PUBLICITÉ

NAD M10 V2 : l'évolution très douce d'un ampli audiophile connecté qui a déjà tout pour lui

NAD M10 V2 02

Véritable centre audio allant de la lecture réseau jusqu'à l'amplification de puissance, le NAD M10 (que nous avions pu tester sur ON-mag) va bientôt connaître une très légère mise à jour, avec l'apparition d'un M10 V2.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Le bon gros bloc multiusage

NAD a clairement misé sur la modernité pour son premier M10. Sans surprise, l'appareil était déjà suffisamment avancé pour ne pas avoir à retravailler en profondeur son successeur. Ainsi la V2 conserve-t-elle le même très imposant bloc métallique, armé d'un écran tactile (dalle IPS) de 7 pouces couvrant presque la totalité de la façade. Les adeptes de l'école traditionnelle de la Hifi seront peut-être déçus, puisqu'aucun bouton physique n'est présent.

Propriété du groupe Lenbrook, tout comme la marque Bluesound, NAD utilise un OS réseau pour le moins éprouvé pour propulser son M10 V2 : BluOS. À ce titre, il est à la fois possible de contrôler l'appareil avec l'écran tactile, la nouvelle télécommande infrarouge et surtout l'application éponyme BluOS. Celle-ci a le grand avantage d'être présente sur smartphone/tablette, mais également Windows et Mac, ainsi que sur un grand nombre de systèmes plus orientés vers la domotique : Control4, RTI, URC, Elan, Lutron ou iPort.

NAD M10 V2

L'OS et l'application permettent alors de prendre en charge les habituels services de streaming (Amazon, Qobuz, Spotify, Tidal, etc…), mais également les protocoles AirPlay 2, Spotify Connect, Tidal Connect, tout en assurant une compatibilité Roon Ready.

Au chapitre des connectiques, NAD fait presque un sans-faute. Le M10 V2 se dote ainsi de :

  • entrées réseau : Ethernet, WiFi, Bluetooth (AptX HD) ; 
  • entrées numériques : HDMI eARC, coaxiale RCA, optique Toslink, USB-A (lecture locale) ;
  • entrées analogiques : 2 entrées RCA ;
  • sorties analogiques : 1 sortie RCA préamplifiée, 2 sorties pour caissons de basses ; 
  • sortie bornier stéréo (vissable) pour enceinte.

À cela s'ajoutent une sortie jack trigger (pour l'allumage d'autres appareils en activant le NAD M10 V2), ainsi qu'une nouvelle entrée pour interface infrarouge. Cette dernière constitue l'une des trois améliorations mises en avant par la marque, en plus de la prise en charge du Dolby Digital Surround (pour l'envoi du signal sur des enceintes compatibles BluOS, jusqu'en configuration sonore 4.2) et de l'intégration de nouveaux algorithmes de gain.

Le NAD M10 V2 fait donc partie de ces quelques appareils capables d'assurer l'entièreté de la chaîne du son. Il est en revanche clair que les nouveautés sont bien trop minimes pour justifier qu'un utilisateur de la V1 change d'appareil.

LA SUITE APRÈS LA PUB

NAD M10 V2 01

Côté technique, ce modèle est toujours propulsé par un DAC ESS permettant la prise en charge du PCM jusqu'en 32 bits/384 kHz, du DSD, ainsi que du MQA en natif (décodage matériel). Il intègre également un système de calibration/correction de pièce Dirac Live. Pour l'amplification, NAD se repose toujours sur une architecture en classe D, permettant d'assurer 100 W de puissance par canal, à la fois sous 4 Ohms et sous 8 Ohms. Enfin, le bornier stéréo peut également être utilisé en mode bridgé, option que nous ne comprenons absolument pas pour un tel appareil.

Le NAD M10 V2 sera disponible dans le courant du mois, pour un tarif de 3 000 euros.


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



NAD

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus