Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

CD : Hommage à Maurice Maréchal

Maurice MarchalFauré , Brahms, Debussy, Honegger
Alain Meunier, violoncelle
Anne Le Bozec, piano
Editions : Hortus
Durée du CD : 60'40''
Notation : etoile-rougeetoile-rougeetoile-rougeetoile-rouge(4/5)

C'est à un hommage à son maître Maurice Maréchal disparu le 19 avril 1964 qu'Alain Meunier, violoncelliste, nous convie ce CD contenant des œuvres qu'affectionnait particulièrement le célèbre violoncelliste français. Il était donc logique qu'il inscrive comme première œuvre l'Elégie pour violoncelle et piano de Gabriel Fauré, une œuvre que Maurice Maréchal appréciait énormément pour son lyrisme intense, presque douloureux. La seconde œuvre qui figure dans ce CD était également une Sonate qu'appréciait beaucoup Maurice Maréchal. C'est une sonate dans laquelle Brahms laisse s'épanouir un lyrisme généreux, exalté que l'on retrouve par exemple dans son Trio op.8 pour violon, violoncelle et piano. La troisième partie de ce CD est consacrée à une œuvre étonnamment sereine de Claude Debussy malgré la date de sa composition : 1915. Bien que fort brève cette Sonate qui possède un deuxième mouvement appelé Sérénade aux accents mystérieux se termine par un Finale presque gai, aérien et léger. De dimensions légèrement supérieures à la Sonate de Debussy, la Sonate d'Arthur Honegger date de 1920, débute par un Allegro non troppo nerveux et chargé d'inquiétude. Les choses ne s'améliorent guère avec le second mouvement (Andante sostenuto) qui accentue encore davantage le sombre climat initié par le premier mouvement.

Seul le Presto conclusif va permettre l'établissement d'une sorte de sérénité enfin retrouvée. Alain Meunier sait avec une rare sensibilité appréhender avec un instinct infaillible chacun des compositeurs figurant dans ce CD. Il sait capter à merveille l'émotion discrète de Gabriel Fauré dans l'Elégie mais il sait aussi saisir le côté fougueux et passionné de la Sonate de Brahms. Il sait aussi donner à la Sonate de Debussy son aura mystérieuse et exalter la sombre gravité qu'exprime la Sonate d'Honegger. Pour réaliser ce beau programme fallait-il encore trouver le partenaire idéal pour un répertoire aussi secret qu'exigeant : Anne Le Bozec qui joue ici sur un piano C. Bechstein de 1888. Par son jeu infiniment poétique et limpide elle est précisément la partenaire incontournable, rêvée. Un CD qui rend donc hommage à un très grand représentant du violoncelle français Maurice Maréchal, grâce à la présence de deux grands interprètes : Alain Meunier, violoncelle et Anne Le Bozec, piano.

Texte de Michel Jakubowicz


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework