Videoprojecteur : Infocus Avance Video Deep Image

- Résolution : 848 x 480 en 16/9 ou 800 x 600 en 4/3
- Luminosité : 1000 lumens ANSI
- Ratio de contraste : 600/1
- Bruit de fonctionnement : 36 dB
- Optique : Carl Zeiss
- Entrées vidéo : YUV, Y/C, informatique
- Poids : 3 kg
- Dimensions: 26 x 8,5 x 30,5 cm
- Prix au 01/07/2002 : 5 300 EUR


L’InFocus Deep Image n'est pas entièrement nouveau sur le marché de la vidéoprojection, mais lancer un grand clin d’œil sur ses qualités s’imposait en cet été 2002.
Ce vidéoprojecteur a une histoire, une vraie, une solide, ce genre d’histoire qu’un journaliste peut raconter à ses enfants avant de faire dodo, ou plutôt, pour les achever s’ils ne parviennent pas à trouver le bon compte de moutons.
Il était une fois un fabricant qui, pour la première fois au Monde, s’est retrouvé avec une puce révolutionnaire au cœur de l'un ses projecteurs mono-DMD. Pour le faire savoir, il invita tous les journalistes européens au bord de l’eau, quelque part en Espagne, afin de leur faire rencontrer les gens qui avaient conçu cette puce révolutionnaire. C’est alors que les “gentils'' journalistes furent convier à se voir conter l'histoire par des représentants de SAGE/Faroudja, des tous aussi gentils messieurs qui avaient fait le voyage des Amériques, juste pour parler avec les journalistes, du DCDi, leur nouveau né, et leur dire à quel point ils étaient heureux de savoir que leur bébé allait se voir promotionné dans le Monde grâce à InFocus, puis Toshiba, puis Marantz, puis Sim 2, puis etc. A l’époque, les journalistes écoutaient, écoutaient, pensant qu’on leur racontait une histoire de plus, pas vraiment à dormir debout, mais juste une histoire, aussi belle fut-elle. Mais dès que les elfes de SAGE/Faroudja et les farfadets d’InFocus eurent allumés leur lanterne magique dopée au DCDi, les journalistes furent immédiatement captivés par le charme de la magie du DCDi, ainsi que par la maîtrise d’inFocus dans le domaine du DMD. Du coup, les journalistes n’en finirent pas de congratuler les elfes de SAGE/Faroudja, et ne tarirent pas de diatribes dithyrambiques sur les bienfaits d’InFocus en ce bas Monde d’images pas toujours aussi SAGE…


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



LA SUITE APRÈS LA PUB

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework