Accueil  |  ZeGreen  |  TopAudio  |  HD Smart Home  |  Showroom
icon facebook icon youtube icon qwant icon tumblr icon pinterest icon rss

CD : Calmel, Tchesnokov, Metheny, Scriabine, Charton – Créations par le Brassage Brass Band

brassage-creations-calmeldirigé par Mathias Charton
Durée : 36’ 27’’
BM-BBB-CD-001
www.brassagemusique.com
www.hybridmusic.com
www.oliviercalmel.com
www.dimitri-tchesnokov.com
Notation : etoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-verteetoile-verte(5/5)

Le Brassage Brass Band, c’est un orchestre de cuivres et percussions de trente-huit musiciens placé sous la direction de Mathias Charton et qui ne craint pas de jouer aussi bien des compositions contemporaines que du classique comme Scriabine ou du jazz comme Pat Metheny. Un orchestre qui fait éclater les frontières des genres avec un réel talent pour faire entendre les différents plans sonores et détacher les timbres les uns des autres.

Le disque commence par une merveilleuse composition d’Olivier Calmel (« EChoral »), un adagio pour cuivres mélodieux et très bien construit. Suit la Symphonie Archaïque de Dimitri Tchesnokov, pianiste ukrainien qui écrit dans la mouvance d’un Chostakovitch. Quatre mouvements et un épilogue pour cette symphonie à la dramaturgie très nette, dépeignant les heures sombres de la période stalinienne. Olivier Calmel nous propose ensuite une œuvre en deux parties, qui est de la même veine, peut-être plus prokovievienne (« Connected People »), mais qui se veut, par dérision, une plaisanterie anti-sonnerie des téléphones portables (on a les guerres qu’on veut). Ray Far a ensuite arrangé le « Minuano (Six Eight)» de 1987 de Pat Metheny & Lyle Mays, pour en faire une pièce pour orchestre de cuivres et percussions. Il est vrai que le morceau de Pat Metheny ne sonnait guère jazz, au sens où on l’entend d’ordinaire et qu’il se prêtait à merveille à cette adaptation. Mais le seul fait d’avoir pensé à Pat Metheny pour du classique est un signe encourageant. Un jour, Duke Ellington et John Coltrane seront étudiés au conservatoire, comme Liszt ou Mozart. Dimitri Tchesnokov, lui a arrangé le prélude op. 35 d’Alexandre Scriabine (« Elevato ») et Mathias Charton qui dirige le Brassage Brass Band de main de maître a composé un « Brassage » qui lui est dédié. Un grand bravo à ces jeunes compositeurs et musiciens de talent.

Disponible en téléchargement et CD sur Amazon


Autres articles qui peuvent vous intéresser sur le web et On-mag.fr


Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework