Qobuz en grande relance : premier service de musique en ligne rentable d'ici 3 à 4 ans ?

Qobuz Society

Après une période indécise, Qobuz, service de musique en ligne français axé sur la qualité, a été repris fin 2015 par Xandrie. Cela avait donné lieu à une conférence de presse pleine de vœux optimistes en début d'année. Puis, plus rien... silence radio presque total. Mais rassurez-vous, ce n'était que pour mieux préparer sa relance que Qobuz a gardé le silence pendant presque huit mois. Nous avons pu nous entretenir fin juillet dernier avec trois de ses responsables. Qobuz voit l'avenir en rose, annonce une nouvelle Interface "desktop Hi-res", de nouveaux partenariats avec les marques de produits audio multiroom, la naissance du club de revendeurs "Qobuz Society" et la rentabilité d'ici 3 à 4 ans.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une nouvelle interface "desktop" audio Hi-Res pour dans quelques jours

Mi-juillet, nous avons pu nous entretenir avec Axelle Deconinck, Malcom Ouzeri et Benoît Rebus responsables communication, marketing, relations presse chez Qobuz. Ils nous ont annoncé pour la rentrée le lancement de la nouvelle interface "desktop" (PC, Mac). Celle-ci, totalement redessinée, mettant en avant une nouvelle identité de marque ainsi que l'accent sur l'humain et le réel, apportera enfin le support de l'audio Hi-Res qui constitue le gros atout de l'offre Qobuz qui est le seul service de musique en ligne à proposer en streaming une qualité de son supérieure au CD. Sa structure a été repensée en profondeur. Les performances, la stabilité et le moteur de recherche ont été améliorés. On y retrouvera aussi tout le contenu enrichi du magazine Qobuz, avec les chroniques musicales et critiques de disques, des pages albums très complètes (métadonnées, biographies...). Une nouvelle page de découverte fera son apparition. Un peu plus tard arriveront la gestion affinée des favoris de l'utilisateur et l'accès aux vidéos produites par Qobuz (interviews d'artistes, émissions musicales...).

L'humain toujours au cœur de la stratégie et du service Qobuz

L'unique annonce récente de Qobuz concernait son partenariat avec MusiMap, un système d'algorithmes très poussé permettant de proposer automatiquement de la musique à l'utilisateur en fonction de son humeur, de ses goûts, des connexions stylistiques et historiques entre les morceaux de musique. Nous avons donc demandé aux représentants de Qobuz, si cela était le signe d'un changement de cap chez Qobuz où la machine pourrait prendre le pas sur l'humain. Nos trois interlocuteurs nous l'ont formellement démenti, mettant tout d'abord en avant le fait que MusiMap a été développé par des experts, des passionnés des musicologues avec une démarche très différentes de la plupart des autres algorithmes. Par ailleurs, ils nous ont affirmé la volonté de Qobuz de garder sa spécificité : un contenu éditorial et des recommandations de qualité assurés par des humains et non des machines. L'effectif de ses "Musique Merchandisers" a été conservé. Il compte près d'une quinzaine de personnes, soit plus d'un cinquième des employés de Qobuz.

Qonuz interface

Qobuz Society : un lien avec le monde de la Hi-Fi renforcé

Autre annonce officielle prévue pour les jours prochains : le service de streaming et téléchargement musical français ouvre son club "Qobuz Society". Afin de se rapprocher des acteurs de terrain, ceux qui défendent au quotidien la restitution audio de qualité à travers la vraie Hi-Fi, il regroupera une centaine de revendeurs, magasins et auditoriums, tout d'abord en France. Ces revendeurs seront des ambassadeurs privilégiés afin de faire découvrir la richesse et la qualité de l'offre Qobuz auprès des audiophiles exigeants.

Nous avons questionné les représentants de Qobuz sur l'intégration du service dans les applications de pilotage audio en réseau ou multiroom. Ils nous ont rappelé le soutien de Qobuz au Google Cast et l'adoption récente de Qobuz par le système MusicCast de Yamaha. Ils nous ont aussi indiqué que des partenariats avec une dizaine de nouvelles marques internationales seront bientôt annoncés (certainement sur le salon IFA de Berlin) avec parmi elles T+A, Mark Levinson et DTS Play-Fi (voir test on-mag).

Qobuz offre abo

Bientôt un vrai tarif familial pour plusieurs comptes

Interrogés sur le tarif familial très attractif, initié il y a plus d'un an par le service Apple Music, puis maintenant pratiqué depuis quelques mois par Spotify, les représentants de Qobuz ont répondu qu'ils lanceront une offre similaire prochainement. Il s'agira d'une offre d'abonnement Qobuz familial à un tarif 50 % plus élevé que le prix d'un abonnement individuel, mais permettant d'avoir jusqu'à une demi-douzaine de comptes pour les membres d'une même famille. Cela donnerait un prix de 15 € par mois pour les abonnements au streaming en qualité compressée ou 30 € pour le streaming en vraie qualité CD.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Une cible toujours premium et la rentabilité d'ici 3 à 4 ans

Qobuz annonce faire la moitié de son chiffre d'affaires à l'international et avoir actuellement une centaine de milliers d'utilisateurs payants, ce qui regroupe l'offre streaming et téléchargement. C'est beaucoup moins que les millions d'abonnés de Spotify, Apple Music, Deezer ou même Tidal. Néanmoins, les responsables de Qobuz indiquent que leur but est très différent. Qobuz n'a pas vocation à devenir hégémonique et a pour ambition de faire de la qualité. Ses clients à plus de 70 % se tournent vers l'abonnement streaming en haute qualité à 20 €, ou plus, et non à seulement 10 €. Beaucoup de ses clients dépensent en moyenne entre 500 à 1000 € par an. Ce qui esté norme. Certains parmi les plus anciens et fidèles auraient jusqu'à plus de 10 000 € de dépenses cumulées en streaming et téléchargement.

Certes, Qobuz a l'intention de mener dés cette rentrée d'importantes campagnes de marketing (15 millions d'euros d'investissements ont été annoncés sur 3 ans) et vise une croissance des abonnés de 50 à 90 % par an. Il sera même bientôt disponible en offre découverte gratuite à partir de la box TV d’un grand opérateur français. Mais c'est en se tenant à l'écart de la bataille que se livrent les grosses majors qu'il entend joué sa carte d'outsider. Ses représentants nous ont même confié qu'ils espéraient que d'ici 3 à 4 ans Qobuz deviedra un des premiers services de musique en ligne rentables. Cela rejoint les déclarations du PDG de Xandrie, Denis Thébaud, en janvier dernier sur irma.asso.fr

Enfin, pour le futur, Qobuz a également inscrit à sa "roadmap" :

  • L'offre de téléchargement de fichiers audio Hi-Res codés en DSD
  • Le lancement d'une radio Qobuz
  • L'intégration de vidéos clips ainsi que de concerts

Plus d'infos : www.qobuz.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Mots-clés: Qobuz