icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

CD Pascal Amoyel (piano) : Chopin Polonia

Pascal Amoyel piano CD Polonia

Chopin Polonia, par Pascal Amoyel (piano)
Polonaises op.26, 40, 44, Polonaise-Fantaisie op.61
La dolce volta (Distribution Harmonia Mundi)
Durée du CD : 63’32’’
Notation : etoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rougeetoile rouge (5/5)

D’origine populaire, la Polonaise va peu à peu s’intégrer dans le répertoire baroque jusqu’à Beethoven qui l’utilisera dans son triple Concerto pour piano, violon, violoncelle et orchestre op.56 composé en 1805.

Un style populaire auprès de Bach, Telemann, Haydn ou encore Liszt

Si Johann Sebastian Bach n’hésite pas à faire appel à la Polonaise dans sa Sixième Suite Française BWV817 pour clavier, son fils Carl Philipp Emanuel Bach n’hésitera pas davantage à l’intégrer dans plusieurs de ses pièces pour clavecin. Georg Philipp Telemann, lui aussi, fait la part belle à la Polonaise dans ses nombreuses Suites pour orchestre, en particulier dans la Suite orchestrale pour cordes, Basse continue, deux hautbois et basson colla parte (TW 55 :g1). Enfin, le père de la Symphonie et du Quatuor à cordes, Joseph Haydn ne rechigne nullement à intégrer la Polonaise dans de nombreuses œuvres instrumentales. Un contemporain célèbre de Chopin, Franz Liszt, rendra lui aussi un hommage à la Polonaise avec les Polonaises G.223 datant de 1851.

Les Polonaises de Chopin ouvrent un univers onirique et parfois énigmatique

Avec Frédéric Chopin nous entrons dans un monde sonore radicalement différent car à partir de cette figure populaire , ce compositeur va créer un monde poétique d’une envergure incroyable, y introduisant du même coup le monde du rêve. Dans ce CD, Pascal Amoyel a fait le choix des Polonaises op.26,40,44, ainsi que la Polonaise-Fantaisie op.61. La Polonaise op.26 No1 qui débute ce CD, possède une légèreté rare chez Chopin, un climat de légèreté qui va disparaître avec la Polonaise op.26 No2 (Maestoso) d’un caractère nettement plus sombre, mais éclairée ça et là de brefs rayons de lumière. La Polonaise op.40 No1 (Allegro con brio) affirme un caractère presque héroïque, frisant le ton martial et conquérant. Changement radical avec la Polonaise op.40 No2 qui suit, d’une nature plus retenue.

Pascal Amoyel piano Chopin

La Polonaise op.44, est d'une assez grande envergure, et explore de nouvelles contrées tout en affirmant un climat parfois proche de la Polonaise op.40 No1. Avec la Polonaise op.53(Maestoso) c’est à nouveau un climat d’exubérance et de triomphe qui prédomine. Chopin semble ici prendre le dessus sur un ennemi invisible (le Destin, peut-être ?). Ultime pièce pour piano présente dans ce CD, l’imposante Polonaise-Fantaisie op.61 (Allegro maestoso). Chopin y impose un climat étrange, semblant suspendre le temps, introduisant fréquemment de nouvelles idées musicales déstabilisantes, accentuant ainsi les contrastes du discours musical. Bien que chargée d’épisodes relativement positifs, et ne laissant que peu de place à l’inquiétude ou à une soudaine tension dramatique, cette Polonaise-Fantaisie op.61 va se conclure dans une ambiance plutôt tendue, presque énigmatique.

Un interprète au jeu intense et lucide

Pascal Amoyel, qui a remporté le Premier prix du Concours international des jeunes pianistes de Paris, remporte également en 2005 une Victoire de la Musique dans la catégorie « Révélation soliste instrumental de l’année ». Il va ensuite enrichir considérablement sa technique auprès de maîtres tels que Lazar Berman, György Cziffra, Pierre Sancan, Aldo Ciccolini, Charles Rosen et Daniel Blumenthal. Pascal Amoyel qui est l’interprète de ces Sept Polonaises de Chopin, par son jeu intense, précis et d’une rare cohérence parvient à restituer avec une lucidité impressionnante chacune de ces Polonaises, leur insufflant avec force chaque image sonore générée par ce poète de l’indicible : Frédéric Chopin.

Dans le cadre du Festival du Palazetto Bru Zane (Chopin-Alkan) Pascal Amoyel donnera un concert le 5 juin 2016 au Théâtre des Bouffes-du-Nord à Paris.

texte: Michel Jakubowicz
Photo : Bernard Martinez
www.pascal-amoyel.com

Acheter en ligne


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework