembalo Hob.XVI:24, de 1773, dédiée au Prince Niccolo Esterházy, déroule un brillant allegro, un larghetto éloquent, aux accents mozartiens, et un finale très virtuose. La Sonata per Clavicembalo Hob.XVI:27 (1776) déploie une grande fantaisie au fil de ses trois parties : un allegro con brio décidé, un menuetto galant et très dansant, orné d'une section médiane plus réfléchie, sorte de trio d'un scherzo avant l'heure, et un finale presto démonstratif à variations. Le CD comprend encore des transcriptions pour le clavecin de trois Lieder, dont « Minna », chant fluide, et « Auf meines Vaters Grab » (Sur la tombe de mon père), belle déploration apaisée.

L'exécution au clavecin fait apparaître ces pièces sous un jour nouveau, habitués que nous sommes à la sonorité du piano : quelque aspérité et même une certaine froideur formaliste, qui peuvent paraître gommées sur un Steinway, tous éléments de nature à mettre en exergue la bigarrure de l'écriture et les digressions inattendues dont est friand Haydn, sans parler de l'audace du trait. Pierre Gallon, formé auprès de Blandine Rannou et de Pierre Hantaï, et qui se produit soit en solo soit au sein des grands ensembles du moment (Pygmalion, Poème Harmonique, Correspondances, Caravansérail...) en est l'interprète inspiré comme on lui doit le choix didactique du programme.

L'enregistrement, effectué dans la bibliothèque François Lang de l'Abbaye de Royaumont, offre une belle présence et est parfaitement aéré.

Texte de Jean-Pierre Robert

Album disponible sur Amazon en CD, MP3 et streaming (Amazon Music, offre d'essai gratuite)

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Haydn

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus