PUBLICITÉ

Wilson Benesch Omnium en exclu chez Design Audio : enceintes Hifi futuristes d'exception dans un lieu d'exception

Wilson Benesch Omnium 26

- article sponsorisé -
Il y a des constructeurs Hifi que l'on associe immédiatement à une image High-End, à un Graal sonore. Wilson Benesch fait clairement partie de ce cercle très restreint. Si bien des marques perpétuent une tradition sonore classique, avec des concepts techniques que nous connaissons bien, Wilson Benesch plonge pour sa part dans la plus extrême modernité.
Sommet de l'art du constructeur, la série Fibonacci représente la quintessence des recherches de cet orfèvre du son. Les meilleurs haut-parleurs se mêlent à des architectures novatrices et à des châssis futuristes. Cette synergie atteint des sommets avec la plus récente enceinte du constructeur, l'Omnium. Petite sœur du vaisseau amiral Eminence, elle bénéficie de toutes les avancées en matière de matériaux.
Ces enceintes Hifi d'exception sont en écoute en exclusivité en France dans un lieu tout aussi exceptionnel, le magasin
Design Audio situé à Fréjus.

L'art et la matière (verte)

Impossible de ne pas reconnaître au premier coup d'œil la gamme Fibonacci de Wilson Benesch, en particulier l'enceinte Omnium. Et ce ne sont pas tant ses 180 cm de haut qui impressionnent, mais ce design futuriste, tout en courbes insaisissables et d'un noir profond. Aucun choix esthétique n'est le fruit du hasard, car tous servent les performances acoustiques.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Grâce à sa forme s'affinant vers l'arrière, l'Omnium évite ainsi tout parallélisme et tout effet de bord, ce qui limite au maximum les résonances et la distorsion. Même le sommet de l'enceinte, dessiné en dôme, adopte cette approche acoustique sans concession.

Wilson Benesch Omnium 2
À gauche l'Omnium (avec finition argent des haut-parleurs isobaric) trônant à côté de sa petite sœur Resolution 3Zero.

Le découplage avec le sol est maximal, grâce à l'impressionnant socle imaginé par Wilson Benesch. Cette pièce constitue sans doute le seul élément "classique" sur la forme, puisqu'il s'agit ici d'un unique bloc en alliage d'aluminium, usiné en paliers successifs, puis placé sur un dispositif d'amortissement avec pointes et contrepointes en acier. Ce socle de pas moins de 38 kg accueille l'enceinte en répartissant de manière optimale la surface de contact.

Wilson Benesch Omnium 17
Même la base en aluminium usiné est une véritable œuvre d'art.

Afin de rigidifier encore l'ensemble, Wilson Benesch place d'épaisses plaques d'aluminium (à l'horizontale) dans la structure. Celles-ci sont liées à la base en aluminium grâce à des barres en acier de 13 mm, parcourant l'enceinte sur toute sa hauteur.

Wilson Benesch Omnium 31

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'enveloppe n'est pas seulement optimisée sur la forme ; Wilson Benesch s'efforce de créer une symbiose avec les matériaux employés. Sur ce point, aucun élément classique comme le MDF ou le contreplaqué n'est utilisé, le constructeur développe des matériaux spécialement adaptés pour optimiser l'acoustique.

Sortie en 1994, l'enceinte A.C.T One fut la première du genre à intégrer une structure en carbone composite, devenue depuis la marque de fabrique du constructeur. Depuis près de trente ans, cette philosophie novatrice a conduit Wilson Benesch à s'améliorer constamment dans l'univers des matériaux composites. Cette idée se concrétise sur l'Omnium avec son enveloppe Monocoque A.C.T 3Zero.

Wilson Benesch Omnium 4

Cette enceinte mise sur une très ambitieuse symbiose entre modernité et écologie. Pour la conception de cette enveloppe, Wilson Benesch s'est en effet associé au SSUCHY Project. Ce projet collaboratif entre différentes grandes universités dans le monde et de nombreuses entreprises a été créé afin de trouver des solutions de fabrication durables pour l'industrie, en imaginant des processus novateurs, plus respectueux de l'environnement. Cela a mené Benesch Wilson à améliorer encore la qualité des matériaux utilisés, tout en éliminant presque totalement l'utilisation de pétrole et en divisant par deux l'énergie demandée pour la fabrication de l'enceinte par rapport aux anciennes générations. Le constructeur s'est notamment associé à l'institut FEMTO de Besançon, afin d'étudier et concevoir le nouveau matériau composant le châssis.

La Monocoque A.C.T 3Zero est ainsi conçue à partir d'un très complexe matériau de type biocomposite, mis en forme par le procédé de "moulage par transfert de résine sous vide" (VRTM), spécialité de Wilson Benesch. Le résultat est assez parlant : d'un point de vue acoustique, le châssis A.C.T 3Zero, cœur de l'enceinte Omnium, est nettement supérieur à la précédente génération de Monocoque A.C.T, tout en étant bien plus respectueux de l'environnement.

Le futur des haut-parleurs est déjà là

À l'image du châssis de l'enceinte, les haut-parleurs développés par Wilson Benesch constituent un sommet de modernité.

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'architecture de l'Omnium, qui exploite pas moins de sept haut-parleurs, est décrite comme "seulement" 2,5 voies. Cela s'explique par le filtrage naturel généré par les caractéristiques physiques des haut-parleurs, ce qui évite au maximum l'utilisation de filtres électroniques complexes à mettre en place et générant des défauts dans le signal.

Wilson Benesch Omnium 28
Plus que la membrane, c'est l'architecture du tweeter dans son ensemble qui est impressionnante. 

Les aigus sont assurés par le tweeter Fibonacci de 25 mm du constructeur, évolution directe du fameux tweeter Semisphere de 2012. Ce modèle se compose d'un dôme hybride en soie-carbone, d'une chambre arrière labyrinthique permettant d'atténuer au maximum l'onde arrière et d'une grille avant en matériau composite carbone-nylon optimisant la linéarité de la réponse et la largeur de la dispersion sonore. Cette dernière pièce, appelée Fibonacci Element, est totalement découplée du tweeter, afin d'éliminer les résonances structurelles.

Wilson Benesch Omnium 29
Le cache Fibonacci imprimé en fibre de carbone et nylon, un élément à part entière dans la qualité de la reproduction sonore.

Le haut-parleur de médiums, les deux haut-parleurs de bas-médium (upper-bass) et le premier haut-parleur de basses sont tous identiques. Il s'agit d'une référence Tactic 3.0, bien évidemment développée par la marque. Ce transducteur de 170 mm utilise la fameuse membrane polypropylène isotactique, matériau que le constructeur considère comme le plus adapté à cette gamme de fréquences, de par sa sonorité et ses qualités d'absorption énergétique. Le cache poussière utilisé dépasse sa simple fonction, puisque la marque utilise encore une fois un Fibonacci Element en fibre de carbone et nylon, imprimé en 3D. Cet élément apporte une meilleure linéarité dans la réponse en fréquence, tout en réduisant la distorsion. Tous les haut-parleurs de médiums et de basses sont chargés par la méthode de la "charge close infinie".

Wilson Benesch Omnium 30
La disposition isobarique des haut-parleurs Tactic 3.0, l'arme basseuse secrète du constructeur Wilson Benesch.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Enfin, les très basses fréquences sont assurées par une autre spécialité du constructeur, la disposition isobarique des haut-parleurs Tactic 3.0. Ce procédé consiste à verrouiller deux haut-parleurs l'un contre l'autre, membrane contre membrane, ce que Wilson Benesch appelle Clamshell (littéralement "clapet"). Le principe isobarique permet, comme son nom l'indique, de conserver une pression constante dans la chambre acoustique, ce qui apporte à la fois une extension prodigieuse dans les basses fréquences et une réactivité nettement supérieure à celle que l'on peut espérer avec un montage classique.

La réponse en fréquence est un bel exemple de linéarité, puisque l'Omnium est capable de couvrir de 27 Hz à 30 kHz à seulement -2 dB de tolérance.

À l'image de sa grande sœur Eminence, l'Omnium est décrite comme un miracle de pureté sonore et d'ouverture, l'une des très rares enceintes capable de combiner énergie et justesse des timbres sans aucune difficulté.

Wilson Benesch Omnium 8
Même dans cette enceinte d'exception, il reste possible d'aller encore un peu plus loin, en personnalisant des éléments tel que le cache des moteurs, ici en finition argent.

Ce modèle particulièrement High-End s'affiche au tarif de 125 000 euros la paire en finition standard. Plusieurs options esthétiques sont également disponibles :

  • placage des flancs en bois naturel : ronce de noyer, noyer, noyer durci, pour 6 400 euros.
  • Peinture premium (type carrosserie) des flancs de l'enceinte : Aventador Bleu, Vert Huracan, Silver Girgio, Orange Senna, Rouge Senna, Phantom Purple, pour 8 400 euros.
  • Finition peinture P1 : Rouge Enzo, Bleu Ettore, Silvertone Silver pour 8 400 euros.
  • Finition de l'arrière des enceintes isobaric (le cache métallique du moteur) : finition argent ou or, pour 1 200 euros.

En démonstration exclusive chez Design Audio

Forcément, une enceinte aussi exceptionnelle mérite bien une écoute dans des conditions idéales. Cela est possible en France, puisque la Wilson Benesch Omnium est actuellement en démonstration exclusive chez Design Audio.

Wilson Benesch Omnium 18

Design Audio est un magasin spécialisé dans la Hifi et le Home Cinéma d'exception. Installé au cœur de Fréjus, son showroom profite d'une salle d'écoute de grande qualité, permettant d'essayer les enceintes et électroniques haut de gamme de son catalogue. Il distribue notamment les marques Wilson Benesch, Børresen (enceintes très haut de gamme) et bien d'autres. Ce showroom permet, en plus d'essayer les Omnium, de poser une oreille sur leurs petites sœurs Resolution 3Zero, les enceintes colonnes Børresen 03, les amplificateurs en classe A de chez The Gryphon Audio et un grand nombre d'appareils d'exception.

Grâce à son équipe de spécialistes, Design Audio peut également concevoir et même intégrer chez vous un système audio/vidéo ou domotique adapté à tous les budgets.

Comment s'y rendre

Design Audio
609, avenue des Lions
83600 Fréjus
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  
04 94 17 90 17
www.designaudio.fr 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Wilson Benesch, Design Audio

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus