PUBLICITÉ

Accuphase annonce les DP-1000 et DC-1000 : un transport CD et un DAC haut de gamme dignes du grand orfèvre

Accuphase DP 1000 DC 1000

La marque japonaise très haut de gamme Accuphase présente les nouveaux DP-1000 et DC-1000, un ensemble transport CD + convertisseur complémentaire à cheval entre modernité et esthétique vintage de luxe. Ce combo est l'évolution directe des DP-950 et DC-950.

DP-1000 : le mieux n'est pas l'ennemi du bien

Produit un peu controversé à l'ère des modèles (même de conception classique) totalement bit-perfect, le transport SACD/CD (lecteur qui n'intègre pas d'étage de conversion numérique/analogique) haut de gamme reste une philosophie à part entière.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Accuphase DP 1000 DC 1000 01

En l'occurrence, le DP-1000 pousse très loin le concept, en proposant ce qui se fait de mieux en la matière. Il reste toujours possible de trouver encore plus ésotérique dans le secteur High End.

Tout commence par le châssis de l'appareil, entièrement en aluminium, qui arbore une épaisse façade anodisée de couleur or (spécialité d'Accuphase). L'appareil est également enveloppé d'une finition en bois véritable, fabriqué et poli (finition laquée) par de artisans japonais. On ne rigole pas avec les détails ! On retrouve une fois encore cet aspect si unique des produits de la marque, plus rétro que vraiment moderne. Pour les dimensions, le DP-1000 mesure 477× 156 × 394 mm pour un poids assez colossal de 29,8 kg.

Accuphase DP 1000 DC 1000 03

Fidèle à ses habitudes, Accuphase sépare chaque circuit et groupe dans des compartiments isolés magnétiquement les uns des autres. Ainsi les deux transformateurs (l'un pour la partie mécanique, l'autre pour les circuits numériques en sortie) à très bas niveau de bruit, les circuits d'alimentation et le transport CD sont-ils tous rangés dans des compartiments individuels.

L'unité de lecture est particulièrement soignée. Pour commencer, elle repose sur une base en aluminium de 12 mm d'épaisseur, dont elle est découplée grâce à des piètements amortisseurs. Ces mêmes pieds sont regroupés en deux groupes, de résistance mécanique différente.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le châssis (de l'unité de lecture), ainsi que le plateau CD/SACD et le pont (structure qui couvre et rigidifie l'ensemble) sont tous en aluminium usiné et anodisé. Enfin, Accuphase s'appuie sur un moteur de type brushless (sans contact mécanique donc) pour la rotation du disque. L'ensemble permet de générer un niveau de vibration et de bruit proches du néant, de quoi laisser le champ libre à la cellule de lecture.

Accuphase DP 1000 DC 1000 04

En sortie, le DP-1000 ne dispose malheureusement que d'une sortie coaxiale RCA et d'une sortie numérique propriétaire Accuphase, de type HS-LINK. Cette prise permet bien sûr au transport CD DP-1000 de parfaitement s'adapter au convertisseur DC-1000 présenté plus bas.

DC-1000 : 24,4 kg de conversion

Tout aussi imposant et un brin moins lourd (24,4 kg) que le transport CD auquel il est associé, le convertisseur numérique/analogique DC-1000 réitère l'utilisation de modules isolés les uns les autres, afin de séparer magnétiquement tous les étages.

 Accuphase DP 1000 DC 1000 02

Difficile de révolutionner la conversion numérique-analogique, mais Accuphase propose tout de même une technologie assez intéressante, même s'il est difficile de se faire réellement une idée de son efficacité.

LA SUITE APRÈS LA PUB

En mode PCM (pour le décodage d'un CD par exemple), le flux passe directement par la puce ES9038Pro et utilise ses huit canaux de conversion afin d'optimiser la distorsion ou le rapport signal/bruit.

En mode DSD (visiblement seulement pour le DSD64, donc qualité SACD), Accuphase décide de contourner légèrement ce qui aurait pu se faire sur ce DAC ESS. En effet, la quasi-intégralité des DAC du marché, même ceux prenant en charge le DSD en natif, convertissent le DSD en PCM afin d'y appliquer des traitements internes, puis repassent en Delta-Sigma pour faciliter la conversion.

Accuphase DP 1000 DC 1000 05

Ici, la technologie MDSD d'Accuphase va générer, grâce à un circuit FGPA, huit signaux à partir du flux DSD. Chacun des signaux est identique au signal DSD d'origine, mais avec à chaque fois un léger décalage de phase (ce qui ne change pas les données donc). Chacun des huit signaux va prendre un des canaux de conversion du DAC ESS, lequel ne va pas convertir le signal en PCM, mais agir comme un filtre à moyenne glissante (prendre l'ensemble comme si c'était déjà un signal PCM donc). Une idée intéressante sur le papier, mais dont les détails techniques restent inconnus.

Enfin, Accuphase intègre en sortie un circuit de filtrage actif (symétrique), permettant de séparer efficacement le signal audio des interférences éventuelles de l'appareil.

Accuphase DP 1000 DC 1000 06

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le DC-1000 est équipé d'une entrée USB-B, de deux entrées optiques, de trois entrées coaxiales RCA, d'une entrée AES/EBU et bien sûr d'une interface propriétaire HS-LINK. En sortie, nous avons droit à une double prise XLR 3 broches et à une sortie RCA stéréo tout ce qu'il y a de plus classique.

Très haut de gamme, l'ensemble Accuphase DP-1000 + DC-1000 devrait bientôt être disponible chez nous. Le tarif pour la France n'est pas encore communiqué, mais devrait au moins atteindre 21 500 euros pour chaque appareil, comme c'était le cas avec les DP-950 et DC-950.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Accuphase

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus