PUBLICITÉ

dCS Lina : le plus High-End des ensembles pour alimenter un casque audio ?

dCS Lina 03

Dire que dCS vient d’annoncer une nouveauté très haut de gamme ne surprendra personne ; le constructeur reste un habitué des électroniques aux prix parfois indécents. Mais la particularité du système Lina est de s’adresser plus spécifiquement aux possesseurs de casques audio. L'ensemble Lina se compose en effet de trois appareils : un streamer/DAC, une master clock et un amplificateur casque. Les Lina Network DAC, Lina Master Clock et Lina Headphone Amplifier sont tous fabriqués au Royaume-Uni.

Faites de la place, je dois brancher mon casque !

L’ensemble dCS Lina n’est pas ce que l’on peut appeler un tout-en-un discret. Ici, tous les éléments de la chaîne du son sont séparés dans des unités dédiées. Chacun des trois éléments est un parallélépipède de 121,5 mm de hauteur et 220 mm de largeur (l’ampli casque étant un peu plus profond que les deux autres). Tous sont taillés dans un bloc d’aluminium et anodisés en noir. Le Lina Network DAC pèse 7,4 kg, le Lina Master Clock 7 kg et le Lina Headphone Amplifier 7,5 kg. Un bon petit ensemble qui accuse un poids total de 21,9 kg, donc. Sans surprise, l’un des maîtres mots du design est l’épure. Rien ou presque ne déborde, dCS mise sur la pureté esthétique de l'ensemble.

LA SUITE APRÈS LA PUB

dCS Lina 01

On remarque que la base de chaque appareil est un peu plus étroite que le reste du châssis, ce qui donne l’impression que les éléments flottent. Il est possible, grâce à leurs dimensions à peu près similaires, d’empiler les électroniques du dCS Lina.

Lina Network DAC : un streamer/DAC un brin excessif

Comme son nom l’indique, le Network DAC est un lecteur réseau avec fonction de convertisseur numérique-analogique. L’une des forces de cet appareil, malgré ses dimensions classiques, est clairement la richesse de sa connectique. Il accueille ainsi :

  • des entrées numériques : 2 entrées AES/EBU en XLR, 1 USB-B, 1 USB-A (lecture de clés USB), 1 entrée optique Toslink, 1 SPDIF en RCA, 1 SPDIF en BNC
  • des entrées réseau : WiFi et RJ45
  • 2 entrées wordclock (pour horloge externe) en BNC
  • des sorties analogiques : 1 sortie stéréo RCA, 1 sortie stéréo XLR
  • 2 prises Power Link en RJ45 : prise de synchronisation On/Off avec les autres appareils de dCS.

dCS Lina 04

La base du streaming de l’appareil est l’application Mosaic, qui permet de prendre en charge l’essentiel des applications de streaming et de gérer la lecture de fichiers réseau. En outre, l’appareil est compatible UPnP, Roon Ready et AirPlay 2. Modèle haut de gamme oblige, le Network DAC possède un large écran tactile en façade.
L’une de ses forces, selon dCS, réside dans l’utilisation de l'architecture de conversion maison, le dCS Ring DAC. Cette technologie diffère de la plupart des DAC conventionnels, puisqu'elle ne repose pas sur une puce du type AKM ou ESS, mais sur un circuit maison. Celui-ci met en jeu un concept d’échelle de résistance, mais différemment utilisé que sur les DAC R2R, car plus proche d’un ensemble de relais. Le dCS Ring fait d’ailleurs, de loin, davantage penser à un DAC delta-sigma multi-bits (puisqu'il fonctionne sur 5 bits avec fort suréchantillonnage). Le tout est secondé par une puce FPGA.
Le dCS Lina Network DAC sera disponible en pack avec les deux autres appareils, ou seul pour un tarif de 14 350 euros, à partir de fin juin.

Lina Master Clock : la peur de ne pas être à l’heure

Produit optionnel, le Master Clock est une horloge maîtresse utilisable avec le Network DAC, ou avec tout autre appareil intégrant une entrée horloge en BNC. L’intérêt d'un tel appareil, là encore selon la marque, est de pouvoir se reposer sur la précision extrême de son horloge intégrée. Armé de deux oscillateurs (un pour se caler en 44.1 kHz et ses multiples, l’autre en 48 kHz et ses multiples), l’appareil promet, via son circuit très haut de gamme, une précision extrême, à savoir 1 ppm, ce qui permet un jitter très réduit. dCS évoque également l’intérêt d’une horloge déportée, moins sujette aux perturbations électroniques des étages de conversion par exemple.

LA SUITE APRÈS LA PUB

dCS Lina 05

Si le discours se tient sur le papier, les horloges externes restent un sujet très délicat dans le monde audio. Plusieurs études, publiées par exemple sur la librairie de l’AES, semblent même pointer du doigt le travail contreproductif d’un tel appareil sur le jitter. En effet, l’essentiel du jitter d’un appareil moderne viendrait davantage de la stabilité de l’horloge et non de sa précision, stabilité qui s’obtient bien plus facilement en plaçant l’horloge au plus près du DAC (la simple liaison à distance générant déjà du jitter). En revanche, on comprend l’intérêt d’une horloge maîtresse dans les configurations avec plusieurs appareils de conversion.
Le modèle Lina Master Clock sera disponible fin juin, pour un tarif de 8 250 euros.

Lina Headphone Amplifier : la quintescence de l’ampli ?

Dernier maillon de cet ensemble Lina, le Headphone Amplifier est un amplificateur casque évidemment décrit comme très haut de gamme.
Peu de détails sont livrés sur son architecture, mais nous savons que l’amplification est en classe AB et directement dérivée de celle présente sur le modèle Bartok. L’appareil est annoncé comme parfaitement neutre et adapté à la fois aux écouteurs très sensibles et aux casques puissants. Pour les connectiques, dCS place une entrée stéréo RCA, une entrée stéréo XLR et une sortie (préamplifiée) XLR. En sortie casque, on retrouve, en façade, une prise jack 6,35 mm, une prise XLR 4 broches et une double sortie XLR 3 broches. L’appareil serait capable d’atteindre une puissance de sortie de 2 W sous 30 Ohms et jusqu’à 0,48 W sous 300 Ohms.

dCS Lina 06

Un tel appareil, "seulement" en classe AB, peut-il faire mieux qu’un appareil en classe A comme le T+A HA200 ? Le dCS Headphone Amplifier sera lui aussi disponible fin juin, pour un prix de 10 250 euros. Au total, l’ensemble dCS Lina System sera vendu au tarif presque prohibitif de 32 850 euros. Du pur High-End, en somme.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



dCS, High End 2022

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus