lecteur de DVD : ARCAM Diva DV88

Prix indicatif au 01/10/01 : 11 144 F ou 1 700 Euros


Depuis 1976, la firme Arcam développe et conçoit des électroniques de qualité dont la musicalité, la fiabilité et les performances ont toujours été de sérieuses références. Arcam propose actuellement trois familles de produits, Alpha, FMJ et DiVA, qui se positionnent chacune dans les secteurs de la Hi-Fi deux canaux et du Home Cinéma.
Les électroniques DiVA (Digitally integrated Video and Audio) représentent le haut de gamme de chez Arcam. A l'instar des électroniques FMJ, la gamme DiVA a été développée en collaboration avec un célèbre cabinet de design, ASA Designers. Ces produits sont disponibles, au choix, dans une finition noire ou argentée. Leur conception sans compromis garantit des performances et des prestations de tout premier ordre.
Le DiVA DV 88 d'Arcam est un lecteur de très haut de gamme compatible avec les DVD Vidéo, les CD audio traditionnels, les CD-R et CD-RW. Il peut lire les disques codés en HDCD ainsi que la plupart des informations compressées en MP3. Ses performances ont été optimisées pour une restitution particulièrement fidèle des images et du son. En vidéo, le DV 88 dispose de sorties Composite, S-Video (Y/C), Component (Y, Cr, Cb) et RVB. En audio, il est équipé de deux sorties analogiques stéréophoniques, plus deux numériques (une S/PDIF et une optique). Le DV 88 est évolutif. Moyennant une modification (simple) de la part du constructeur, cet appareil peut être configuré pour la lecture des DVD Audio. En effet, ses convertisseurs audio travaillent sur des signaux 24 bits / 192 kHz, ses circuits processeur et mémoires peuvent être "reconditionnés" (mémoires Flash "upgradables") et le panneau arrière de l'appareil est équipé d'avant-trous destinés à recevoir six connecteurs Cinch de sorties (les six canaux analogiques du DVD Audio).
En audio, le lecteur Arcam DV 88 est à la fois dynamique et musical. Sur tous les extraits musicaux que nous avons écoutés, il s'est avéré chaleureux, vivant, naturel.
De même en vidéo, sur tous les extraits de films que nous avons visionnés, nous avons apprécié la fluidité très réaliste des déplacements d'objets ou d'acteurs à l'écran. Avec l'Arcam, les mouvements sont naturels, uniformes, sans effet "stroboscopique" ou de saccade.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework