PUBLICITÉ

NAD lève le voile sur l'ampli Hifi/DAC C 389 : du très lourd simplifié, à la philosophie modulaire

NAD C389

Petit frère du modèle C 399, le très fraîchement annoncé NAD C 389 est un DAC et amplificateur intégré totalement dans la mouvance moderne des productions de NAD. Haut de gamme, particulièrement technologique, cet appareil est porté par l'ambitieuse conception modulaire du constructeur.

L'uniformisation dans le bon sens

On ne va pas se le cacher, NAD ne réinvente pas le design de chacune de ses créations. Sa gamme d'amplificateurs intégrés C 3xx s'articule autour d'une forme presque immuable. Sauf en considérant l'épaisseur plus faible du C 389, il est difficile de le différencier de son grand frère C 399. Le NAD C 389 affiche une véritable sobriété, portée par un élégant châssis en aluminium gris anthracite, aux angles arrondis. Il se distingue par une façade assez épurée, regroupant une molette de volume, un système de contrôle directionnel et un petit écran indicatif monochrome (ou plutôt utilisant différents niveaux de gris). Enfin, une prise jack 6,35 mm permet de raccorder un casque audio.

LA SUITE APRÈS LA PUB

NAD C389 01

Ce DAC et amplificateur intégré très complet accueille une connectique assez pléthorique :

  • entrées numériques : 1 prise HDMI eARC, 2 prises optiques, 2 prises SPDIF RCA, 1 puce Bluetooth avec support du codec AptX HD. Dommage de ne pas avoir prévu de prise USB-B.
  • entrées analogiques : 2 entrées Ligne RCA, 1 entrée RCA phono
  • sorties analogiques : 2 sorties subwoofers, 1 sortie RCA préamplifiée
  • 2 borniers stéréo : ici, la marque ne précise pas la configuration possible avec ce double bornier. A priori, la bi-amplification ou le mode bridgé ne sont pas possibles.

De base, la connectique est exactement la même que celle du C 399.

Amplification avancée et concept modulaire

Bien que l'appareil ne soit pas directement compatible réseau, NAD ne ferme absolument pas la porte à cette possibilité. Deux emplacements MDC2 (sorte de standard de la marque) sont ainsi libres à l'arrière. Cela permet, par exemple, d'installer un module MDC2 BluOS-D. Celui-ci, comportant une interface RJ45 et une puce WiFi, apporte à l'appareil une compatibilité avec le protocole connecté et multiroom BluOS. En outre, il autorise la correction acoustique Dirac Live. Un gros plus pour cet appareil, que le concept de modules protège relativement bien de l'obsolescence.
Sans surprise, l'étage de conversion s'appuie sur une puce très haut de gamme Sabre d'ESS. La référence exacte n'est pas indiquée, mais nous avons a priori affaire à la même ES9028 que sur le C 399. Cela apporte au NAD C 389 une compatibilité PCM jusqu'en 32 bits/384 kHz.

LA SUITE APRÈS LA PUB

L'amplification, de son côté, repose sur une très ambitieuse architecture utilisant un module en classe D UcD (de la marque Hypex). Celui-ci, baptisé HybridDigital UcD, est une sorte de module customisé pour NAD. A priori, ses caractéristiques sont légèrement inférieures à celles du module nCore utilisé sur le C 399. Reste que l'appareil est porté par des caractéristiques presque aussi haut de gamme. Le C 389 est capable de délivrer une puissance continue de 130 W, que ce soit sous 4 Ohms ou 8 Ohms. Autre avantage du produit, son circuit d'amplification casque, spécialement dédié pour ce type d'appareil.
Malheureusement, tout en louant les qualités techniques extraordinaires de son dernier-né, NAD ne fournit pas de données chiffrées sur certains points clés, comme le SNR, la distorsion harmonique, ou encore la distorsion d'intermodulation.
Sorte de C 399 légèrement simplifié, mais plus compact et plus abordable, le NAD C 389 sera disponible au début de l'été, pour un tarif de 1 500 euros.




NAD, BluOS, High End 2022

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus