PUBLICITÉ

Stenheim Reference Ultime Two : l'ingénierie acoustique suisse au service d'un vrai luxe sonore et métallique

 Stenheim 04

Amateurs de produits raisonnables, fuyez ! Les nouvelles Reference Ultime Two de la marque suisse Stenheim constituent l'exemple même d'enceintes High End. Ces grandes colonnes, aux prétentions gigantesques, rejoignent d'autres monuments de la gamme Reference dans le Saint des Saints des enceintes d'exception (en tous les cas en termes de prix).

Tout aussi grandes, mais plus petites

Aussi étrange que cela puisse paraître, l'objectif des Reference Ultime Two n'est pas de repousser les limites de cette gamme, mais au contraire de proposer des enceintes possédant les mêmes qualités que les autres Reference Ultime dans des dimensions un peu plus réduites.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Stenheim 05

Nous parlons certes d'un produit mesurant tout de même 1535 x 368 x 505 mm (h x l x p) pour un poids de 231 kg l'unité, mais cela reste inférieur aux modèles Reference Ultime Five et Reference Ultime Three. Ce volume, ainsi qu'une approche sonore différente, permettent aux Reference Ultime Two d'être adaptées à des espaces plus restreints. Il faut bien sûr relativiser, car cette nouvelle Stenheim peut encaisser jusqu'à 400 W RMS.

 

La précision de l'aluminium et tout le monde à sa place

Base de cette débauche de luxe, l'utilisation d'un châssis entièrement en aluminium conçu à partir de plaques usinées avec précision, avec intégration d'entretoises. Mais surtout, chaque unité comporte pas moins de six compartiments internes séparés les uns des autres.

Ces compartiments étanches permettent d'isoler au maximum les haut-parleurs de basses (un en haut et un en bas), mais également les deux haut-parleurs de médiums et le tweeter. En somme, grâce à cette approche acoustique typique de la série Reference, aucun HP ne vient perturber l'autre.

Stenheim 01

LA SUITE APRÈS LA PUB

Tout aussi typique, le fabricant opte pour une disposition particulière des haut-parleurs de médiums et d'aigus, dite MTM (midwoofer-tweeter-midwoofer), aussi appelée configuration d'Appolito. Celle-ci consiste à disposer les deux haut-parleurs de médium de part et d'autre du tweeter, à égale distance. Cette technique présente l'avantage d'aligner parfaitement l'axe de dispersion sonore médiums/aigus, bien que cela se fasse au détriment de la largeur du cône de dispersion. De même, cette solution assure un très bon rendement et n'est vraiment efficace que sur des haut-parleurs de médiums de diamètre raisonnable, afin que les centres acoustiques soient au plus près l'un de l'autre (problèmes d'écart de phase possibles pour l'auditeur).

Le tweeter est de conception assez classique (en apparence). Il s'agit d'un modèle de 25 mm de diamètre à dôme souple. Quant aux médiums, ils sont assurés par deux haut-parleurs de 6,5 pouces (16,5 cm).

Pour les basses, Stenheim mise sur l'utilisation de deux larges woofers de 12 pouces (30,5 cm), tous les deux chargés en bass-reflex, avec une paire d'évents laminaires à l'arrière.

Enfin, le filtre trois voies, armé selon la marque de "composants audiophiles", bénéficie lui aussi de son compartiment étanche.

Stenheim 03

Sur la papier, le constructeur indique une réponse en fréquence de 25 Hz – 35 Hz, très impressionnante dans les basses, pour une sensibilité de 95 dB (impédance nominale de 4 Ohms). Bien que sa puissance max admissible soit de 40 W RMS, cette Reference Ultime Two ne demande qu'un minimum de 30 W.

LA SUITE APRÈS LA PUB

Vient enfin le prix. Cette paire d'enceintes très haut de gamme de Stenheim sera vendue à pas moins de 150 000 $. Du High End vous dit-on ! 


Autres articles pouvant vous intéresser sur ON-mag et le reste du web



Stenheim

PUBLICITÉ

Abonnez-vous à notre newsletter

 

ON-mag fait partie de Coopetic Medias SIC-SA à capital variable, immatriculée au RC Paris, n° 80457246900018
Informations légales, contacts, rédaction, publicité, cookies, signaler un abus