Sennheiser HD 800, un nouveau casque de référence pour les audiophiles serait-il né ?

Image

Reprenant l'héritage du mythique Orpheus, le nouveau casque audio HD 800 de Sennheiser est un modèle très haut de gamme qui s'adresse aux audiophiles et mélomanes les plus exigeants. Et il détient déjà un record en utilisant les plus grands transducteurs électrodynamiques jamais créés pour un casque d'écoute.

Avouons-le, à la rédaction de Prestige Audio Vidéo, plusieurs de nos collaborateurs ont un faible, voire une préférence marquée, pour les casques et écouteurs Sennheiser. Nous considérons notamment que le HD 595 (moins de 200 euros) détient un des meilleurs rapports qualité/prix du marché dans la catégorie des modèles audiophiles de salon, de même que les écouteurs CX300 (moins de 50 euros) sont parmi les plus intéressants et performants modèles destinés à un usage en vadrouille. On peut aussi citer les casques Hi-Fi haut de gamme HD600 (300 euros) et HD650 (420 euros) qui compensent leur design un peu trop «germanique» (à notre goût) par des prestations sonores dignes des tout meilleurs.
Cependant, il faut reconnaître que tous ces modèles commençaient à dater un petit peu et que l'arrivée d'une nouvelle référence haut de gamme chez Sennheiser est une excellente surprise, d'autant qu'elle apporte plusieurs innovations.

Les éléments les plus remarquables du HD 800 sont ses transducteurs de 56 mm (les plus grands jamais utilisés dans un casque électrodynamique) qui permettent de reproduire une bande passante s'étendant de 6 Hz à 51 kHz. Ces transducteurs ayant fait l'objet d'un brevet ont un mode de fonctionnement original. La partie vibrante de leur diaphragme n’est pas une surface circulaire, mais un anneau. Cette configuration annulaire permettrait selon Sennheiser de reproduire des basses particulièrement profondes tout en réduisant drastiquement les phénomènes de résonances parasites. Cela se traduirait par une nette diminution de la distorsion. Sennheiser annonce un taux de distorsion de 0,02 % seulement (pour un niveau de pression acoustique de 100 dB à 1 kHz). Par ailleurs, les transducteurs du HD800 sont dirigés vers les oreilles avec un léger angle afin d'améliorer la perception de l'image stéréophonique.

Pour que les performances acoustiques de ce casque ne soient pas altérées par des vibrations parasites, ses haut-parleurs sont protégés et amortis par de la gaze d’acier inoxydable. Toujours pour lutter contre les vibrations parasites, les oreillettes sont constituées d'un polymère offrant d'excellentes caractéristiques d'amortissement. Sennheiser précise «qu'il n’y a aucun cache pour les oreillettes, car moins il y a de pièces susceptibles d’entrer en vibration, moins il y a de sources éventuelles de bruits parasites». Le bandeau serre-tête a aussi fait l'objet d'attentions particulières. Il est d'une structure multicouche brevetée, associant métal et plastique afin, encore une fois, d'annihiler toute vibration parasite. Le câble de liaison a été élaboré spécifiquement pour le HD800. Ses conducteurs sont en cuivre argenté désoxygéné. Il est amovible (donc facile à remplacer) et ses prises jack 6,3 mm sont plaquées or. Les oreillettes du HD 800 sont de type ouvert et pour un confort absolu, la garniture de leurs coussinets est de l’Alcantara japonais, particulièrement doux et facile à nettoyer.

Le prix du HD 800 devrait se situer aux alentours de 1200 €. Sa commercialisation se fera courant mars.

www.sennheiser.com


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Comments est propulsé par CComment

Suivez nous

icon facebook instagram logo rond twitter logo rond icon youtube

ON Magazine fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus
Powered by Warp Theme Framework