PUBLICITÉ

Enceintes sans fil McIntosh RS150 et RS250 : l'audiophilie de luxe au rythme de la modernité compacte et connectée

McIntosh RS150 RS250 ONmag 1

Bien sûr, McIntosh est avant tout symbole de Hifi traditionnelle et luxueuse. Mais le constructeur n'en oublie pas pour autant de prendre, par petites touches, le train de la modernité. Ses dernières-nées RS150 et RS250 sont ainsi des enceintes certes audiophiles, mais surtout connectées. Ces nouvelles venues sont les descendantes directes des modèles RS100 et RS200, déjà présentés sur ON-mag.

>>> TROUVER UNE OFFRE, COMPARER LES PRIX
- pour le McIntosh RS150
- pour le McIntosh RS250

LA SUITE APRÈS LA PUB

RS150 : format bibliothèque, pour une expérience simple et presque libre

La RS150 est une enceinte active quasiment au format bibliothèque, dont le design est semblable à celui de la RS100. C'est tout à fait le genre de produit qu'on laisse trôner fièrement sur un meuble.

Surtout, elle reprend tous les codes formels du constructeur : le large Vumètre (numérique) à fond bleu en façade, la surface noire laquée, le pied en métal, la façade inférieure en verre, ou encore les potentiomètres en métal. Tout transpire le luxe façon McIntosh.

McIntosh RS150 RS250 ONmag 5

La RS150 étant une enceinte connectée, elle met le paquet sur cette fonction réseau, quitte à délaisser le reste. Ainsi, la seule connectique filaire (en dehors de la prise secteur) reste son entrée Ethernet. Pour le reste, hormis le WiFi, la McIntosh RS150 intègre une puce Bluetooth avec support de l'AptX HD et de l'AptX Low Latency. Pas d'entrée filaire analogique donc, ni même numérique (optique ou HDMI par exemple).

Ses capacités réseau sont heureusement assez travaillées, avec notamment des compatibilités Roon Ready, AirPlay 2, Spotify Connect, Tidal Connect et Chromecast. En outre, l'enceinte est pilotable grâce à l'assistant du smartphone (via Google Assistant). Il semble donc que la compatibilité DTS Play-Fi de la première génération soit abandonnée, ce qui est un peu dommage. Ici, le côté clé en main en mis en avant, McIntosh ne veut pas d'une quelconque dépendance à une application. 

McIntosh RS150 RS250 ONmag 4

LA SUITE APRÈS LA PUB

Pour la partie sonore, la RS150 fait là aussi penser à une enceinte de bibliothèque de par sa structure deux voies composée d'un haut-parleur pour les basses/médiums et d'un tweeter (mono seulement donc). À ce titre, le haut-parleur de basses/médiums passe d'un diamètre de 4 pouces sur la RS100 à un diamètre de 5 pouces un quart (13,3 cm), propulsé par un amplificateur de 90 W. Le tweeter, quant à lui, est alimenté par un amplificateur de 30 W, portant l'ensemble à 120 W (contre 60 W pour la RS100).

McIntosh RS150 RS250 ONmag 3

Déjà assez haut de gamme pour une enceinte connectée, la McIntosh RS150 sera disponible pour un tarif de 1 200 $ (nous ajouterons le prix pour la France dès qu'il nous sera communiqué). 

RS250 : un modèle haut de gamme encore plus complet

La RS250, plus allongée, ressemble davantage à une barre de son. Cette enceinte est plus volumineuse, stéréo et surtout plus ambitieuse sur le plan sonore.

Son design évoque lui aussi certains amplificateurs de la marque. Le pied en verre donne l'impression que l'enceinte flotte, la façade en verre et les potentiomètres en métal sont toujours présents et cette fois, ce sont deux Vumètres qui cohabitent (un par canal). La RS250 bénéficie clairement d'une fabrication tout aussi haut de gamme que celle de sa petite sœur.

McIntosh RS150 RS250 ONmag 5

LA SUITE APRÈS LA PUB

Mais bien que les capacités réseau ainsi que la partie Bluetooth soient les mêmes, cette enceinte profite également d'une interface filaire développée. Celle-ci n'est pas le fruit du hasard, car elle participe à l'orientation plus "home cinéma". En effet, la RS250 est dotée d'une prise HDMI ARC, ainsi que d'une prise optique. En plus de cela, une sortie pour caisson de basses permet d'enrichir l'expérience dans le bas du spectre si besoin. Pour résumer, elle peut parfaitement assurer le rôle de bonne barre de son. Forcément, l'immersion ne sera pas au centre de tout, faute de prédisposition Surround/Atmos, mais le côté audiophile peut permettre à la RS250 de se démarquer de la concurrence.

Une entrée RCA stéréo Phono donne la possibilité de raccorder une platine vinyle - le genre de petit plus bien pratique. Pour un peu plus de polyvalence, une simple entrée AUX (en jack 3,5 mm) permet de raccorder le produit sur n'importe quelle sortie audio. Enfin, grâce à une prise jack 6,35 mm présente en façade, on peut raccorder un casque audio.

McIntosh RS150 RS250 ONmag 6

En matière d'architecture sonore, McIntosh monte d'un cran et propose deux boomers de 10 cm sur 15 cm (format rectangulaire arrondi aux angles), quatre haut-parleurs de médiums de 5 cm (deux par côté) et deux tweeters de 1,9 cm (un par côté). L'ensemble est propulsé par une amplification de 650 W au total. La McIntosh RS250 sera disponible au prix de 3 000 $ (nous ajouterons également le tarif pour la France dès que nous en aurons connaissance).


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



McIntosh

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus