PUBLICITÉ

Electrocompaniet AW 800M : un bloc audiophile amiral lancé à pleine puissance, en mode stéréo ou mono

Electrocompaniet AW 800M

Constructeur norvégien très prolifique, Electrocompaniet a déjà quelques amplificateurs de puissance très imposants à son actif. L'AW600, le modèle le plus puissant de son catalogue jusqu'à présent, va bientôt être supplanté par l'AW 800M, qui s'impose comme le nouveau vaisseau amiral de cette gamme.

Le bon gros bloc dans les règles de l'art

Esthétiquement, l'AW 800M est tout à fait dans la continuité des blocs de puissance haut de gamme. Son châssis est intégralement en métal, avec les flancs parcourus par d'immenses dissipateurs. Très épurée, la façade noire laquée suit totalement les codes de la marque.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Electrocompaniet AW 800M 02

Le terme de bloc de puissance est parfaitement approprié, puisque l'AW 800M mesure 30 x 41 x 49 cm et pèse 55 kg.
Sans surprise pour un tel appareil, sa connectique est particulièrement simple, puisqu'une entrée stéréo XLR (double XLR 3 broches) est disponible pour une utilisation en mode stéréo et une prise XLR supplémentaire sert au seul mode mono. Les entrées viennent également avec des sorties de type XLR. Surtout, un double bornier stéréo est intégré pour le raccordement à des enceintes.

Grosse classe A/B, de 300 W à 2200 W

Bien que la marque utilise parfois le terme de Classe A pour évoquer la sonorité des produits, ses blocs de puissance sont des amplificateurs en classe A/B, ce qui est logique lorsque nous observons les ordres de puissance.
L'architecture de l'AW 800M est assez claire, puisqu'elle se base sur un principe dual-mono et symétrique. Les deux canaux d'amplification possèdent donc la même architecture, tout en étant totalement séparés, de part et d'autre de l'amplificateur. Cela inclut la gestion de l'alimentation.

Electrocompaniet AW 800M 01

Cette structure apporte une certaine souplesse à l'AW 800M, puisqu'il peut fonctionner en mode stéréo, mais également en mono : soit en bi-amplification, soit en configuration bridgée. En revanche, le constructeur ne livre (du moins pour le moment) aucun détail sur l'amplification en elle-même, comme le type de transistors/amplis op utilisés.
En mode stéréo, l'Electrocompaniet AW 800M peut délivrer jusqu'à 300 W par canal sous 8 Ohms, 600 W par canal sous 4 Ohms et 1000W par canal sous 2 Ohms. En mono, la puissance délivrée passe un cap : 800 W sous 8 Ohms, 1500 W sous 4 Ohms et jusqu'à 2 200 W sous 2 Ohms. De quoi vraiment voir venir.
L'Electrocompaniet AW 800M sera officiellement présenté au High-End de Munich ce mois-ci. En ce qui concerne son tarif, il dépassera sans aucun doute celui de l'AW600 qui coûtait presque 10 000 euros.

Spécifications de l'Electrocompaniet AW 800M

  • Type : amplificateur de puissance
  • Architecture classe A/B
  • Réponse en fréquence (précision non indiquée) : 0,5 Hz – 220 kHz avec filtre d'entrée activé, 0,5 Hz – 1,1 MHz sans filtre d'entrée
  • Impédance d'entrée : 330 kOhms
  • Gain en tension : 35 dB en mode mono, 29 dB en stéréo
  • SNR (1W sous 8 Ohms, gamme 20 Hz – 20 kHz) : 95 dB
  • Vitesse de balayage : 270 V/µs
  • THD+N : 0,0006%
  • IMD (distorsion d'intermodulation) : 0,0001%
  • Facteur d'amortissement (charge 8 Ohms) : 1000
  • Puissance de sortie mode stéréo : 300 W par canal sous 8 Ohms, 600 W sous 4 Ohms, 1000 W sous 2 Ohms
  • Puissance de sortie mode mono : 800 W sous 8 Ohms, 1500 W sous 4 Ohms, 2 200 W sous 2 Ohms
  • Dimensions : 30 x 41 x 49 cm
  • Poids : 55 kg
  • Prix : à venir

LA SUITE APRÈS LA PUB

Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Electrocompaniet

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus