PUBLICITÉ

Rotel Diamond Series : ampli Hifi/DAC RA-6000 et lecteur CD DT-6000, deux belles pièces qui visent l'excellence

Rotel Diamond Series RA 6000 DT 6000 1

Il fallait bien que Rotel marque le coup pour ses soixante ans d’existence. À l'occasion de ce jubilé de diamant, le constructeur japonais dévoile donc une nouvelle gamme Diamond Series. Sans doute éphémère, celle-ci comprend pour le moment deux appareils diablement ambitieux, le lecteur CD et DAC DT-6000 ainsi que l’amplificateur stéréo RA-6000.

Classe et sobriété

En matière de design, les deux appareils s’inscrivent assez clairement dans une démarche premium et pourtant classique. Rotel opte ainsi pour une certaine sobriété et ne se laisse pas tenter par l’approche plus moderne de la gamme Michi. Les châssis du DT-6000 et du RA-6000 sont entièrement en aluminium, avec de magnifiques façades en aluminium brossé, marquées aux extrémités par ce qui ressemble à des grilles de dissipation.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Rotel Diamond Series RA 6000 DT 6000 4

Notons cette touche très typique de Rotel qui se traduit par la discrétion de chaque élément présent en façade. Les boutons sont nombreux mais discrets et l’écran de contrôle est un très classique (et peu moderne) modèle monochrome. L'ensemble repose sur des pieds amortissants. Les deux appareils se déclinent en version grise et en version noire.

DT-6000 : le lecteur CD dans sa plus pure modernité

Même si on observe une légère hausse des ventes de CD depuis un an, ce petit objet reste à l’heure actuelle un produit de niche. Mais pour ses adeptes, ou tout simplement pour ceux qui auraient conservé une petite collection au fil des ans, le Rotel DT-6000 semble être un produit idéal.

Cet imposant lecteur haut de gamme qui mesure 431 × 104 × 320 mm pour 8,11 kg n’a rien de l’appareil figé dans le temps. Cela commence par son transport CD, développé en interne, qui profite des 30 années d’expérience du constructeur dans le domaine. Les plus audiophiles pourront seulement regretter l’absence de support SACD.

Rotel Diamond Series RA 6000 DT 6000 8

L'élément le plus marquant réside selon nous dans la conversion, confiée à l’une des puces les plus haut de gamme du moment, une Sabre ES9028Pro de chez ESS. Rotel exploite au maximum les possibilités de cette puce en utilisant 4 canaux de conversion pour chacune des deux sorties stéréo.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autre petit raffinement, l’utilisation d’un transformateur torique spécial, entièrement développé par Rotel. Plusieurs circuits d’alimentation cohabitent ensuite dans l’appareil, ce qui permet de séparer au mieux chaque étage. Le constructeur ne laisse rien au hasard, puisqu’on retrouve l’habituelle sortie stéréo RCA, mais également une sortie XLR.

Rotel Diamond Series RA 6000 DT 6000 7

Si le Rotel DT-6000 est avant tout un lecteur CD, il assure également la fonction de DAC. Au dos, nous pouvons remarquer la présence d’une entrée optique, d’une entrée SPDIF en RCA et même d’une entrée USB-B. Enfin, une prise USB-A permet même de brancher une clé USB pour lire des fichiers audio. Notons que la prise USB-B autorise la lecture de flux DSD256 et MQA. En outre, l’appareil est certifié Roon Tested (à ne pas confondre toutefois avec la certification réseau Roon Ready). À l’inverse, le DT-6000 ne dispose pas de sortie numérique, Rotel ayant probablement considéré que la puce de conversion était suffisamment haut de gamme (à raison).

Lecteur et DAC haut de gamme, le Rotel DT-6000 est disponible pour un tarif de 2 300 €.

RA-6000 : 2 x 200 watts en dual mono

Tout aussi ambitieux que son collègue, l’ampli intégré et DAC RA-6000 est un très bel exemple d'appareil tout-en-un. Particulièrement imposant, cet élément Hifi de 431 × 144 × 425 mm et 18,81 kg possède un étage de conversion ambitieux et une amplification en classe AB particulièrement puissante.

À ce titre, le RA-6000 développe une puissance de sortie de 200 W par canal sous 8 Ohms et jusqu’à 350 W par canal sous 4 Ohms, de quoi alimenter la majorité des enceintes du marché. Malgré les nombreux étages présents, l’appareil embarque un unique et très large transformateur torique, là aussi conçu par Rotel. De conception dual-mono, le RA-6000 intègre des composants haut de gamme à tous les étages. Contrairement au lecteur DT-6000, le RA-6000 utilise une puce de conversion Texas Instruments, elle aussi capable de prendre en charge des fichiers DSD et MQA.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Rotel Diamond Series RA 6000 DT 6000 2

Notons surtout que l’appareil est particulièrement complet en matière de connectiques. C’est simple, il ne lui manque que la fonction de streamer. Une prise RJ45 existe bien, mais elle est utilisée dans le cadre de contrôles automatisés avec d’autres appareils. La connectique se compose de : 

  • entrées numériques : 3 entrées optiques, 3 entrées RCA SPDIF, 1 USB-B, 1 puce Bluetooth ;
  • entrées analogiques : 3 entrées RCA, 1 entrée phono MM en RCA, 1 entrée stéréo XLR ;
  • sorties analogiques : 1 sortie RCA préamplifiée, 2 sorties RCA pour caisson de basses, 1 sortie casque en façade ;
  • borniers : 4 paires de borniers vissables (la marque ne précise pas les configurations possibles).

Rotel Diamond Series RA 6000 DT 6000 6

Forcément, un tel appareil n’est pas donné, encore que son tarif soit loin d’être délirant. Le Rotel RA-6000 est en effet disponible pour un tarif de 4 500 €.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Rotel

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus